Le bonheur, c’est simple comme un sourire

Le bonheur est avant tout un état d’esprit. Il ne dépend pas de conditions extérieures, du montant de votre compte en banque, du beau temps, du sourire de vos compagnons de voyage, …

Bien sur, tous ces éléments peuvent contribuer à votre bonheur, à votre bien-être. Mais ne dit-on pas que l’argent ne fait pas le bonheur (même s’il peut y contribuer). Je pense que ce dicton peut être étendu à bien d’autres aspects matériels de nos vies modernes.

Le bonheur est le résultat d’une décision personnelle et consciente.

Dit comme ça, cela peut sembler simple. Et bien ça l’est !

Certes, nous ne sommes pas tous égaux devant le bonheur : certains se noient dans des verres d’eau tandis que d’autres se contentent d’y tremper le petit orteil.

Tant mieux pour ces derniers. Ils sont heureux tout de suite et maintenant. C’est dans leur nature.

Pour les autres, ça n’est pas plus compliqué … La recette est simple : souriez !

Habituellement, le sourire vient de l’intérieur. Vous éprouvez une sensation, une émotion, un sentiment agréable et cela suscite votre sourire.

Mais l’inverse est possible : souriez et vous sous sentirez tout de suite mieux. Bien sur, vos ennuis ne vont pas s’envoler. Mais vous vous sentirez plus léger, plus attentif aux bons cotés de la vie, à ce moment immédiat malgré tout plaisant.

Votre sourire vous réchauffera de l’intérieur et rejaillira vers l’extérieur. Vous vous ouvrirez aux autres et aux menus plaisirs de la vie : le soleil chaud sur votre visage, ou bien même le ruissellement de gouttes de plus, le chat ronronnant sur vos genoux, …

Bien sur, le bonheur est fragile … si l’on accepte qu’il puisse être mis en péril par quelqu’un ou quelque chose d’extérieur. La solution est simple : ne pas céder ce pouvoir. Ne permettez pas que « quelqu’un ou quelque chose d’extérieur » puisse pourrir votre bonheur.

Conclusion

Votre propre bonheur ne dépend que de vous et n’attend que vous.

Vous avez du mal à trouver le bonheur ? Commencez par vous sourire à vous-même, puis aux autres et à la vie.

N’attendez surtout pas d’être heureux pour sourire : souriez pour être heureux.

:-)

Cet article est ma contribution au festival « À la croisée des blogs» proposé par le site de la communauté de développement personnel. Ce mois-ci, l’organisateur est Joanna, du blog Moodstep. Elle nous propose le thème « Qu’est ce que le bonheur ? ».

Cet article a été écrit le 18 février dans le RER vers Paris. Préparation: 10 minutes. Rédaction: 60 minutes.

Creative Commons License photo credit: FREDBOUAINE créer…

Click Here to Leave a Comment Below

Joel

Un bien bel article positif. En souriant aux autres, il y en aura toujours une partie qui vous rendra votre sourire et vous poussera à sourire encore plus: spirale positive que vous avez vous-même initié!

Je suis persuadé que la melheure est l’absence de bonheur… ou plutôt, l’absence de reconnaissance du bonheur. Je ne dis pas qu’il faut chercher le malheur chez l’autre pou se dire « a ouai, il y a pire » ni de faire l’autruche en ignorant ses propres problèmes. Je pense que le tout est de prendre ses problèmes à bras le corps et avec recul mais aussi de profiter du moment présent pour comprendre que le bonheur est sous notre nez et qu’il suffit de tourner la tête pour l’atteindre.

Reply
Grégory

@Joel: J’ai effectivement voulu faire un article positif, voire simpliste … Mais le bonheur est simple. Et rester simple amène au bonheur.

Je pense qu’il est préférable d’éviter de se comparer à d’autres, quelque soit le sujet. Pourtant, fait à minima et à bon escient, ça permet d’aider à relativiser. Et de s’apercevoir de sa chance.

Je te fait une longue réponse … juste pour dire que je suis d’accord avec toi !

Cela étant, prendre ses problèmes à bras le corps n’est pas simple. Mais ça, j’ai jamais dit que c’était simple !

Reply
Joanna

Souris et l’autre te souris et la chaine mondiale du sourire commence là :)
Merci pour ce pas et simple et efficace pour s’ouvrir au bonheur quand il n’est pas évident.

Reply
Grégory

@Joanna: Quel belle chaîne en effet !

Reply
Leave a Reply:
nec id ut ipsum odio Aenean venenatis