Par où commencer

Le point de départ de toute démarche de développement personnel tient en 2 mots : conscience et responsabilité :

  • Conscience de ses pensées, de ses attitudes, de ses réactions, de ses envies ;
  • Responsabilité de ses attitudes, de ses choix, de ses actions, de ses résultats.

Sans ces 2 maîtres mots, vous n’irez pas bien loin …

Ils sont vos points de départ et vos guides pour vous lancer votre dans démarche de développement personnel et grandir.

Comme une belle plante a besoin d’un bon engrais pour se développer, je vous propose une bonne DOPE. Par DOPE, j’entends Développement Organisation Productivité Entrepreneuriat :

A cela se rajoute les Finances personnelle : comment ne parler d’argent, alors qu’il omniprésent dans nos sociétés actuelles, un révélateur de nos préoccupations et un formidable outil pour notre liberté. S’il est correctement utilisé, bien entendu …

Développement personnel

Comment commencer ? Tout simplement en vous accordant 15 minutes quotidiennes.

Le plus dur est de commencer. Mais l’essentiel est là : commencer. 15 minutes, c’est trop peu pour ne pas le faire. Mais c’est suffisant pour que ce soit utile. Durant ces 15 minutes, vous pourrez :

  • dans un premier temps réfléchir et préparer ;
  • dans un second temps faire un point quotidien et corriger ;
  • de tout temps méditation et introspection.

Toutes les projections que vous ferez, tous les projets que vous entreprendrez, tous les objectifs que vous viserez … Tout cela ne changera rien au fait que tout passe par le moment présent et que tout se ramène à votre quotidien. Et votre quotidien se construit sur vos actions , vos questions et votre attitude.

Et c’est aussi au jour le jour que vous irez chercher votre bonheur.

Vous pourrez avoir une vie meilleure plus tard. Mais vous pouvez être heureux dès maintenant. Ne faites pas l’erreur de croire que vous ne serez heureux qu’une fois vos objectifs atteints.

Il n’y a pas de meilleur moment pour être heureux que maintenant.

Votre corps est votre premier allié et votre meilleur outil : prenez-en soin. Il vous le rendra.

Votre tête est votre tout premier outil. Aidez-la et écrivez ! Coucher sur du papier vos soucis, vos inspirations, vos inquiétudes, vos ambitions, … Et aussi vos projets et taches, comme nous le verrons plus loin.

Cela n’est pas le coeur de l’action, mais c’est une première action. Vous sortez ainsi de la ritournelle qui vous bouffe les neurones. Formaliser ainsi vos soucis vous permet de prendre du recul et de démarrer une réflexion.

Aidez vous de carnets, ou de supports informatique, pour tenir un journal, voire un manuel et un carnet de vie.

Lire est surement une des activités les plus saines et les plus utiles que vous pourriez jamais faire. Pour vous divertir, mais aussi pour vous instruire et vous former. Les sources de formations n’ont jamais été aussi nombreuses avec Internet. Profitez-en !

Mais lorsqu’on parle de développement personnel, ou de tout autre domaine hors fiction, lire ne suffit pas. Il est essentiel de  lire intelligemment et d’appliquer. Sinon, cela serait juste une perte de temps.

Et surtout n’oubliez jamais : vous valez bien plus que ce qu’on vous dit.

Organisation personnelle

Tout le monde ne sera pas d’accord. Mais une bonne organisation est un pré-requis essentiel pour quiconque souhaite produire et rester maître de son quotidien.

Sans une bonne organisation, vous vous reposez uniquement sur vos ressources propres : essentiellement  votre mémoire et votre volonté. Or, elles sont limitées. Être organisé vous permet de les suppléer et de gagner en sérénité.

Le meilleur moyen de pallier à une défaillance de votre mémoire est de noter immédiatement toute information que vous estimez importante : une course à faire, un appel à passer, une tâche à faire, une référence de livre, une adresse, un nom, … Ayez toujours sur vous de quoi noter (carnet, smartphone, …) et notez immédiatement, avant d’oublier :-).

Un complément à votre outil de note est la liste. Les listes sont un outil formidable, à la fois outil de stockage de l’information et outil d’organisation.

Vous pensez forcément aux classiques listes de taches et autre listes de courses. Mais une liste peut servir à bien d’autre choses : vos objectifs, vos lectures, vos idées cadeaux, …Vous pouvez faire des listes pour tout !

A bien y réfléchir, un agenda n’est jamais qu’une grosse liste. Il contient la liste des évènements passés et des événements prévus : vos rendez-vous ainsi que les taches liées à un moment particulier. L’agenda sera votre allié pour préparer et planifier votre journée, et pour éviter tout oubli.

Une complément à l’agenda est l’échéancier. Du moins l’échéancier selon la méthode GTD.

Il permet de gérer rappels, pense-bêtes et tous documents physiques nécessaires à une date donnée dans le futur. Et les éléments récurrents ne lui font pas peur. L’échéancier n’est pas l’outil le plus simple à aborder, mais il est l’un des plus simples à utiliser, en plus d’être efficace.

Un autre concept issu de la méthode GTD est la boite de réception.  Il s’agit de tout réceptacle, matérielle ou virtuelle, où tombe tous les messages et informations qui vous sont adressés : courrier, mail, article de blog, …
Les consulter peut être consommateur de temps. Identifier, vider régulièrement et gérer intelligemment vos boites de réception est donc important. Afin de ne pas gaspiller votre temps, de ne pas perdre d’informations vitales et d’accorder votre attention à ce qui le mérite.

Un bon rangement ne fera pas tout mais vous sera d’une grande aide pour devenir et rester organisé. Outre un gain d’espace, vous y gagnerez surtout en maîtrise et en sérénité.

La mise en place d’un rangement pratique est relativement : 3 boites suffisent pour bien démarrer !

Productivité personnelle

Travailler de façon productive revient à utiliser au mieux son temps et son énergie pour obtenir le résultat voulu.

L’une des toutes meilleures habitudes que vous pouvez prendre est de traiter immédiatement les tâches de moins de 2 minutes. Pour éviter qu’elles n’encombrent votre liste de tâches ou, pire, votre esprit ! Tout cela vous prendrait bien plus des 2 minutes de la tâche seule.

Sans compter le plaisir d’avoir agi et la satisfaction d’avancer :-).

Planifier vos journées est une méthode relativement simple pour vous assurer d’exploiter au mieux votre temps et de traiter les tâches réellement importantes.

Il ne s’agit pas non plus de tomber dans l’excès inverse et de prévoir à outrance : cela n’est ni souhaitable ni réaliste. La priorité reste à l’action. Et même lorsque vous hésitez, agir sera toujours plus profitable que préparer.

Agir ne veut pas dire se laisser déborder. Et limiter le temps accordé à chaque tâche est le meilleur moyen d’y arriver. Le gain est multiple : être absorbé par la tâche en cours, garder du temps pour d’autres tâches importantes, se forcer à se concentrer sur l’essentiel de la tâche, pouvoir s’accorder régulièrement des pauses.

Pour améliorer votre productivité, vous pouvez utiliser le temps, le savoir et le savoir-faire des autres. Cette démarche présente des risques. Mais elle offre de belles possibilités de gain. Cela peut prendre la forme de la délégation mais aussi la forme de la collaboration.

Une autre méthode est d’automatiser les taches récurrentes ou de supprimer des taches finalement inutiles. Tout simplement.

Ah ! Un dernier conseil : arrêtez de vous tenir au courant des derniers soubresauts de l’actualité. Cela est inutile, vous prend votre temps et entretient la déprime

Entrepreneuriat personnel

Vous ne vous lancerez peut être pas dans une entreprise au sens légal du terme, que ce soit en auto-entrepreneur, en EURL ou autre.

Il n’en reste pas moins que tous les projets d’ampleur que vous commencerez s’inscriront dans une logique d’entrepreneuriat.

Surtout, votre vie, au sens large, mérite d’être traitée comme telle. Cela fera toute la différence entre une vie choisie, épanouissante et consistante et une vie subie, sclérosante et décevante.

Mon premier conseil : coupez le pilote automatique et prenez les commandes. Soyez le pilote et non plus le passager. Faites des choix ou, à défaut, des non-choix conscients.

Pour aller dans ce sens, l’un des tous premiers choix que vous ferez sera celui d’être votre propre patron. Là encore, je ne parle pas du patron de votre société ou de votre activité. Vous pouvez être salarié et être votre patron.

Dans une entreprise, il y a 3 rôles clé : l’employé, le manager et le patron.

Par défaut, vous êtes l’employé de votre vie, celui qui travaille et agit, celui qui donne de son temps et de sa sueur. Vous êtes aussi le manager, celui qui planifie et suit le quotidien. Mais sûrement pas suffisamment.

Ce qui fera la différence sur la durée, c’est que vous soyez le patron de votre vie. Le patron, c’est celui qui fait des choix, qui indique la voie et la stratégie, qui donne le tempo.

  1. Votre première tâche, en tant que patron, sera de définir le but majeur et unique que vous poursuivrez.
  2. Votre deuxième tâche sera d’identifier les objectifs qui vous tiennent à coeur ou qui vont dans le sens de votre but majeur.
  3. Votre troisième tâche sera de définir des projets afin de réaliser vos but et objectifs.

Vous connaîtrez assurément des échecs. Toute entreprise, toute démarche active, contient son lot d’échec. C’est normal et il faut que vous le sachiez dès le début.

N’ayez pas peur de ces échecs. Ils sont le signe de votre engagement et le terreau d’opportunités nouvelles.

Finances personnelles

Deviendra grand n’est pas un blog de finance.

Mais l’argent, sans être une finalité en soi, sera un des outils de votre sécurité, de votre épanouissement et de votre autonomie.

En avoir conscience et le gérer intelligemment est donc essentiel.

Surtout, contrairement à ce que vous pouvez croire, cela peut être fait simplement : il n’y a pas plus de 5 commandements de la finance personnelle.

Je vous propose 3 étapes clé pour commencer votre gestion financière personnelle.

  1. Tout d’abord, commencez votre opération « Indépendance financière » rapidement. En fait, vous pouvez le faire dès maintenant ! En 2 étapes et en moins d’une semaine.
  2. Ensuite, réfléchissez et élaguez vos dépenses quotidiennes et récurrentes. Elles sont une source d’économies, certes légères mais rapides, qui sauront grossir en étant cumulées et placées. De plus, ces dépenses récurrentes reflètent aussi vos choix et options de vie. En ce sens, les connaître est intéressant.
  3. Enfin, pour avoir une gestion financière efficace et pérenne, vous devriez avoir un objectif ou un projet. Peut être n’êtes vous pas capable de le préciser aujourd’hui. Mais, comme pour le point précédent, y réfléchir fait la différence entre une vie choisie et une vie subie.

Et à défaut de savoir pour quoi vous économisez, prenez les devants et faites le dès aujourd’hui : vous vous en féliciterez lorsque vous découvrirez votre objectif financier.

Moi, ça a a été mon congé sabbatique :-).