Si je pouvais revivre une nouvelle fois ma vie …

Je partage avec vous ce texte que j’ai trouvé au hasard de mes déambulations numériques (ça a parfois du bon de flâner sans but précis sur la toile …).

Je trouve qu’il résonne bien avec mon article sur le bonheur et le moment présent.

Je l’ai trouvé après donc vous ne pouvez le lire que maintenant.

Si je pouvais revivre une nouvelle fois ma vie, tout d’abord, j’essaierais de commettre plus d’erreurs. Je n’essaierais pas d’être si parfait. Je me relaxerais plus. Je serais plus fou que ce j’ai été. Je prendrais peu de choses au sérieux. Je serais moins hygiénique. Je courrais plus de risques, je ferais plus de voyages …

Je contemplerais plus souvent les couchers de soleil, je gravirais plus de montagnes, je nagerais dans plus dans de rivières. J’aurais plus de vrais problèmes et moins d’imaginaires. Je fus une de ces personnes qui vécut avec bon sens et pleinement chaque minute de sa vie. C’est vrai que j’ai eu des moments de joie.

Mais si je pouvais revenir en arrière, j’essaierais d’avoir seulement de bons moments. Car si vous ne le savez pas, c’est de cela qu’est faite la vie. Ne gâchez pas le moment présent. J’étais un de ceux-là qui ne se promenaient jamais sans un thermomètre, une gourde d’eau chaude, un parapluie et un parachute.

Si je pouvais revivre, je voyagerais plus léger.

Si je pouvais revivre, je commencerais par marcher pieds nus au début du printemps et je continuerais ainsi jusqu’à la fin de l’automne.

Je ferais plus de tours en calèche, contemplerais plus de levers de soleil et jouerais avec plus d’enfants.

Si j’avais une autre fois la vie devant moi, …

Mais j’ai déjà quatre-vingt-six ans et je sais que je vais mourir.

Jorge Luis BORGES, écrivain argentin (1899-1986)

Conclusion

Rien à ajouter …

Click Here to Leave a Comment Below

François

Pour ma part si j’avais à refaire ma vie je me serai lancé dans des études informatiques et aurait bondit sur le web à ses débuts. Maintenant c’est un poil trop tard.

Reply
DavidB_riche-et-heureux.fr

C’est très beau mais très triste à la fois, on se demande si c’est juste de la nostalgie ou bien un constat d’échec.

Reply
Grégory

Si je pouvais revivre ma vie, je ferais plus de choix conscients et accorderai plus de repos à ma bonne étoile, même si jusqu’à présent elle a fait du bon travail (encore merci !).

Reply
Grégory

@François: J’ai fait des études informatiques mais j’ai pas bondi sur le web à ses débuts pour autant ! Cela étant, il n’est jamais trop tard. Se monter un site web, de nos jours, n’est pas bien compliqué d’un point de vue technique … Pour le reste, par contre …

@David: De la nostalgie ? Peut-être un peu mais cela est surement normal, à 86 ans. Un constat d’échec ? Je ne crois pas. Disons qu’il retire des leçons de sa vie sans pour autant pouvoir les mettre en œuvre.

D’une manière générale, dans tous les textes de ce genre, on retrouve ce mélange de tristesse, de nostalgie … Ce sont surtout de sources d’inspiration et de motivation supplémentaires pour 1/ avoir des objectifs en tête et grandir et 2/ profiter du chemin, du voyage.

Je trouvais ce texte plaisant. Le hasard a fait que je l’ai découvert après mon article initial.

Si vous avez des textes équivalents, vous pouvez les partager ! Merci d’avance.

Reply
Frédéric

Très beau texte ! Je le connaissais déjà, pour l’avoir lu lors d’une soirée, le message de Jorge Luis Borges ayant été accroché dans les toilettes…

C’est vrai qu’il est très inspirant et mélancolique également… Une bonne source d’inspiration pour mener notre propre vie.

Reply
Grégory

@Frédéric: Je découvrais à la fois le texte et l’auteur. Je pense que, malgré la mélancolie, inévitable à un certain age de sa vie, il est une bonne source d’inspiration et un bon pense-bête.

Reply
Martin@baptème de l’air

Si je pouvais revivre ma vie, je veux être un parachutiste. C’est mon rêve de sentir la magie de la terre du ciel.

Reply
Grégory

@Martin: Oh … Tu dois pouvoir arranger ça, non ?… OK, peut être pas devenir parachutiste et en faire une part de ta profession. Mais tu dois pouvoir t’accorder ponctuellement ce plaisir, non ?

Reply
Leave a Reply:
diam velit, suscipit Praesent Sed quis, luctus Aliquam dictum et, mattis