Apprenez de vos propres illusions

Les illusions peuvent être trompeuses et nous mener à la faute. Même la psychologie a sa propre théorie de l’illusion. Le bon coté de cette théorie, c’est qu’elle nous incite à nous méfier de nos propres illusions et à rester vigilant. En fait, on peut même apprendre de nos illusions. Voici mes quelques inspirations.

Apprenez de vos propres illusions.

Apprenez de vos propres illusions.

Savez-vous ce qu’est, d’un point de vue psychologique, une illusion positive ?

Non ? Ou peut être une vague intuition ?… Je vais vous le dire. Mais d’abord, laissez-moi vous raconter une petite expérience …

Évaluez son QI ?

Imaginez cette scène … Vous êtes assis à une table. Un homme vient s’asseoir en face de vous et vous lit le bulletin météo du lendemain. Puis il quitte la pièce.

On vous demande alors d’évaluer le QI de cet homme. De l’autre coté, on demande au Monsieur Météo d’évaluer son propre QI.

Assez étrange comme demande, non ? Comment évaluer le QI d’une personne qu’on ne connaît pas, uniquement sur la base d’un texte lu ? Et puis, un QI, ça s’évalue comment ?

Autant de questions et d’oppositions que les participants à cette expérience ont exprimé.

Car cette scénette est tirée d’une expérience imaginée par 2 psychologues allemands, Peter Borkenau et Anette Liebler, de l’Université Bielefeld.

Le résultat est assez amusant. Dans 66 % des cas, l’évaluation du QI faite par autrui est plus juste que celle faite par soi-même.

D’autres expériences du même genre ont fait ressortir un résultat identique : l’évaluation par autrui de nos capacités est très souvent plus juste que celle faite par soi-même. Alors que nous nous connaissons normalement mieux que quiconque, nous nous évaluons moins justement qu’une autre personne ne pourrait le faire. Même un inconnu est capable de mieux évaluer notre propre QI que nous-mêmes !

En d’autres termes, nous nous voyons plus beau que nous le sommes vraiment !

L’illusion positive

L’illusion positive, c’est ça : notre tendance naturelle à nous sur-évaluer. Qu’il s’agisse de nos traits de caractères, de nos compétences ou de nos capacités.

Bon, l’illusion positive, ce n’est pas que ça. Cela recouvre aussi, par exemple, l’illusion de contrôle de nos vies. Mais, pour cet article, je me limite au premier point évoqué : notre tendance à nous sur-évaluer.

Je ne suis pas psychologue et je n’ai aucune formation en psychologie. Mon savoir de l’illusion positive et de tout ce qui s’y rapporte (implications, controverse, …) est donc relativement limité. Cependant, ce principe m’a paru vraiment intéressant et m’a inspiré quelques réflexions …

Voyons cela …

J’en profite pour faire appel à votre indulgence si, en tant que connaisseur ou expert, vous repérez des erreurs ou des imprécisions. À l’inverse, n’hésitez pas à compléter et corriger mon propos dans les commentaires.

Sachez faire preuve d’humilité

Vous êtes sûrement très bon. Mais le fait est que vous n’êtes pas aussi bon que vous pouvez le croire. Et oui !

Être sur de ses forces, c’est très bien. Car cela aide à avoir confiance en soi et en ses capacités. Mais en faire de trop et tomber dans l’arrogance, ce n’est pas une bonne chose.

L’arrogance ne rend pas aimable au sens premier du terme, c’est-à-dire être quelqu’un que l’on peut aimer. Cela a plutôt tendance à gâcher les relations et les échanges avec son prochain.

De plus, l’arrogance est l’opposé de l’humilité. Or l’humilité nous incite à rester disponible aux autres, et à rester ouvert et réceptif à tout source et forme d’apprentissage et de découverte. L’arrogance nous coupe de ces trésors. N’est-ce pas dommage ?…

Sachez donc faire preuve d’humilité …

Moins dure sera la chute …

Une des qualités les plus utiles pour affronter la vie et ses épreuves, c’est la résilience. Pour faire simple, il s’agit de la capacité à vivre et à se développer en dépit de l’adversité.

Une des façons d’améliorer notre résilience, c’est d’anticiper les épreuves que la vie nous imposera tôt ou tard et de s’y préparer.

Vous êtes meilleur conducteur que les autres et vous n’aurez jamais d’accident grave de voiture ? Vous êtes fumeur mais vous n’aurez jamais de maladies graves liées au tabac, genre cancer du poumon ? Vous courrez régulièrement et vous n’aurez jamais de problèmes cardiaques ?

Pour chacune de ces affirmations, je peux vous trouver, dans mes relations proches, un contre-exemple.

En d’autres termes, cela n’arrive pas qu’aux autres. Et cela peut très bien vous arriver à vous aussi. Si vous restez persuadé que le pire ne peut pas vous arriver, la chute en sera d’autant plus dure et la guérison d’autant plus difficile.

Il ne s’agit pas de vivre dans la crainte perpétuelle et dans l’appréhension. Ni de se priver de plaisir. Mais soyez conscient que tout cela peut vous arriver, et faites ce que vous pouvez faire pour le prévenir.

Voyez vos estimations à la baisse

En terme de planification et de productivité, le principe de l’illusion positive nous rappelle aussi de nous méfier de nos estimations.

Car en se sur-estimant, et en sur-estimant nos capacités, nous sous-estimons le temps et l’énergie nécessaires pour réaliser certaines tâches et compléter certains projets.

Nous tombons alors dans le travers d’avoir des listes de tâches et des agendas chargés. Le risque est double :

  • ne pas tenir nos prévisions et nos engagements ;
  • perdre en motivation, envie et implication.

Les conseils habituels sont toujours les mêmes pour éviter ces écueils :

  • fractionner ces activités en tâches plus petites ;
  • faire une liste quotidienne de quelques tâches prioritaires ;
  • prévoir des pauses régulières ;
  • prévoir de marges de temps entre les activités ;

Et avec l’éclairage de l’illusion positive, ils prennent tout leur sens. Soyons donc encore plus vigilants !

Conclusion

L’illusion positive n’a pas que du mauvais. Elle est aussi une façon de protéger son ego et de garder confiance et estime en soi, ainsi que confiance en l’avenir. Mais en être conscient peut aussi nous éviter quelques mauvaises surprises.

Et vous ? Que vous inspire cette théorie de l’illusion positive ?…

Click Here to Leave a Comment Below

Pierre

Bonjour,
Cet article est très intéressant, mais je ne suis pas certains de tirer les mêmes conclusions que vous en partant de la même expérience, selon moi la majorité des gens ont souvent tendances à être humble et pensent à tort qu’ils sont incapables.
Les profils d’illusions positives, sont souvent des gens qui réussissent parfaitement car ils savent donner l’illusion de tout maitriser, d’être sur d’eux.
Alors qu’à l’inverse, nombreux sont ceux qui sont particulièrement intimidée devant une situation inconnue, qui manque d’assurance.
Par contre, je suis parfaitement d’accord, les gens ont une tendance à très mal se juger, il est pourtant très utile de se remettre en question en permanence, c’est probablement ce qui fait la différence entre ceux qui ont le goût d’entreprendre, la prise de risque et l’analyse permanente par rapport aux autres.

Reply
Marie

Cet article est assez étonnant, elle permettrait également de prendre en compte la dépression suite à l’explosion de cette bulle positive qui nous protège.
Cependant, l’exemple avec le QI n’est pas forcément pertinente étant donné les critères utilisés…
Merci pour l’explication et pour la découverte de cette théorie.

Reply
Mima

C’est la première fois que j’entends parler de cette notion. À moi, d’en tirer profit pour améliorer le côté confiance en soi.

Reply
Cindy

Je suis un peu étonnées de cet article, en effet je pense qu’il y a tout de même deux cas : nous nous sur-évaluons parfois mais nous nous sous-évaluons également, je pense que cela dépend de beaucoup de chose, et pour le QI on ne veut probablement juste pas avoir honte, alors que chacun de nous a une intelligence différente et trop de crédit est accordé au QI.

Reply
Julia

Bonjour,
Personnellement je pense que je serais plutôt dans la position inverse, dans l’illusion négative. Peut-être un manque de confiance en moi, l’envie aussi de rester humble dans les moments où il serait facile de ne pas l’être, en tout cas je n’ai jamais tendance à me sur évaluer, ce qui je pense n’est pas forcément une bonne chose non plus à la longue, un juste dosage serait probablement meilleur.

Reply
Martina

Un concept vraiment intéressant, j’aime bien le concept de l’illusion positive un très bonne manière de changer sa manière de voir les chose et regarder le verre a moitié plein et comme trop souvent le verre a moitié vide, un article qui laisse réfléchir, merci
Martina

Reply
Laurence

Résilience, je dis Boris Cyrulnik pour tout ceux qui voudrait lire un peu sur le sujet. C’est simple à comprendre et il vous faudra uniquement un peu de concentration. :)

Reply
Nounou@création site web

C’est vrai que l’humilité est meilleure que l’arrogance. Mais, la nature humaine exige qu’on trouve ces deux qualités. Enfin, chacun a sa méthode comme dirait Molière.

Reply
Leave a Reply:
venenatis odio mattis Curabitur ut eleifend ipsum Praesent justo mattis libero efficitur.