La leçon de septembre : fixez-vous des objectifs

Se fixer des objectifs. Et bien sur agir pour les réaliser. Il s’agit du premier pas, décisif, que vous pouvez faire vers une vie meilleure dès  aujourd’hui tout en préparant activement celle de demain. Plus qu’un pas, c’est un service que vous vous rendez : vous faites des choix conscients, vous prenez vos responsabilité, vous êtes acteur.

Tout au long de cette année, au début de chaque mois, je vous propose un conseil, une leçon, à intégrer dans votre vie, voire votre quotidien. Qu’il s’agisse d’organisation, de productivité, de bien-être … Une leçon par mois seulement car il s’agit d’une nouvelle habitude à intégrer, ce qui prend rarement moins de 3 semaines. Mais chacune de ces habitudes peut faire une vraie différence sur la durée … Allons-y pour cette leçon de septembre :-)

La leçon de septembre : fixez-vous des objectifs.

La leçon de septembre : fixez-vous des objectifs.

Il y a 2 notions auxquelles j’attache énormément d’importance.

La toute première est la notion de responsabilité. Pour faire simple : tout ce qui nous arrive est, d’une façon ou d’une autre, de notre responsabilité. Il y a peu de principes que je crois être des principes absolus, voire des vérités. Celui-ci en est un. On pourra toujours ergoter et discuter. Et c’est bien pour cela que j’écris « d’une façon ou d’une autre ». Notez bien aussi que je ne dis pas l’unique responsable …

La seconde notion est celle d’entrepreneuriat. Pour faire simple : votre vie est une entreprise. C’est-à-dire une entité qui met en œuvre des moyens, exploite des ressources et délivre un ou des produits, qu’il s’agisse de produit matériel (mon logement ou ce blog) ou de produit immatériel (mon congé sabbatique, mon bien-être actuel). Une entreprise ne prospère que si elle entreprend. Il en va de même pour votre vie.

Responsabilité et entrepreneuriat par les objectifs

Le moyen le plus simple et le plus efficace de donner vie :-) à ces 2 notions, c’est de se fixer des objectifs puis d’agir pour les réaliser.

En vous fixant des objectifs, vous ne prenez pas simplement vos responsabilités. Vous embrassez et saisissez à pleines mains vos responsabilités.

Vous refusez ainsi à quiconque l’opportunité, la possibilité, jusqu’au droit de modeler votre vie à l’encontre de vos envies et désirs. Une seule personne a le droit d’avoir ce pouvoir : c’est vous. Et il est de votre devoir d’user de ce droit.

De plus, se fixer des objectifs, c’est le point de départ de toute forme d’entrepreneuriat.

Cela étant, je vous parle d’une pratique (se fixer des objectifs) qui répond à 2 notions (responsabilité et entrepreneuriat) que, moi, Grégory, j’estime essentiel.

Mais pourquoi vous devriez me faire confiance et vous encombrer, vous aussi, avec ces objectifs ? Pour me faire plaisir ?… Non. Parce que c’est essentiel pour votre vie.

Je vous propose 2 analogies …

Un bateau sans capitaine

Sénèque est un de mes philosophes préférés (genre j’en lis beaucoup …). Et je vais me contenter de le citer :

Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va.

Sénèque, Philosophe latin (-4, 65)

Imaginez un beau bateau, voguant sur les flots, affrontant fièrement le mauvais temps. Il a beau être fier, ce bateau n’a en pas moins un problème : il ne vogue pas, il dérive. Car il n’a aucune destination : il se laisse porter par le vent.

Peut être arrivera t’il un jour à un destination paradisiaque. Ou bien peut être se fracassera t’il sur un iceberg ou un récif …

Ce bateau, c’est votre vie. Et vous n’avez pas le choix : vous en êtes le passager. Soyez donc que cela : soyez-en le capitaine …

Un jardin sans jardinier

Savez-vous ce que donne un jardin quand on s’en occupe pas ? Je vais vous le dire : il retourne en friche. La Nature reprend ses droits. Et même si elle a ses règles et que, sur la durée, il y a un certain ordonnancement, cela n’en reste pas moins le bordel !

Et à la longue, tout jardin dont on ne s’occupe pas ressemble à un terrain vague : des ronces, des orties, des arbustes n’importe où. Impraticable.

Ce jardin, c’est votre vie. Et vous n’avez pas le choix : vous en êtes l’occupant. Soyez plus que cela : soyez-en le jardinier …

Laisser le hasard faire ?…

Alors, effectivement, le hasard ou la Nature peuvent bien faire les choses : le bateau peut arriver sur une côte accueillante, et le jardin en friche peut devenir le nouvel Eden.

Mais accepteriez-vous que le hasard décide du devenir de votre vie ?…

Moi, non.

Sans compter que cette approche est particulièrement passive et réductive …

Capitaine ou jardinier, mais avec des objectifs

En vous fixant des objectifs, vous décidez de la direction que vous voulez donner au bateau de votre vie. En vous fixant des objectifs, vous décidez du plan et de l’allure du jardin de votre vie.

En étant le capitaine et le jardinier de votre vie :

  • vous indiquez le cap ;
  • vous dessinez la vue d’ensemble ;
  • vous échafaudez le plan d’action ;
  • vous agissez ;
  • vous prenez les commandes !

De façon plus concrète, en vous fixant des objectifs, vous faites des choix conscients. Qu’ils s’agissent, soyez ambitieux, de choix de mode de vie ou, plus modestement, de choix d’activités au quotidien.

Car un objectif, ce n’est pas seulement ce que vous visez sur les semaines et les mois à venir. Ce n’est qu’une composante d’un objectif …

Un objectif, c’est aussi au quotidien. Que ce soit par les tâches que vous décidez d’accomplir, par le rythme que vous décidez d’adopter, ou par le repos que vous décidez de prendre :-)

Se fixer des objectifs, c’est décider aujourd’hui de l’usage de votre temps, de votre attention et de votre énergie afin de donner forme demain à la vie que vous voulez vivre.

Se fixer des objectifs, c’est aussi se donner les moyens de ressentir aujourd’hui ce qui vous rend heureux et vivant. Car vous construisez votre vie.

Cela dépasse largement les notions de responsabilité ou d’entrepreneuriat.

Conclusion

Se fixer des objectifs, c’est décider de votre vie, dès aujourd’hui, pour aujourd’hui et pour demain.

C’est l’une des meilleures choses que j’ai pu faire. Grace à cela, j’ai créé un blog à 400 visites quotidiennes, je travaille d’où et quand je veux, je suis sur le point de gagner ma vie ainsi, je parcours toutes les semaines 30 kilomètres à pied et 50 à vélo, je suis présent pour ma compagne.

Et vous ?

Click Here to Leave a Comment Below

Mikael

Tu as tout à fait telson. Se donner un objectif est primordiale. Nous sommes les leurs de notre destinées.

Reply
Gora Le Self Made Man

Article très intéressant !
C’est clair que pour avancer véritablement, il faut donner un sens ou encore une direction à sa vie. Les objectifs, qu’ils soient à long-terme, à moyen-terme ou à court-terme permettent vraiment cela. Je pense que c’est une étape essentielle pour réussir sa vie.

Reply
Alexandre

Merci pour ton article. Je trouve qu’il colle bien à la rentrée, car c’est souvent une période où l’on fait un bilan, on se fixe des objectifs en vue de l’année à venir. Tes conseils sont vraiment précieux, et j’aime bien l’analogie avec le jardinier, car une vie sans objectifs, c’est tout à fait ça.

Reply
anthony

Moi avant de prendre ces bonnes résolutions je vais d’abord partir en vacances pour me ressourcer un peu et après c’est parti pour les objectifs perso et pro ambitieux !

Reply
Julie

J’ai remarqué qu’en septembre c’était le mois des bonnes résolutions est ce l’effet après été mais en tout cas cela à le même effet que la nouvelle année ! On se met au sport, se remet à fond dans les études et le boulot :) tant mieux maintenant il faut s’y tenir !

Reply
DavidB_iRiche.com

Tout à fait d’accord mais plutôt UN objectif à la fois sinon ça se termine comme toutes les bonnes résolutions de début d’année…
Enfin moi ça me fait ça.
Mais je sais bien que je ne suis pas un modèle… ;-)

Reply
Marie

Salut,

Oui le mois de Septembre et la seconde rentrée de l’année, il permet donc au gens de se fixer de nouveaux objectifs.

Et évidement si l’ont se tiens à nos objectif ont ne peux qu’être heureux de leur réalisation.

Marie.

Reply
M-C@abdos homme

Objectif, un mot lourd de sens, j’adhère complètement à ta manière de voir les choses, la vie est un long voyage que l’on doit accomplir. Il faut donc se donner les moyens pour que tout se passe le plus agréablement possible. Ca me sidère de voir qu’au jour d’aujourd’hui pas mal de personnes se lèvent le matin sans trop savoir pourquoi. La lecture de ton article m’a permis de revoir mes priorité.

Merci

Reply
Al@prendre du poids

Bonjour !

J’adore cette belle conclusion ! hehe
Je suis en pleins sur deux 1 grand objectif qui est constitué de nombreuses étapes et but tout autour mais qui se rejoignent.

Continue ce beau blog !

à bientôt,

Al

Reply
Mathilde

Comme à ton habitude, tu as toujours de très bons conseils à nous offrir. Chaque mois tu as de nouvelles choses à nous apprendre et c’est tant mieux pour nous :)

Se fixer des objectifs effectivement c’est super important, sinon on a pas de but dans la vie…alors pourquoi se lever le matin ? Revoir ses priorités, réorganiser sa vie selon les choses les plus importantes pour soi.

Merci encore une fois et vivement l’article du mois d’octobre :)

Reply
samuel

Bonjour Grégory,

je suis entièrement d’accord sur le fait de se fixer des objectifs.

Autre chose importante, c’est de coucher par écrit ces objectifs et d’agir dans le but de ces objectifs.

D’autre part, il faut aussi se fixer des objectifs pas trop bas ou encore pas trop élevé; mais il faut savoir se fixer des objectifs claires qui nous pousseront à aller de l’avant.

Amicalement,
Samuel

Reply
Grégory

@Gora: Je te rejoins complètement sur ta formulation. Je n’ai pas dit mieux dans mon article :-)

@Mikael: Hum … Je crois que ton commentaire a été un peu saccagé. Mais je pense que nos avis se rejoignent ..

@Alexandre: Effectivement, je le publie ce mois-ci car cette période est très propice aux objectifs.

@anthony: Tu as raison : les vacances, c’est important ! À ne pas perdre de vue :-)

@Julie: La rentrée de septembre, c’est un peut une nouvelle année …

@DavidB: Je pense qu’il est possible d’avoir UN objectif majeur et quelques objectifs secondaires. Mais au delà de 5, ça commence à devenir beaucoup trop …

Reply
Grégory

@Marie: Hello !

Encore faut-il que tous ces objectifs soient compatibles entre eux …

@M-C: Ma foi, si je t’ai permis de revoir tes priorités, cet article n’aura vraiment pas été publié en vain.

Merci à toi de ce retour :-)

@Al: Hello !

Merci pour tes encouragements :-)

@Mathilde: D’un autre coté, ce que je dis n’est pas révolutionnaire. Mais il s’agit d’une pratique à la fois simple et tellement utile …

@samuel: Hello !

Effectivement, je n’aborde aucun conseil pratique dans cet article. Mais, et je l’ai dit dans d’autres articles sur ce blog, mettre par écrit est primordial. Les objectifs ne font pas exception à cette règle …

Merci pour tes compléments …

Reply
LauAl

Bonjour,
Votre texte est très juste, il est essentiel de se responsabiliser. Je crois que c’est à partir du moment que j’ai compris cela dans ma vie que j’ai commencé à me sentir à ma place et à diminuer les pensées négatives. En étant responsable de ses actes, en les faisant en pleine conscience, plus moyen de s’apitoyer : il faut avancer, point barre.
Je vous souhaite une bonne lecture et une bonne continuation.
R.

Reply
Leave a Reply:
velit, amet, fringilla accumsan suscipit risus. risus elit. dictum quis