Ce n’est pas que nous manquons de temps, mais que nous en gaspillons – Sénèque

The Corridors of Time / Les Couloirs du Temps
Décidément, le surf sans but vraiment précis peut parfois avoir du bon.

En fait, non, je ne surfais pas vraiment sans but. Je recherchais des informations concernant Sénèque, de son vrai nom latin Lucius Annaeus Seneca, ainsi que des textes et des citations.

Sénèque est un auteur dont les quelques citations que je connais m’ont toujours interpellé.

Au détour d’une page web, j’ai découvert ce texte que je souhaite partage avec vous.

Ce n’est pas que nous manquons de temps, mais que nous en gaspillons. La vie est assez longue; elle suffirait à l’accomplissement des plus grandes entreprises, si tous les moments en étaient bien employés. Mais quand elle s’est écoulée dans les plaisirs et dans l’indolence, sans que rien d’utile en ait marqué l’emploi, le dernier inévitable moment vient enfin nous presser : et cette vie que nous n’avions pas vue passer, est passée.

Pour qui sait l’employer, la vie est assez longue. Mais l’un est dominé par une insatiable avarice ; l’autre s’applique laborieusement à des frivolités ; un autre se plonge dans l’alcool; un autre s’endort dans la paresse; un autre nourrit une ambition toujours soumise aux jugements d’autrui; un autre témérairement passionné pour le commerce est poussé par l’espoir du gain sur toutes les terres, par toutes les mers . On en voit qui, dévoués à d’illustres ingrats, se consument dans une servitude volontaire.

Nous ne vivons que la moindre partie du temps de notre vie ; car tout le reste de sa durée n’est point de la vie, mais du temps. La plupart des hommes disent : A cinquante ans, je lèverais le pied, à soixante ans, je prendrais ma retraite. Et qui vous a donné caution d’une vie plus longue ? qui permettra que tout se passe comme vous l’arrangez ? N’avez-vous pas honte de ne vous réserver que les restes de votre vie, et de destiner à la culture de votre esprit le seul temps qui n’est plus bon à rien ? N’est-il pas trop tard de commencer à vivre lorsqu’il faut sortir de la vie ? Quel fol oubli de notre condition mortelle, que de remettre à cinquante ou soixante ans les sages entreprises, et de vouloir commencer la vie à une époque où peu de personnes peuvent parvenir !

Sénèque, Philosophe latin (Né à Cordoue en -4, décédé à Rome en 65)

Ce texte a été écrit il y a à peu près 2000 ans. Et il est toujours d’actualité.

La phrase qui m’interpelle le plus est celle-ci :

Nous ne vivons que la moindre partie du temps de notre vie ; car tout le reste de sa durée n’est point de la vie, mais du temps.

Et vous ?

Crédit photo : REMY SAGLIER – DOUBLERAY

9 Commentaires

  1. Superbe texte !et ce qui est impressionnant c’est qu’il est toujours autant d’actualité.
    On n’a qu’une vie autant la vivre intensément.
    Je suis particuliérement d’accord quand il dit qu’il ne faut pas attendre la retraite pour profiter de la vie.Certains serrent les dents dans un boulot qu’ils n’aiment pas ,se sacrifient pour économiser en prévision de la retraite en ne s’autorisant que peu de plaisirs.Mais qui dit qu’ils pourront en profiter ?
    Il faut savourer le moment présent,le temps s’écoule inexorablement autant l’employer de la maniére la plus optimale possible.

    Un de mes objectifs est de plus prononcer la phrase “je n’ai pas le temps de ..”mais la remplacer par “quels moyens mettre en oeuvre pour faire ceci ou cela”,ca va être dur mais faut positiver !:)

    Merci pour ce texte Grégory (attention tt de même à ne pas trop surfer sans but ;))

  2. J’aime beaucoup, et je vous rejoint sur le fait qu’il est impressionnant que ce texte soit toujours aussi vrai, sinon plus qu’a l’époque où il fut écrit…
    Merci de nous l’avoir fait découvrir ;)

  3. N’est-il pas trop tard de commencer à vivre lorsqu’il faut sortir de la vie ?

    Moi c’est ça que je mets en application.
    Maintenant je ne suis pas sûr qu’il ait la même vision de “vivre” que moi… :-)

  4. Je connaissais ce tres bon texte. Les gourous en dev perso moderne n’ont rien inventé, on ne lit pas assez les philosophes de l’antiquité!

  5. François dit :

    Le titre est très juste. Pour moi l’organisation est le meilleur moyen d’employer son temps. C’est aussi la preuve que ce n’est pas un manque de temps qui pose problème mais bien ne pas le gaspiller.

  6. @Catia95: Je te rejoins complètement. Pour reprendre un de mes articles précédents, le bonheur est le chemin lui même, pas la destination.

    Pour le surf sans but, je me soigne mlais ça a quand même du bon parfois ! Et il faut aussi savoir se détendre …

    @DarkWizzard: Sénèque est un auteur dont la pertinence des textes et citations me surprend, même et en particulier aujourd’hui …

    @DavidB: C’est tout le sens de ce texte : n’attends pas demain pour vivre ! Après, vis ta vie comme tu l’entends. D’ailleurs, c’est quoi ta vision de “vivre” ?…

    @Fabrice: Ca fait un petit moment que l’Homme s’interroge sur comment bien vivre sa vie. Et beaucoup de bonnes indications, pour ne pas dire réponses, datent de l’Antiquitié … L’avantage, à cette époque, est qu’ils avaient moins de besoins et de sources de distractions.

    Sur 2011, je vais d’ailleurs essayer de lire quelques auteurs antiques. D’ailleurs, as tu des auteurs ou textes à conseiller ?

    On va fermer tous les blogs de developpement personnel, ils ne servent à rien !

    @lionel: Merci pour le lien !

    @DavidB: T’as vu ça ?… Je suis ravi que ça te plaise. Par contre, je ne suis pas convaincu 1/ de mes choix artistiques et 2/ de mon usage (label, …). Mais il est vrai que ça égaye !

    @François: Le temps est une ressource épuisable et non renouvelable. L’ogranisation permet effectivement d’en faire le meilleur usage. Il faut aussi veiller à avoir des objectifs qui nous conviennent … Vaste sujet !

  7. j’aimerai qu’on m’explique pourquoi le temps passe si vite en compagnie des gens qu’on aime et qu’il passe si lentement lors de réunions de travail qui n’en finissent pas et trainent :(

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *