Une vie plus épanouie : Les deux ailes qui vont vous propulser vers le succès

​Il existe deux ​attitudes qui, peu importe votre situation actuelle, vous mèneront à une vie plus épanouie. Ces deux qualités se retrouvent chez les grandes figures qui ont su marquer l'histoire. Découvrez ​dans cet article​ ​ces deux aspects essentiels d'une vie réussie ​et surtout comment les cultiver ​au quotidien.

Une vie plus épanouie : Les deux ailes qui vont vous propulser vers succès

More...

Cet article est un article invité rédigé par ​Mouhamadou, du site ​​leblogueursouriant.com.

​Il existe deux attitudes qui vous mettent dans les meilleures dispositions pour réussir vos projets, et plus important pour réussir votre vie. Ces deux traits de caractères sont très rares de nos jours.

Cela explique pourquoi les personnes qui ont développé ces deux caractéristiques sont rares et admirées pour la plupart. Nelson Mandela, Ghandi, Martin Luther King, Tony Robbins, Oprah Winfrey, Thomas Edison, Abraham Lincoln et tant d’autres ont su miser sur ces deux attitudes, ne serait-ce que partiellement, pour devenir des grandes figures de leurs époques.

Ces deux traits de caractère sont la gratitude et la persévérance.

​Dans les moments difficiles, développe-toi. Dans les moments glorieux, profites-en. La vie est une série de saisons. Personnes ne reçoit que les étés. - Robin Sharma

La gratitude et la persévérance sont de plus en plus mises en avant dans le développement personnel, car elles peuvent avoir un impact positif dans nos vies.

Mais elles sont également mises en avant car très peu de personnes ont su développer un sens de la gratitude et de la persévérance dans leur vie.

Elles brillent par leur absence, surtout à notre époque. Aujourd’hui les choses sont devenues beaucoup plus faciles et accessibles qu’il y a 100 ans auparavant.

Nous pouvons acheter des choses en quelques clics et les recevoir le lendemain. Nous n’avons plus besoin de cuisiner et nous pouvons commander, nous faire livrer et manger en 30 minutes.

Il y en a qui deviennent même riches en jouant à des jeux vidéo. Toutes ces facilités, qui résultent pour la plupart des avancées technologiques, sont devenues banales et réduisent l’effort que nous devons fournir dans la vie de tous les jours.

La gratitude pour nous propulser vers la réussite

​ Il n'existe que deux façons de vivre votre vie : l'une comme si rien n'était un miracle. L'autre comme si tout était un miracle. - Albert Einstein

Nous ne rendons pas compte de la chance que représente le fait de vivre à une telle époque. Nous ne rendons même pas compte de la chance que nous avons d’être en vie.

Le seul fait de penser à l’immense bénédiction qui nous a été accordée de vivre sur terre devrait nous remplir de bonheur et de gratitude. Le seul fait d’avoir ses yeux pour écrire ou lire un article est une chance énorme.

Malheureusement pour la plupart des gens, toutes ces choses sont normales et ils ne trouvent aucune raison d’en être reconnaissants. Trop souvent nous ne voyons pas l’importance de ce que nous avons, jusqu’à ce que nous le perdions.

Le processus de fonctionnement notre cerveau ne nous aide pas également à vivre dans la gratitude. Comme l’explique le professeur de l’université d’Harvard Ron Siegel :

​Notre cerveau moderne est toujours câblé dans le but évolutif ancien de survivre dans un environnement dangereux. Durant plus d'un million d'années environ, nous avons développé des structures neuronales spécialisées qui se sont sélectivement accordées aux signaux de danger. La perspective de se faire attaquer devance nécessairement toutes les autres priorités neurologiques.

Par défaut, notre cerveau se focalise sur les aspects négatifs de la vie. D’un côté, ce mode de fonctionnement par défaut a des avantages :

  • ​Il nous permet d’anticiper les potentiels dangers
  • ​Il nous permet de chercher à améliorer les sources de frustrations
  • ​Il nous rappelle ce qui nous avait causé du tort auparavant pour les éviter dans le futur

​Le but primordial de votre cerveau n’est pas de vous rendre heureux mais de vous maintenir en vie.

La gratitude c’est se concentrer sur le positif

À cause de ce mode de fonctionnement on peut en arriver à oublier tous les aspects positifs qui devraient nous rendre reconnaissants. Et c’est ce qui arrive le plus souvent.

Nous devenons pessimistes et inconscients de tout ce qu’il y a de bon et de positif dans sa vie. Nous avons un choix déterminant à faire : continuer à ne voir que les aspects négatifs de la vie, ou décider de voir les aspects positifs et de vivre dans la gratitude.

​Soyez reconnaissant pour ce que vous avez déjà pendant que vous poursuivez vos objectifs. Si vous n'êtes pas reconnaissant de ce que vous avez déjà, qu'est-ce qui vous fait penser qu’une fois vos objectifs atteints vous en seriez plus heureux. - Roy T. Bennett

Décider de vivre dans la gratitude c’est reconnaître tout ce qu’il y a de bon dans la vie et s’en réjouir au lieu de se concentrer sur les aspects négatifs. C’est également reconnaître que notre monde n’est pas parfait, il y aura toujours des choses qui ne nous plaisent pas. Mais cela ne nous empêche pas d’être émerveillés par les bienfaits qui nous ont été accordés.

Le système d’activation réticulaire (SAR) est une partie du système nerveux humain qui filtre tout ce que nous percevons de la vie pour se concentrer que sur ce qui nous intéresse.  Si vous vous concentrez sur les aspects négatifs vous ne verrez plus que cela.

Et si vous décidez de vivre dans la gratitude vous verrez de plus en plus de raisons de vous réjouir. C’est à ce moment que votre vie commencera à prendre une toute autre direction.

La gratitude ne veut pas dire oublier tous ses problèmes. Non au contraire en étant reconnaissants nous prenons en compte nos difficultés mais nous ne les laissons pas prendre le dessus sur ce qu’il y’a de positif dans nos vies.

Bien que nous soyons satisfaits et content de toutes les bénédictions qui nous ont été accordées nous cherchons tout de même à nous améliorer. Nous cherchons à amplifier toutes les bonnes choses qu’il y a dans notre vie. Dans ce cas nous sommes heureux avant même d’avoir atteint le résultat. Nous ne tombons pas dans l’adaptation hédoniste.

Les bienfaits de la gratitude

​La gratitude est un antidote aux émotions négatives, un neutralisant de l'envie, de l'hostilité, de l'inquiétude et de l'irritation. - Sonja Lyubomirsky

Les recherches de la psychologie positive n’ont de cesse de découvrir les impacts positifs de la gratitude dans notre vie. La gratitude ressemblerait à un remède miracle. A titre d’exemple on peut citer comme bienfaits de la gratitude :

  • ​La gratitude améliore votre santé physique : les personnes reconnaissantes sont en meilleur santé que les autres. Elles vont plus régulièrement faire un suivi chez le médecin et pratiquent plus de sport
  • ​La gratitude améliore la santé mentale : la gratitude réduit une multitude d’émotions toxiques comme le ressentiment, l’envie, le regret et la frustration. Le psychologue Robert Emmons, leader dans la recherche sur la gratitude a mené plusieurs recherches qui concluent que la gratitude augmente le bonheur et réduit la dépression
  • ​La gratitude augmente l’empathie et réduit les comportements agressifs : Les gens reconnaissants sont plus disposés à avoir des comportements prosociaux que les autres.
  • ​La gratitude améliore la qualité du sommeil.
  • ​La gratitude augmente l’estime de soi.
  • ​La gratitude améliore la force mentale : des études montrent que les personnes reconnaissantes sont plus à même de supporter les événements difficiles de la vie, elles deviennent plus résilientes.
  • ​La gratitude permet de développer les liens sociaux : remercier quelqu’un peut forger ou renforcer les liens que l’on a avec lui.

La gratitude peut transformer votre vie

​Lorsque vous êtes reconnaissant, la peur disparaît et l'abondance apparaît. - Tony Robbins

La gratitude c’est non seulement se réjouir mais également partager de ce que l’on a en guise de remerciement.  Vivre dans la gratitude c’est accepter que ce que vous avez eu ou réussi c’est en partie grâce aux autres et à l’assistance divine, c’est pourquoi vous donnez en retour.

Cette reconnaissance, en plus de faire du bien aux autres change votre état d’esprit et votre vision du monde. Vous développez un état d’esprit d’abondance :

  • ​Vous donnez car vous savez que vous allez recevoir en retour
  • ​Vous savez qu’il y a énormément d’opportunités dans le monde
  • ​Vous osez prendre des risques car vous savez que vous trouverez des gens pour vous aider et que vous êtes entourés de l’assistance divine
  • ​Vous n’êtes pas attaché à ce que vous avez
  • ​Vos progrès sont plus importants que ce que vous risquez

Alors qu’à l’opposé les personnes qui ont un état d’esprit de manque ne se concentrent que sur les aspects négatifs de la vie. Elles ne donnent pas de ce qu’elles ont car elles ont peur de se retrouver démunis.

Elles pensent que les opportunités dans le monde sont limitées et ont peur de prendre des risques. Elles ne se concentrent que sur les risques et non sur le progrès. Optez plutôt pour la gratitude à travers la reconnaissance et le don. C’est comme cela que vous vous distinguerez des autres.

Dans un état d’esprit d’abondance et de gratitude vous pouvez revisiter votre passé et vous concentrez sur les aspects positifs. Vous verrez ainsi que votre vie a radicalement changé depuis 5, 10 ou 20 ans.

Si vous croyez que tout arrive pour une bonne raison, vous pouvez revoir certains événements que vous jugiez négatifs dans votre passé, pour en tirer des leçons et améliorer votre vie future.

C’est ainsi que l’on réinterprète et réécrit son passé, en se concentrant sur les bénédictions et sur les progrès réalisés. Vous réaliserez alors des choses incroyables car vous savez que vous êtes guidés.

Vivre dans la gratitude et avoir un état d’esprit d’abondance c’est avoir la foi en l’avenir. Non qu’il n’arrivera que des choses positives, mais peu importe ce qui se passe, nous saurons en tirer des leçons et en ressortir grandis.

Cette croyance vous pousse à agir dans l’instant présent pour créer le futur dont vous rêvez. C’est ainsi que vous devenez une autre personne, en vous améliorant continuellement.

Comment cultiver la gratitude

Il y a plusieurs méthodes pour pratiquer la gratitude, le choix vous revient. Une pratique qu’employait l’ancien professeur de business et président de l’université de Standford Henry Eyring était de se demander chaque soir :

« Comment ai-je vu la main de Dieu dans ma vie aujourd’hui ? »

Il passait ensuite quelques minutes à méditer sur sa journée, et il se rendait compte qu’il avait vécu des choses incroyables et les notait dans son journal. C’est un exemple que vous pourriez mettre en pratique. Cela pourrait radicalement transformer votre vie.

La persévérance comme deuxième moteur de la réussite

​Il y a donc en somme très peu de gens qui mènent la vie dont ils avaient rêvé. Parce que y parvenir exige un effort systématique, un effort soutenu. - Tony Robbins

Nous manquons de gratitude et il en est tout autant de la persévérance car nous baignons dans la culture de la facilité.

Lorsque les choses nous demandent de fournir beaucoup d’efforts nous abandonnons. Notre société ne nous pousse pas à nous dépasser, à relever des défis, à nous lancer dans des entreprises où nous risquons d’échouer.

Regardez par exemple la fréquentation des salles de sport après le nouvel an. Durant cette période il faut parfois attendre longtemps pour pouvoir faire ses exercices tant il y a du monde. Mais attendez juste quelques mois et vous verrez tous ces néophytes abandonner.

Car faire du sport requiert un effort soutenu et constant. Cela n’est pas facile et nous n’y sommes pas habitués. Nous n’avons pas appris à développer notre volonté au cours de notre vie. Donc après quelques efforts réguliers, notre volonté s’épuise et nous retournons dans notre zone de confort.

Également les résultats mettent du temps à arriver et cela va à l’encontre de notre culture de la gratification immédiate. Nous voulons tout tout de suite. C’est ainsi que nous sommes habitués à vivre avec les réseaux sociaux, les sites d’achats, nos habitudes alimentaires qui nous rendent accrocs.

Ainsi lorsque les résultats de nos actions doivent advenir dans le long terme, nous sommes moins motivés. Nous ne sommes pas patients et nous ne persévérons pas. Étant donné que la majorité des gens vit sous le joug de la gratification immédiate et de la recherche de la facilité, il nous est possible de nous distinguer en faisant preuve de persévérance dans notre vie.

Tout comme la gratitude, être persévérant est un choix à faire. La vie de Nelson Mandela, qui a vécu 27 ans en prison sans abandonner est un excellent exemple de persévérance et de patience.

La persévérance dans les moments difficiles peut vous transformer

​Ce n’est pas grave d’être découragé. Ce qui est grave c’est d’abandonner. - Ryan Holiday

Certes nous pouvons éviter d’aller en prison comme Mandela mais nous ne pouvons éviter certains moments difficiles de la vie comme la perte d’un proche, la perte d’un emploi, une entreprise qui coule, une séparation.

Ces événements de la vie sont souvent inévitables. Dans ces moments, il nous faut faire preuve de résilience et de persévérance pour continuer à avancer malgré les difficultés.  Dans la plupart des cas nous réagissons émotionnellement ce qui est normal face à certaines catastrophes de la vie.

Mais trop souvent nous laissons cette réaction émotionnelle durer et avoir un impact sur nous tout au long de notre vie. Ce n’est pas la meilleure façon d’agir. Les moments difficiles sont des occasions de développer notre caractère et de persévérer. L’adversité survient à tout le monde mais c’est à nous de décider comment réagir.

Nous pouvons soit devenir une victime et subir les conséquences toute notre vie. Soit nous en servir comme un moyen de nous transformer radicalement. C’est le même processus que le développement d’un muscle.

Il faut faire certains exercices pour étirer et fatiguer le muscle afin qu’il se reconstruise plus solidement. Agir et avancer malgré l’adversité vous permet de développer votre persévérance et pouvoir supporter de plus en plus de choses difficiles.

C’est la philosophie de David Goggins, écrivain et militaire retraité qui a accepté relever des épreuves extrêmes durant sa vie :

  • ​Il a accepté de suivre formation militaire que très peu de gens réussissent
  • ​Il est devenu garde du corps en Irak et s’est retrouvé dans des situations périlleuses
  • ​Il a effectué 4030 pompes en 17 heures battant ainsi le record Guiness de 2013
  • ​Il a également couru plusieurs Ultra-marathons notamment celui d’Hawaii qui est un des plus difficiles au monde (162km en 19 heures)

​Il explique qu’il a choisi ces défis dans le seul but de se forger un mental d’acier. D’après lui ce caractère qu’il s’est forgé lui permet maintenant de traverser n’importe quelle difficulté de la vie d’où le titre de son livre best-seller You Can’t Hurt Me (tu ne peux pas me blesser).

David Goggins a compris que lorsqu’on arrive à endurer certaines épreuves, nous en ressortons beaucoup plus forts. C’est ainsi que sont formés les diamants. Ce matériau rare et si précieux est constitué d’atome de carbone comme le graphite (mine de crayon).

Mais par ce que le diamant est soumis à une pression et une température extrêmement élevées sous terre, les atomes de carbone se combinent pour donner une structure capable de résister à ces conditions. Ainsi se crée la pierre la plus dure au monde. En résistant aux conditions difficiles de la vie vous allez également vous transformer.

En étant persévérant vous allez relever des défis que vous ne vous croyiez pas capables d’accomplir.

Vous allez découvrir certaines de vos capacités que vous ignoriez totalement. C’est ainsi que vous développerez une confiance en vous. C’est ainsi que vous développerez une foi en l’avenir et que vous serez confiant en vous.

La persévérance est une qualité qui mène à la réussite

​Rien au monde ne peut remplacer la persévérance. Le talent ne la remplacera pas ; rien n'est plus courant que des hommes talentueux qui n’ont rien réussi. Le génie ne la remplacera pas; le génie sans récompense est presque un proverbe. L'éducation ne la remplacera pas; le monde est plein de personnes instruites qui ont abandonné. La persévérance et la détermination seules sont omnipotentes. - Calvin Coolidge

Il faut être optimiste pour pouvoir continuer à agir dans la difficulté. Vous savez que vous pouvez changer les choses même si cela peut prendre 27 ans comme c’était le cas de Mandela.

Vous ne vous laissez pas dominer par la culture de la gratification immédiate et de la facilité. Vous êtes concentrés sur le long terme. Parfois certains résultats mettent du temps à arriver.

Être persévérant, c’est être détaché émotionnellement des résultats, alors que la plupart des gens ne sont pas persévérants car ​ils sont attachés émotionnellement aux résultats.

​Ils abandonnent rapidement. ​Ils passent d’un projet à l’autre, d’un programme de régime à un autre, d’un travail à un autre. C’est pourquoi les experts sont rares et demandés alors que les débutants sont nombreux. Parfois c’est à travers la difficulté que ceux qui méritent la réussite sont sélectionnés.

Le professeur Walter Mischel avait fait une expérience devenue célèbre aujourd’hui où il laissait un enfant seul dans une salle avec un marshmallow. Le professeur lui promettait que si il ne mangeait pas le marshmallow il en aurait un autre en plus.

Puis il observait le comportement de l’enfant. C’est un exercice très difficile pour un enfant qui doit exercer un contrôle sur lui-même pour ne pas céder à la tentation.

Les résultats de cette expérience ont montré que les enfants qui ont su résister le plus longtemps à ce test ont connu de plus grandes réussites dans les études et par la suite dans le monde professionnel. La persévérance est donc un des facteurs les plus déterminants de la réussite.

Chaque jour, vous avez des opportunités de développer votre persévérance

​Ne priez pas pour avoir une vie facile. Priez pour avoir la force d’endurer la difficulté. - Bruce Lee

La persévérance, comme beaucoup de traits de caractère, se cultive. Plus vous persévérez et plus votre persévérance se développe. Ainsi elle pourra vous servir dans d’autres domaine de votre vie comme l’a fait David Goggins.

Mais vous n’avez pas besoin d’attendre certains événements difficiles ou de courir un ultra-marathon pour développer votre persévérance. Au contraire vous devez profiter des moments où l’adversité est moindre pour exercer votre persévérance.

Si vous ne savez pas lutter lorsque le défi est facile, ce sera encore plus difficile de lutter lorsque les choses vont se compliquer. Tous les jours, il y a des opportunités de persévérer :

  • ​Prendre l’habitude de se réveiller tôt
  • ​Un époux ou une épouse qui ne vous soutient pas dans vos projets
  • ​Un patron qui ne vous traite pas comme vous le voudriez
  • ​Un manque de motivation pour aller faire du sport
  • ​Des embouteillages sans fin qui vous mettent en retard pour un rendez vous
  • ​Un de vos enfants qui n’en fait qu’à sa tête.

​L’acte le plus simple de la persévérance consiste à accomplir une action positive malgré vos pensées et émotions négatives. C’est ainsi que vous grandissez.

Les autres personnes, voyant votre état d’esprit, voudront travailler avec vous ou commenceront à vous admirer et à s’inspirer de vous. C’est ainsi que vous cheminez vers la réussite.

Conclusion

​La gratitude n’est pas seulement la plus grande des vertus, mais le parent de toutes les autres. - Marcus Tullius Cicero

​La plupart des gens frappent à la porte de leurs rêves une fois, puis s'enfuient avant que quiconque ait la chance d'ouvrir la porte. Mais si vous continuez à frapper, de façon persistante et sans fin, la porte finira par s'ouvrir. - Les Brown

À quel point êtes-vous reconnaissant de tout ce que vous avez ?

À quel point êtes-vous persévérant lorsque les choses sont difficiles ?

La gratitude et la persévérance sont des éléments essentiels pour mener une vie pleine de sens. Elles sont d’autant plus nécessaires que nous vivons une période où règne la culture de la complainte, de la facilité et de la gratification immédiate.

La gratitude et la persévérance vont de pair. Dans l’adversité, en vous focalisant sur le bon côté des choses, vous aurez plus de raisons de persévérer. Et plus vous persévérez plus vous verrez votre vie s’améliorer et vous aurez encore plus de raison d’être reconnaissant.

Très vite vous verrez que ces deux qualités vont transformer votre vie positivement. Vous vous distinguerez des autres et vous vivrez des expériences incroyables. Vous deviendrez une personne qui résiste aux difficultés en étant reconnaissante et qui continue à avancer grâce à sa persévérance. C’est ainsi que vous transformerez votre vie.

A propos de l'auteur : ​Mouhamadou

​Je m'appelle Mouhamadou, fondateur du blog leblogueursouriant.

Sur mon blog, je partage des articles sur le développement personnel, la psychologie, les neurosciences et la spiritualité entre autres.

Mon but est de vous aider à développer l'état d'esprit et les habitudes qui vous aideront à mener une vie épanouie.

Click Here to Leave a Comment Below

Tasunka

Merci pour cet article. Je pratique la gratitude depuis un certain temps, c’est un tel cadeau! J’ai besoin par contre de développer ma persévérance. Cet article me fait réfléchir.

Reply
Leave a Reply:
quis sed ante. nunc velit, libero venenatis, eleifend Phasellus Sed neque. tempus