L’entrepreneur du jour : Charles Hutin

Cet article continue la série « Questions à mon ami l’entrepreneur » (la présentation est dans l’article pointé). L’entrepreneur du jour est Charles Hutin, du blog Vie Explosive.

L'entrepreneur du jour : Charles Hutin.

L’entrepreneur du jour : Charles Hutin.

Charles a découvert le développement personnel il y a quelques années de ça, et il a complètement changé de vie depuis qu’il s’y intéresse. Il est devenu passionné et aide chaque jour ses lecteurs a avancer dans leurs vies. Il est l’auteur du blog vie-explosive.fr et la formation Atteindre ses objectifs.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Je ne viens ni d’une famille riche, ni d’une famille pauvre. Je suis tout ce qu’il y a de plus normal, même trop normal comme je le dis souvent. Au début je voulais rentrer en gendarmerie, juste après mon bac. Mes résultats scolaires n’étaient pas mauvais, mais je n’avais pas envie d’étudier. Je ne suis pas un grand fan de l’école à vrai dire. Après mes études, j’ai travaillé en tant que consultant pour une entreprise, puis j’ai décidé de m’expatrier. J’ai choisi Londres, parce que c’est une ville dynamique, et que je voulais apprendre l’anglais. Je suis parti avec un peu d’argent, mais sans logement, ni travail, ni maitrise de la langue. J’ai finalement réussi à trouver un emploi bien payé dans une branche qui m’intéressait grandement mais dans laquelle je n’avais pas de diplome et qu’une faible experience non justifiable : le webmarketing.

Quand je parle d’une faible expérience non justifiable, c’est parce que je n’avais jamais travaillé pour une entreprise dans ce domaine, juste sur mes sites. J’ai créé mon premier blog en janvier 2010, sur le développement personnel, car c’est une passion pour moi. Peu à peu, j’ai commencé à gagner de l’argent, et je ne voulais d’ores et déjà plus être gendarme mais bien entrepreneur. Je n’avais pas encore mon idée. Et comme mon premier blog marchait plutôt bien, j’ai décidé de créer une entreprise autour de ce blog. Maintenant je donne des conseils à mes clients pour qu’ils réussissent mieux, ainsi que de nombreux conseils gratuitements sur mon blog.

Quel a été le déclencheur de votre saut vers l’entrepreneuriat et votre but majeur dans cette aventure ?

Quand j’ai vu que même malgré le fait d’être dans une bonne entreprise avec de nombreux avantages ne me motivait plus à travailler, je me suis dit que je devrais travailler pour mes projets. J’ai vu que mon blog commençait à prendre une certaine ampleur et que mes produits et services étaient vraiment demandés et mes premiers clients contents. J’ai commencé en fait en ayant mon travail à côté, et je me suis laissé le temps de voir si ça marchait, tout en douceur.

Je sais maintenant que les idées ne me manquent pas, et les moyens d’augmenter mon chiffre d’affaire sur internet non plus. Il me faut juste plus de temps pour implémenter tous mes projets, ou bien sous traiter !

Mon but majeur c’est simplement de gagner ma vie en étant libre de faire comme bon me semble, en pouvant voyager, m’épanouir, tout en aidant les gens. J’adore voir les gens évoluer et avoir des résultats.

Avez-vous eu des peurs qui vous ont bloqué ? Comment les avez-vous surmontées ?

Bien sûr ! J’ai douté, et je doute encore parfois. C’est normal lorsque l’on va à l’inverse des moeurs. On se prend des pics sans cesse, et on se remet en question. Mais c’est plutôt sain de se remettre en question régulièrement. On doute de sa capacité à aider les gens, à générer du chiffre d’affaire.

Mais j’ai suffisamment de cordes à mon arc pour être sur de générer un certain chiffre d’affaire. Je me raccroche à cela lorsque j’ai un doute. De plus j’aime regarder les résultats des entrepreneurs qui font la même chose que moi, dans d’autres domaines, ou ce que je prévois de faire.

J’ai aussi eu peur de ne pas satisfaire mes clients. J’attache vraiment un gros point important à ce niveau là, mais je ne pouvais rien faire contre cette peur si ce n’est voir ce qu’il en est. Et j’ai de bons retours sur mes produits, cette peur est donc estompée.

Quels sont les principaux problèmes que vous avez rencontrés ? Comment les avez-vous résolus ?

Le plus gros problème c’est l’échec de mon premier lancement. J’étais très déçu et je ne comprenais pas. Ce n’est pas énorme, puisqu’à côté j’avais mon salaire, et il faut bien échouer pour comprendre et réussir par la suite. J’ai tiré une grosse leçon de cet échec : ne pas vouloir aller trop vite, et bien apprendre à faire.

Ensuite il n’y a pas trop d’autre problème, vraiment des tous petits trucs qui arrivent chaque mois, mais rien de bien grave.

Comment entretenez-vous votre motivation et votre implication sur la durée ?

Je me fixe des objectifs, et je planifie ! Tous les mois, tous les jours j’ai des objectifs à atteindre. Que ce soit dans ma vie personnelle, ou dans ma vie professionnelle, je pose des objectifs sur ce que je veux atteindre.

Je commence mes journées par relire mes objectifs, en fixer de nouveaux pour la journée en cours, et par visualiser le Moi dans 10 ans. Je m’imagine heureux, prospère, avec tout ce que je veux attirer à moi.

Je me récompense également, et ne m’autorise pas à sortir si je n’ai pas fini par exemple. Comme un gamin qu’on punirait en quelque sorte ! Je me fais aussi des petites gâteries comme un resto, ou bien du matériel lorsque j’ai atteint tel palier de chiffre d’affaire.

Et je n’oublie pas de prendre du repos. En général je veille à garder au moins 1 jour par semaine où je n’allume pas l’ordinateur, et où je fais totalement autre chose : du bricolage, du sport, un cinéma, etc … C’est important de se reposer pour sortir la tête du guidon. J’aime aussi me faire un petit week-end de temps en temps !

Quels conseils particuliers donneriez vous à un entrepreneur débutant que vous auriez aimé vous-même avoir : organisation, efficacité, … ?

N’allez pas trop vite dans la préparation de votre projet. Je sais que c’est chiant, qu’on a envie d’action, mais préparez-vous correctement avant de vous lancer. Etudiez bien votre marché, votre façon de gagner de l’argent, de vous différencier.

Prévoyez des chiffres pessimistes ! Je suis de nature à dire qu’il faut être optimiste, mais quand il s’agit d’argent, soyez pessimiste et voyez le minimum que vous pouvez gagner.

Apprenez à vous entourer. Un entrepreneur est seul. En général, ses proches ne savent pas comment l’aider dans sa démarche, et il arrive même qu’ils soient contre lui. Ne les écoutez pas, et entourez vous d’entrepreneurs, de gens positifs qui sont dans la même démarche que vous.

Si vous aviez un message, quel qu’il soit, à faire passer à un apprenti entrepreneur, quel serait-il ?

Renseignez-vous bien sur toutes les aides possibles avant de vous lancer, mais n’attendez plus. Vous avez une idée ? N’attendez pas de vous la faire piquer, faites une étude de marché, un business plan, travaillez dur, faites-vous aider lorsque vous le pouvez !

Le livret numérique « Questions à mon ami l’entrepreneur »

Le recueil des interviews déjà réalisées est disponible en téléchargement gratuit.

[button link=https://www.deviendragrand.fr/recueil-questions-entrepreneur/ size= »large » style= »tick » color= »aqua » text= »dark »]Consulter le recueil « Questions à mon ami l’entrepreneur »[/button]

Click Here to Leave a Comment Below

Le Self Made Man

Superbe interview !
Il a tout à fait raison lorsqu’il dit qu’il faut faire preuve de patience avant de mettre en place ses projets. Il faut bien prendre le temps de tout définir, le marketing, comment gagner de l’argent…. Malheureusement nous sommes peu à le faire.

Reply
Pierre-Antoine

Bonsoir Grégory et Charles,

Interview intéressante. Je suis le parcours de Charles depuis plusieurs mois (lorsque j’ai lancé mon blog vers décembre 2011) et c’est une belle évolution!

Tu as réussi ton projet d’entrepreneuriat, félicitations. Les conseils prodigués sur Vie explosive sont toujours très concrets et applicables à la vie quotidienne, c’est ce qui plaît personnellement.

Bonne soirée à tous,

Pierre-Antoine

Reply
Thomas

Interview interessante. je lis parfois son blog et j’ai pu y observer une belle évolution depuis le début. Bonne continuation

Reply
Jean-Yves

Excellents conseils que celui du « pessimisme » sur les estimations !

Je trouve qu’il est important de garder des estimations conservatrices et de ne pas partir la tête dans les étoiles trop vite.

C’est le meilleur moyen vers la déception. Comme le fait de toujours se comparer aux autres également.

Reply
Marie

Bonjour,

Vraiment très intéressante comme interview.

Et pour revenir à la dernière partie ou Monsieur Hutin nous dis de ne pas attendre pour la réalisation de nos idées, je souhaite mettre l’accent sur le fait de bien se renseigner ce qu’il se fait dans le secteur.

Et si l’idée n’existe pas et que c’est totalement nouveau c’est peux être que c’est une mauvaise idée. ;)

Marie.

Reply
Michaela

J’aime lire ce genre de parcours, moi je dis toujours que pour y arriver il faut se donner les moyens. Nous sommes aussi entrepreneurs (dans la restauration), il a fallu se battre mais on y est arrivé. Tout ne vient pas à point à qui sait attendre !!

Reply
marcel

La patience est mère de sagesse ….. Très bon article, merci…A propos j’aime votre nom de blog :)

Reply
Leave a Reply:
dolor. ipsum Lorem sem, venenatis, consectetur commodo Aenean