L’entrepreneur du jour : Guillaume Ponton

Cet article continue la série « Questions à mon ami l’entrepreneur » (la présentation est dans l’article pointé). L’entrepreneur du jour est Guillaume Ponton du blog Komment devenir riche.

Guillaume Ponton, du blog Komment devenir riche

Guillaume Ponton, du blog Komment devenir riche

Guillaume a eu un parcours atypique. Aujourd’hui blogueur et créateur de formation, il est passé par des petits boulots puis a monté une structure lui rapportant bien sa vie. Récemment, il a décidé de tout plaquer pour se lancer dans un nouveau défi et se construire une vie nouvelle. Mais il est bien plus intéressant de lui laisser la parole …

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Bonjour à tous, je m’appelle Guillaume, j’ai 32 ans et j’ai un parcours plutôt atypique … :-)

J’ai obtenu un Bac S avec exactement 10,00 de moyenne, ouffff !!! Pour ensuite filer à l’UFR STAPS de Lyon dans le but d’être prof de sport. Les études ont été super cool, je pense que tout le monde a déjà entendu parler des fameux étudiants en fac de sport… Je faisais quand même parti des sérieux et j’ai obtenu ma licence en préparation physique.

Finalement je ne voulais plus faire prof de sport parce que je n’avais pas envie d’être muté dans le nord et dans les endroits difficiles pour commencer ma carrière… Et puis à dire vrai le monde des fonctionnaires ne me faisait pas rêver… Pendant ma licence, je me suis rendu compte aussi que je ne pourrai pas être préparateur physique en Athlétisme (mon sport de base) car il fallait être connu dans la fédération pour s’en sortir et je ne l’étais pas…

Il a donc fallu que je trouve autre chose à faire à la sortie de mes études.

Je me suis naturellement dirigé vers l’hôtellerie de luxe car j’étais déjà voiturier concierge dans différents hôtels 4* en parallèle de mes études. J’ai donc été 4 ans voiturier concierge bagagiste au Hilton le Lyon. Ça a été 4 années très cool, j’ai rencontré des gens du monde entier, des personnes très intéressantes qui ont participé à mon ouverture d’esprit. En plus je conduisais toutes les voitures qui me faisaient rêver, j’étais au top…

Mais bon pour être honnête ce n’étais pas non plus mon paradis, je bossais 54h/semaine (on récupérai les heures sup’ toutes les 6 semaines) avec des journée du style : 7h-16h ou 16h-1h… Quand on est jeune et qu’on veut profiter des amis, des sorties… Ce n’est pas le top… J’avais le sentiment d’être bloqué à l’hôtel, pas de possibilité d’évolution, un cadre de travail fermé… bref j’étais un peu comme un animal en cage qui voulais repartir dans la jungle … :-)

Avec un collègue on a eu l’envie de créer une conciergerie privée sur le site de la cité internationale de Lyon. On a passé 4 mois à monter le projet et à se former à la CCI de Lyon pour qu’au final le projet ne soit pas accepté… On était très déçu mais bon cela fait partie de l’apprentissage…

Puis fin 2006, j’ai eu l’opportunité de devenir conseiller financier indépendant. Tout le monde me disait : « Ne te lances pas la dedans, tu es fou, tu n’y connais rien, tu n’as pas de fixe… » bref… je me suis quand même lancé parce que j’en avais marre du système salarié… J’ai beaucoup travaillé, tellement bien qu’après 3 ans, je dirigeai plus de 30 personnes, un bureau de 260m2, une assistante personnelle…  Après 5 ans, j’avais 2 bureaux, 2 assistants et 50 personnes dans mon équipe… Cela a été une expérience formidable, j’ai appris comme dans une carrière entière dans une boite classique je pense…

Mais j’ai stoppé mon activité en Décembre dernier pour diverses raisons. Je commence déjà à être long, donc si vous voulez en savoir plus, allez voir mon article : http://www.komment-devenir-riche.com/pourquoi-jai-stoppe-mon-activite/.

Le blog Komment devenir riche

Le blog Komment devenir riche

Quel est aujourd’hui votre secteur d’activité ?

Ce qui me fait naturellement enchaîner sur cette question n°2. J’ai fais le pari osé (encore) de stopper mon activité qui était lucrative pour me lancer dans le monde du blogging et de la formation.

Depuis Janvier 2012, je suis donc bloggeur / formateur à temps complet.

Je viens tout juste de lancer ma 1ère formation qui débute avec succès.

Ce n’est que le début, j’ai encore plein d’idées en stock pour des futures formations, des livres que je vais écrire… et d’autres surprises :-)

Quel a été le déclencheur de votre saut vers l’entrepreneuriat et votre but majeur dans cette aventure ?

C’est une bonne question :-) , en fait je pense que cela remonte à une après midi que j’ai passé avec mes 4 meilleurs amis, j’avais 20 ans sauf erreur. On a fait ensemble un parc accrobranche (dans les arbres). A la sortie du parc j’ai lancé dans la voiture : « et pourquoi on monterait pas notre parc à nous les gars ??? »

Et on s’est lancé comme 4 jeunes fous dans ce projet, pensez-y, travailler entre amis, en nature, plus de patron à 20 ans… Bref, on a travaillé très dur, on s’est formé… mais bon pour faire court 4 jeunes qui ont 5 000€ dans les poches et qui veulent emprunter 300 000€, le projet n’a pas pu aboutir vous vous en doutez…

Mais ce n’est pas grave, on a beaucoup appris et c’est à partir de ce moment là que l’idée d’être entrepreneur a commencé à germer en moi.

Avez-vous eu des peurs qui vous ont bloqué ? Comment les avez-vous surmontées ?

Bien sur que j’ai eu peur !! Celui qui raconte qu’il n’a pas peur, ment…. !!!

Quand je me suis lancé à mon compte en 2006, j’étais en CDI, déjà propriétaire de mon appartement, il fallait absolument que l’argent rentre tous les mois donc oui bien sur que comme tous les entrepreneurs qui se lancent, j’ai eu peur de ne pas pouvoir faire face à mes factures…

En clair, je n’avais pas le choix, j’étais condamné à réussir !!!

Pour la petite histoire, la veille de commencer mon activité j’ai dîné chez mes parents. Quand je suis arrivé, ils étaient en train d’acheter un appartement en loi Robien avec un conseiller financier « prout-prout » (Excusez mon expression…). Après avoir signé les papiers, ma mère a dis au conseiller « Tien c’est marrant, mon fils commence un métier un peu comme vous demain… » Qu’est qu’elle n’avait pas dis…

Cet homme m’a alors pris de haut en me posant des questions du genre :
« Quelles études avez-vous ? » prof de sport…
« Quel est le salaire de base ? » 0€…
« Quel est le portefeuille client que l’on vous donne ? » O client…

Il m’a alors dit mot pour mot « les gens comme vous dans le métier, on les appelle les encul… de mouches… » Je ne vous mens pas, ce sont ses mots !!

Imaginez un peu la réaction de mes parents qui sont fonctionnaires depuis 30 ans… Leur fils qui veut casser son sacro-saint CDI et partir à son compte dans un secteur d’activité qu’il ne connaît pas du tout. Cerise sur le gâteau un professionnel du secteur en rajoute une couche pour leur dire que je ne devrais pas faire ça…

Je pense que vous voyez bien la soirée que j’ai pu passer…

Donc pour répondre à ta question précisément, oui des peurs j’en ai eu mais jamais cela ne m’a bloqué. J’aime bien la citation d’un grand général de guerre Américain : « Le courage, c’est la peur qui tient une minute de plus… ».

Pour surmonter la peur, j’utilise énormément de techniques et cela serait trop long de tout détailler ici mais en voici deux.

La 1ère technique est une simple question à se poser : « Qu’est que je risque au pire ? »

Cette question est magique car si on réfléchis de manière posée à la réponse de cette question, on se rends rapidement compte qu’en fait on se fait souvent une montagne pour rien et que du coup il y a peu de risques « réels ». Pour ceux qui ne sont pas convaincus de cette méthode, deux conseils. 1/ Essayez la … et après vous verrez qu’elle fonctionne. 2/ Si vous ne l’êtes toujours pas, lisez ce livre : « Ce qu’il faut savoir avant de mourir de John IZZO ». Vous verrez que tous les anciens avant de mourir regrettent de ne pas avoir pris assez de risques dans leurs vies… Il faut toujours écouter les aînés, donc FONCEZ !!

La 2e technique  est qu’il faut se fixer des objectifs intermédiaires et savoir se féliciter, se faire plaisir quand on les atteint. C’est logique, avant de se faire l’Everest, on commence par le Mont Blanc non ? Pour illustrer ceci Martin Luther King disait très justement : « Pour monter un escalier, pas besoin de voir la dernière marche, la suivante suffit… »

Pour finir de répondre à cette question ayez confiance en vous et écoutez votre petite voix intérieure…

Quels sont les principaux problèmes que vous avez rencontrés ? Comment les avez-vous résolus ?

1ère chose importante pour moi, il n’y a pas de problème, il y a que des challenges à relever… L’état d’esprit est super important…

Je vais peut être décevoir les lecteurs mais pas de problème… Des challenges à relever oui bien sur mais rien qui ne me saute aux yeux.

Chaque situation «difficile » qui se présente à moi je la prends comme un challenge à relever, une embûche à passer mais qui fait partie du chemin… Pour moi ces challenges sont sur mon chemin juste pour tester ma motivation à savoir si je veux vraiment réussir…

Le principal challenge à relever va certainement être de surmonter le négativisme ambiant en France et donc à priori de votre entourage aussi…

Une foule de personne va essayer de vous stopper net dans vos projets… Eh oui c’est comme ça, en France quand on est entrepreneur, on sors du chemin classique du salariat et donc cela provoque des résistances…

Gardez intact votre flamme intérieure à propos de votre projet, gardez toujours vos objectifs en tête et pour ceux qui sont vraiment chi.. qui n’arrêtent pas de vous dire, tu devrais pas faire ci, pas faire ça, oullala c’est risqué, je ne te le conseille pas… et blablabla… dites leurs simplement : « ok, j’ai bien compris que tu savais ce qu’il ne faut pas faire, mais dis moi, je ne veux plus de ce modèle salarié, je veux être libre, du coup tu me proposes quoi ? »… et vous verrez vous allez entendre les mouches voler…

Quels conseils particuliers donneriez vous à un entrepreneur débutant que vous auriez aimé vous-même avoir : organisation, efficacité, … ?

Cela va rejoindre un peu ce que j’ai dit.

1) N’écoutez que vous !!!! Réfléchissez à ce que vous voulez vraiment faire de votre vie et FAITES LE !!!

Arrêtez d’écouter tous ces gens qui ne servent à rien qui disent que vous ne devriez pas faire ci pas faire ça… Ayez FOI en vous (je ne suis pas croyant mais je crois en moi… :-) )

2) Arrêtez votre télé et LISEZ !!!!! A la base, je n’aime pas la lecture… Normal avec ce que nous impose au lycée, cela a de quoi dégouter tout le monde… jusqu’à il y a 3 ans en arrière, à part des revues automobile, je ne lisais rien. Et puis j’ai commencé à lire et cela à radicalement changé ma vie. Lisez, c’est génial tout ce que vous pouvez apprendre dans les livres… Allez faire un tour ici : http://www.komment-devenir-riche.com/lectures-extraordinaires/ vous trouverez plein d’idées de lectures édifiantes !!!

A bientôt les amis..

 

Click Here to Leave a Comment Below

Philippe

Très beau témoignage, félicitations pour votre parcours !

Reply
Grégory de Virtuose2lavie

Salut Greg et salut Guillaume,

Bravo à toi Guillaume, des parcours comme le tien sont inspirants et donne envie de se bouger, toujours plus !

Après quelques mois à peine de blogging tu lances ta formation, c’est top. Tu es efficace, tu ne te poses pas trop de questions (du moins tu te poses les bonnes !) et tu passes à l’action !
Je suis sûr que tout s’annonce très bien :-)

Bravo encore !

Reply
Jean-Yves

Merci pour ce témoignage passionnant !

Je suis également le blog de Guillaume depuis peu et j’aime beaucoup ses productions !
Son parcours est un exemple dans le sens « opiniâtreté ».

Une belle leçon de persistance. Beaucoup échouent par manque de persistance justement !
C’est fort dommage.

Ps : mention spéciale pour le nom de la formation : « orevoir président » à chaque fois que je la lis je suis mort de rire :D

Reply
DavidB_iRiche.com

Mmmm, ça va inspirer Grégory tout ça. D’ici qu’il ne revienne plus du congé sabbatique… ;-)
En tout cas joli parcours et pas évident dans ce pays de quitter la sécurité d’un emploi salarié pour plonger dans l’inconnu.

Reply
Guillaume de komment devenir riche

Merci à tous pour vos commentaires, ca fais plaisir :)

Reply
Tristan

Bonjour,

Effectivement ce parcours est un exemple de motivation, comme quoi quand on a la volonté de réussir on y arrive !
Je suis passé indépendant à la maison de Artistes et le plus gros problème que j’ai rencontré se situe au niveau de l’administratif, mais en se penchant un peu sur le sujet je me suis rendu compte que ça n’était pas si « inabordable ».

Gardez la pêche !

Reply
Michael@couple heureux

une interview très motivante! merci à tous les deux ! :)

Reply
Christophe

Bonjour,
Très bon article qui confirme bien que peu importe ce qu’on a fait avant, l’important est de vouloir réussir ce qu’on veut faire après. Et si on se donne les moyens, il n’y a rien qui peut nous en empêcher. Je souhaite une bonne continuation à Guillaume et je lui dis à très bientôt sur son blog que j’ai découvert par la même occasion.

Reply
Footix

Un parcours très intéressant. Il faut savoir prendre des risques à un moment dans sa vie si on veut la mener comme on le souhaite. L’entrepreneuriat, un tour du monde, une réorientation… tout est possible avec un minimum de capacités et beaucoup de volonté et de travail !

Reply
Tony@Blog Développeur Web

C’est une bonne présentation. C’est étonnant comme les mots sont bien choisi. Je suppose qu’il y a eu beaucoup, beaucoup, de travail pour en arriver à ce point. Félicitation pour le parcours.

Reply
Guillaume de komment devenir riche

Hello Tony,

Cela fait plaisir que tu remarques cela !!
Les mots sont le reflets de nos pensées et effectivement le choix des mots est important !!

On a tous de mauvaises habitudes de vocabulaire négatif, c’est effectivement un travail sur le long terme pour gommer ces termes et les remplacer par des termes « positifs » :)

Reply
Grégory

@Jean-Yves: Le nom m’a bien fait sourire aussi :-)

@DavidB: Un peu que ça m’inspire et me donne des idées !

@Christophe: Tu as bien résumé le message principal de cette interview :-)

@Tony: Je ne sais pas s’il y a eu beaucoup de travail ou si Guillaume est naturellement doué pour choisir ses mots :-)

Effectivement, les mots sont importants et révélateurs d’un état d’esprit. Ils sont un espèce de révélateur … Être conscient de cela peut être judicieux. Et on y vient forcément et doucement si on essaie de se bouger.

Reply
Jaydes

Très joli parcours mais mon esprit septique me joue encore des tour. J’ai parcouru le site et regardé deux vidéo et il y a vraiment certaines choses qui m’intrigue.
La première fût le fait de quiter un très bon train de vie, pour ce lancer dans le blogging et la formation vidéo. Mais bon cela peut arrivé et les envies ne se commande pas.

Après les témoignage gens par écrit qui disent avoir reussi avec cette méthode. On ne voit que le prénom, pourquoi pas le nom de la personne ainsi que celle de l’entreprise. Et que font ses entreprise ? on ne sait pas non plus.
Je ne sais pas, mais si je test cette méthode et quelle fonctionne pourquoi ne pas donner de vrais exemples ?

Troisième points, le système de parrainage. Là encore comment avoir des retour désintéressés alors qu’on touche une commission.

Pareil pour les deux vidéos de l’auteur sur le sujet. On sent que le texte est lu et la diction monocorde. Là encore on se demande ce qui nous attend lors de l’investissement de 600 € à fournir. Ok c’est 30 jours satisfait ou remboursé.

Bref mon post n’est pas en adéquation avec le reste de ce qui est écrit mais cela reste mon avis et mon impression.

Reply
Guillaume de komment devenir riche

Bonjour Jaydes et merci pour ton commentaire.

Pour savoir pourquoi j’ai stoppé mon activité je t’invite à lire l’article que j’avais fais à ce propos =>
http://www.komment-devenir-riche.com/la-semaine-de-4h/

La réussite n’est pas que financière et tu comprendras encore mieux pourquoi si tu as la patience d’écouter l’interview qu’olivier Roland a fait de moi ici :

http://blogueur-pro.com/guillaume-ponton

Ensuite ma formation est une FORMATION pas une méthode miracle comme tu laisses le sous entendre. Il est vrai qu’il y a pas mal de choses vendues sur le net de piètre qualité ou avec des promesses pour faire rêver ceux qui ne réfléchissent pas. Mon idée a été de créer une formation que j’aurai aimé trouver quand j’ai voulu me lancer plus tôt.

Ma formation est issue de mon parcours de 10 ans. De 5 années passées à mon compte puis en EURL. Je suis passé en 3 ans de 0 à générer 200 000 à 300 000€ de CA sur mon EURL et mon autre société à côté et j’ai aidé de très nombreuses personnes à créer et développer leur business aussi.
L’équipe que j’ai crée au fur et à mesure permettais de générer environ 2,5 millions d’euros par année.

Par cette expérience je pense avoir une petite légitimité sur ce que je raconte et mes élèves sont très heureux de l’excellent contenu qu’ils trouvent.

Concernant les témoignages les noms de famille n’apparaissent pas car on est en France et tout le monde a une retenue par rapport à cela. D’autre part certains ont déjà crée, d’autres pas encore. Si par contre tu veux leurs coordonnées, je te les donne volontiers en privé…

Concernant l’affiliation, évidemment que les affiliés sont intéressés, ils touchent la moitié de mes gains et parlant de ma formation à leur lectorat mais quoi de plus normal ? Tout le monde fonctionne comme cela sur le net et je trouve cela logique !

Concernant la vidéo, je suis conscient que je peux beaucoup mieux faire… Autant je sais capter l’attention d’une salle, autant parler devant un micro n’est pas facile… C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je vais changer mon processus de vente à le rentrée en faisant des vidéos où je suis devant la caméra en faisant un super lancement.

Dernier point, ma formation va bientôt augmenter mais pour le moment l’investissement est de 397 € ou 5 x 97 € => soit 485 €… ca valait le coup de sortir la calculette car cela ne fait pas 600 € comme tu le dis :)

Je suis à ta disposition si tu veux en savoir plus ;)

Reply
Grégory

@Guillaume: Merci pour ta réponse rapide.

@Jaydes: Tu as surtout l’esprit critique, tu utilises ton cerveau, tu as des questions et tu les poses. Quoi de mal à cela ?…

J’espère que la réponse de Guillaume t’apporter quelques éclaircissements.

Pour les quelques points me concernant, je te renvoie aux derniers paragraphes de l’interview.

J’essaie d’être transparent et éthique. En particulier, je ne fais la promotion de ce que 1/ je ne connais pas ou 2/ je n’apprécie pas. Guillaume pourra le confirmer : avant de parler de sa formation sur mon site, j’ai demandé à pouvoir la consulter.

Je fais cela pour toutes les affiliations que je propose. J’ai déjà refusé de promouvoir des formations que j’ai pas apprécié ou dont les auteurs n’ont pas voulu me laisser consulter.

De plus, je fais la promotion de relativement peu de produits. En l’occurrence 2, dont la formation de Guillaume. Tu les trouveras sur cette page de mes recommandations de produits et services. Cela prouve, à mon sens, que 1/ je suis un minimum respectueux de mes lecteurs (je ne vous submerge pas sous ce genre de promotion) et 2/ je suis assez sélectif.

Donc, oui, je serai rémunéré pour chaque vente de la formation de Guillaume : cela finance ce blog et me rétribue un peu. Les 230 articles et 2 ans d’existence de ce blog valent bien un petit quelque chose, non?

Reply
Leave a Reply:
commodo commodo porta. quis libero dolor. Phasellus