De l’importance du choix

Le point de départ de tout ce qui constitue votre vie, ce sont les choix que vous faîtes. Au delà du succès ou de l’échec, ce sont eux qui conditionnent votre bien-être et votre satisfaction de vie. Prenez donc le temps, tous les jours, de réfléchir à votre vie pour les choix qui comptent. Comme j’ai pu le faire pour mon congé sabbatique.

choisir

Oui, ça peut être prise de tête. Mais choisir consciemment est essentiel.

J’ai récemment revu les films de la trilogie du Seigneur des Anneaux. Personnellement, j’aime beaucoup même si je n’ai pas lu les livres.

Il y a plusieurs situations et paroles qui m’interpellent dans ce film. Une de mes citations préférées est la suivante :

Tout ce que nous avons à décider, c’est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti.

Gandalf, magicien et sage dans le Seigneur des Anneaux

En fait, je l’aime même beaucoup.

On y retrouve 2 éléments essentiels de nos vies, qui sont autant de thèmes récurrents sur ce blog : le temps et le choix.

Il n’y a pas grand de chose de plus insaisissable et pourtant de plus essentiel que le temps.

Il nous affecte tous. Il nous en manque à tous. Et entre nous, il faut bien reconnaître que des journées de 24 heures seulement … Quelle hérésie !

Faire un usage avisé et efficace de notre temps est donc relativement important. Ce n’est donc pas pour rien que je vous propose des articles sur la méthode de productivité personnelle simple et efficace, des astuces pour améliorer votre efficacité personnelle ou les règles de base pour planifier votre journée.

Pour autant, aussi organisé, productif et efficace que vous puissiez être, et malgré une planification pointue, vous pourriez très bien faire le plus mauvais usage possible de votre temps … si vous faites le mauvais choix. Ou si vous ne faites pas de choix du tout.

En fait, on fait toujours un choix, même inconscient : ne rien faire, suivre les autres, suivre le choix des autres, …

L’idéal, c’est de faire un réel choix conscient puis agir en conséquence. Et peu importe si le résultat obtenu n’est pas le résultat escompté. C’est votre choix.

Faire des choix conscients est essentiel. Parce qu’au delà du succès ou de l’échec des actions qui en découlent, cela détermine le sentiment de maîtrise, d’implication et d’engagement dans votre propre vie. Et en définitive, cela conditionne votre bien-être et votre satisfaction de vie.

Finalement, le principal, ce n’est pas tant d’être organisé et efficace, même si ça simplifie grandement la vie. Le principal, c’est d’abord de choisir ce qu’on souhaite faire du temps qui nous est imparti.

Ce qui nous ramène à la citation de départ. Et c’est pour cela que je l’apprécie autant : elle nous ramène au point essentiel duquel tout part : notre pouvoir de faire un choix.

Après, entre savoir qu’il est préférable de choisir et faire ce choix, il y a un gap. Comme à chaque fois qu’il s’agit de passer du savoir au faire.

Ce choix peut se faire à partir de vos valeurs et vos principes. Ou être guidé par des citations inspirantes. Vous pouvez aussi faire des tests pendant 30 jours avant de vous engager plus avant.

Les méthodes ne manquent pas vous aider à faire ce choix. Si vous pensez à d’autres façon de faire, ne manquez pas de vous exprimer dans les commentaires …

Cela étant, il me semble que, outre ce que j’ai pu écrire au-dessus, et outre les méthodes sociales (demander à son entourage, à une communauté ou sur Internet), il est essentiel de prendre un temps de réflexion. Voire même plusieurs temps de réflexion. Ce qui m’amène à un conseil que je vous donne régulièrement : passez tous les jours du temps seul. Pour réfléchir et … décider :-)

Mon congé sabbatique

D’ailleurs … En parlant de choix … Il m’a fallu en faire un il y a peu. Ce genre de choix qui décide du chemin de votre vie.

Depuis le 13 janvier 2012, je suis en congé sabbatique. Je l’ai prolongé d’un an en octobre 2012. En janvier 2014, ce congé sabbatique prend fin.

J’ai donc 2 choix : reprendre mon emploi précédent ou le quitter définitivement.

En fait, j’avais 2 choix, vu qu’il fallait que je me décide en octobre 2013.

Le choix de la raison serait de reprendre mon poste précédent :

  • mes blogs me rapportent jusqu’à 600€ par mois : c’est bien mais pas de quoi être autonome ;
  • l’environnement économique est assez incertain ;
  • des événements malheureux sont toujours possibles …

Mais mon choix n’a pas été celui-ci : j’ai demandé à rompre mon contrat de travail.

Oui, mes blogs ne me suffisent pas. Mais ils ne me rapportent pas tous et je n’ai pas utilisé toutes les méthodes monétisation possibles. Sans compter qu’il n’y a pas que les blogs sur Internet …

Oui, l’environnement économique est incertain. Mais mes dépenses sont bien maîtrisées. Et je ne suis pas fou : mes réserves financières sont de 1 an plus un supplément pour les imprévus. Et en cassant mon contrat de travail, je récupère mes PEE et autres PEG.

Oui, des événements malheureux sont toujours possibles. J’en sais quelque chose. Et c’est justement du fait de ces événements malheureux que j’ai souhaité reprendre la maîtrise de mon temps et que je souhaite maintenant la conserver.

Je n’ai plus envie de jouer la sécurité parce que demain peut être dur ou que je dois penser à ma retraite. Je n’ai pas le tempérament à tout plaquer. Mais ma vie, je choisis de la vivre comme je le souhaite dès maintenant.

Et puis, entre nous, une fois qu’on a goûté aux joies de décider soi-même, dans une très large mesure, de son emploi du temps, il est difficile de s’en passer. Et ma vie actuelle, je l’aime trop pour faire marche arrière !

Donc mon choix est le suivant : je quitte définitivement mon emploi.

2014 s’annonce encore plus marquant que ne l’a été 2012 au début de mon congé sabbatique.

Une petite citation

Une petite citation pour finir. Afin d’illustrer encore un peu plus l’importance de nos choix, conscients et inconscients, et l’importance de choisir en toute conscience.

Et un grand merci à Eugénie, une lectrice de ce blog, pour m’avoir soufflé cette citation.

Le seul mauvais choix est l’absence de choix.

Amélie Nothomb (1966-), écrivain belge.

Et vous ? Quels sont vos choix ?

Click Here to Leave a Comment Below

Marwa

Parfois on est obligé de prendre un chemin qu’on n’a pas choisi. C’est la vie! Elle peut être parfois injuste et on n’a rien qu’à s’habituer!
« Mais ma vie, je choisis de la vivre comme je le souhaite dès maintenant. » Quelle belle citation!
Il s’avère que j’ai besoin de rester seule pour décider.

Reply
Charles

Bon courage dans votre aventure, quels sont vos projets pour vos rentrées financières ?

Reply
Daniel@solde vetement

Et oui, faire des choix c’est important… même qd on ne fait pas de choix s’en est un ^^

Félicitations pour la décision de lâcher votre taf. Peu de personne on du vous dire ça :) C’est bien de vouloir vivre sa vie comme on l’entend, sans être contraint d’avoir un CDI pour vivre (surtout si c’est alimentaire). 600€ c’est plus qu’honorable avec des blogs, il reste à développer tout ça, faire les bons choix ! Bonne chance pour cette année à venir.

Reply
Philippe

J’ai fais ce changement il y a plus de trois ans maintenant, mais sans le congé sabbatique. Directement le saut de l’ange dans l’inconnu, dans l’indépendance. Pas facile. Pas facile du tout. Il ne faut pas minimiser les compétences, savoir-faire et ressources nécessaires (d’où l’intérêt du congé sabbatique ou du congé pour création d’entreprise). Mais toutes ces difficultés sont le prix à payer pour gagner son indépendance et plus de liberté. Malgré cela, je n’ai jamais regretté ce changement.
Alors, bon courage pour cette nouvelle vie.

Reply
Dorian

Effectivement, nos choix sont décisifs ! J’en fait également un beau pour début 2014 qui consiste à quitter mon emploi malgré les propositions qu’ils me font et de créer ma propre entreprise. Le choix du coeur ou de la raison, le coeur l’a emporté :)

Bien amicalement,
Dorian

Reply
Leave a Reply:
eleifend vel, luctus suscipit mi, ut velit, Donec elementum tristique