Crème solaire et conseils intemporels

La chanson « Everybody’s Free (To Wear Sunscreen) » a une drôle d’histoire : écrite pas une journaliste, attribuée à un écrivain, diffusée via internet, enregistrée par un cinéaste et propulsée au sommet des hit-parades américains et européens. Plus que cela, elle est une collection de conseils pour une vie meilleure et plus épanouie.

Gossamer Dome

Peut être connaissez-vous déjà cette chanson. Mais je trouve qu’elle est tellement inspirante que je ne pouvais pas ne pas en parler.

Et j’ose espérer que ceux qui ne la connaissaient pas penseront, en la découvrant, la même chose que moi.

Une chronique

L’histoire commence en mai 97. Mary Schmich, 45 ans, est chroniqueuse au Chicago Tribune. Ce jour-là, elle ne sait pas ce qu’elle va écrire. En marchant le long du lac Michigan, elle aperçoit une jeune femme allongée sur la pelouse. « A-t-elle mis de la crème solaire ? » se demande t-elle. Mary Schmich voit poindre une idée …

Elle décide de rédiger sa chronique sous la forme d’une allocution prononcée lors d’une remise de diplôme, quelques conseils pour ces jeunes qui vont entrer dans la vraie vie.

La chronique « Advice, like youth, probably just wasted on the young » de Mary Schmich paraît le 1er juin 1997 dans le Chicago Tribune.

Un canular

2 mois plus tard, un canular basé sur son texte se propage sur Internet : des milliers d’internautes le reçoivent dans leur boîte à lettres électronique. Une mention attribue ce texte à l’écrivain Kurt Vonnegu : il s’agirait d’une allocution prononcée en 1997 au Massachusetts Institute of Technology.

Cette liste de recommandations pseudo-philosophiques plaît beaucoup. Envoyé d’amis à amis, le texte se répand à une vitesse exponentielle. La supercherie sera finalement découverte : on apprendra que Vonnegut n’a rien à voir avec cette histoire de crème solaire …

Une chanson

Nouveau rebondissement : le cinéaste Baz Luhrmann, qui vient de connaître un succès planétaire avec sa version de «Romeo + Juliette», enregistre un disque qui réunit des remixes de ses meilleures bandes-son. Occupé à une version de «Everybody’s Free», un des tubes de «Romeo + Juliette», il découvre sur le Net la chronique attribuée à Vonnegut et souhaite intégrer cette liste de conseils à ce remix. Il contacte Mary Schmich qui accepte le projet.

D’abord uniquement intégré à l’album puis lancé en single de manière presque confidentielle, cette chanson plait et devient tout doucement un vrai tube, d’abord aux Etats-Unis, puis en Grande-Bretagne, puis en Europe continentale. C’est le second «effet virus» de cette histoire de crème solaire.

Mary Schmich a depuis publié un ouvrage dans lequel elle raconte toute la cybersaga.

Des conseils

Mais trêve de bavardage. Voici cette chanson …

J’aime beaucoup cette chanson. La musique est plaisante et la voix chaude et sobre. Et les paroles, bien évidemment, ont un sens réel et profond. J’ai du mal à appliquer “chaque jour, faites quelque chose qui vous effraie” et j’aime tout particulièrement “ne vous sentez pas coupables si vous ne savez que faire de votre vie”.

J’essaie de l’écouter régulièrement, une fois toutes les 2 semaines en moyenne. Cela me fait une bonne piqûre de rappel sans pour autant m’y habituer et y être insensible. Et ainsi, son petit coté nostalgique ne m’affecte pas de trop non plus.

La vidéo proposée ici contient les sous-titres en français, pour tous ceux qui ne sont pas suffisamment à l’aise avec l’anglais parlé (et j’en suis …). Merci à Olivier Roland, de Des livres pour changer de vie, pour la traduction.

Et vous, quels sont les conseils de cette chanson qui vous touchent le plus ? Connaissez-vous d’autres chansons de ce type ?

Crédit photo : jurvetson

2 Commentaires

  1. Vidéo connue mais énorme!!

    Tous les ingrédients sont là:
    De bons conseils, des vérité à se souvenir quand les journées ne sont pas aussi bien que prévues, des belles images et une musique sympa!!!

  2. @Guillaume: J’avoue avoir fait simple pour cet article. A part, peut être, le travail de recherche sur l’histoire de cette chanson que je trouve assez marrante (l’histoire, pas la chanson …)

    Mais comme tu le dis toi-même : vidéo énorme. Je me suis donc permis cette facilité, elle me semblait d’intérêt général.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.