Changer de vie : Simple illusion où réelle opportunité ?

Changer de vie n’est pas une décision que l’on prend à la légère. L’introspection, le réalisme et l’objectivité vous aideront à faire face aux décisions les plus importantes de votre existence. Êtes-vous prêt pour un voyage au coeur de votre psychologie ?

Changer de vie : Simple illusion où réelle opportunité ?

Changer de vie : Simple illusion où réelle opportunité ?

Changer de vie, révolutionner son quotidien, faire ce qui nous plaît… Autant de notions qui nous semblent lointaines, impossibles, « faites pour les autres ».

Combien de personnes se refusent à évoluer dans le fatalisme et le contentement ? Combien d’entre vous se disent qu’ils ont réellement le pouvoir de changer du tout au tout leur existence ?

Très peu je présume… Et pourtant, nous cherchons tous le bonheur.

Quel paradoxe ! Comment être heureux, s’épanouir dans sa vie quotidienne, si nous ne nous en donnons pas les moyens ? Si nous ne croyons pas en notre potentiel et limitions notre pensée à ce qui est figé et semble immuable ?

Cette question me hante, me motive, me chagrine… C’est pourquoi j’ai décidé d’ouvrir le débat. Et si changer de vie n’était qu’une question de volonté ?

À vous de juger !

1. Changer de vie en déconstruisant vos barrières psychologiques

Êtes-vous décidé à vous épanouir, prêt à faire le nécessaire, désireux de prendre les décisions qui changeront votre quotidien ?

C’est la question que vous devez sincèrement vous poser si vous pensez vouloir changer de vie.

De nombreux obstacles se dressent devant votre désir de donner une nouvelle orientation à votre existence : problèmes matériels, situation professionnelle ou familiale, le regard d’autrui, les sources de votre motivation, la peur du risque…

Pour tendre vers le bonheur, vous allez devoir réaliser une réelle introspection afin de définir votre objectif prioritaire : Avant de vous demander si vous voulez changer de vie, vous allez devoir mettre en relief quel domaine de votre quotidien vous voulez voir évoluer.

Une chose est certaine, vous ne pouvez pas rompre trop brutalement avec vos anciennes habitudes. Le choc émotionnel serait trop violent et pourrait causer des troubles psychologiques.

D’où la nécessité d‘intérioriser votre besoin de changement, d’en faire un réflexe naturel et non pas une contrainte qui occupe votre esprit de manière constante.

C’est la routine, l’habitude de répéter un comportement qui nous permet de l’incorporer à notre système de valeurs.

Pourquoi alors ne pas prendre l’habitude d’être plus heureux ?

2. Changer de vie en augmentant votre focus personnel

Changer de vie semble compliqué car nous nous intéressons bien souvent à la globalité du processus, à ses conséquences en termes financiers, familiaux, sociaux…

L’inconnu, le risque, le bouleversement de vos habitudes sont des phénomènes effrayants. Pour limiter le doute, vous allez devoir évoluer pas à pas, sortir progressivement de votre zone de confort.

Comment ? En vous concentrant de manière quotidienne sur un et un seul objectif que vous aurez prédéfini. Vous éparpiller en tentant de tout changer d’un seul coup ne vous permettra pas d’évoluer sur des bases solides.

Concrètement, chercher à élargir son cercle social en même temps que d’améliorer sa productivité au travail et de lutter contre son stress ne fonctionnera pas.

Vous devez concentrer votre énergie, votre détermination sur une problématique concrète.

3. Changer de vie pas à pas

Le sentiment de s’attaquer à un trop gros morceau et de prendre des risques démesurés est ce qui pousse les gens à ne pas prendre d’initiatives, à se contenter de ce qu’ils ont.

C’est pourquoi vous allez devoir vous demander comment votre changement de vie peut se matérialiser au quotidien, au travers de décisions, d’actions, aussi minimes soient-elles, mais qui marquent votre volonté d’améliorer vos conditions de vie.

Vous voulez améliorer votre condition physique ? Ce n’est pas en décidant du jour au lendemain de passer 3 heures par jour à la salle de sport que vous y parviendrez. Vous ne feriez que vous exténuer, ruiner votre santé.

Commencez par prévoir des repas équilibrés avec des horaires fixes. Ensuite, vous pourrez chaque jour prévoir des séances d’étirements. D’abord 10 minutes, puis 20 et 30.

Quand vous en aurez pris l’habitude, vous pourrez enchaîner avec des sorties en vélo ou des joggings, toujours progressivement sans trop forcer. La routine se chargera de vous faire assimiler ce processus. C’est à partir de ce moment que vous pourrez commencer à soulever des poids ou à intensifier les exercices…

Ce processus s’applique à tous les domaines de votre existence : pour changer de vie, vous devez y travailler quotidiennement, pour petit à petit voir les évolutions prendre forme.

Se jeter tête baissée dans l’excès ne ferait que vous décourager rapidement.

4. Changez de vie en intériorisant votre volonté d’évolution et en improvisant

Changer de vie repose évidemment sur votre aptitude à prendre des risques.

Prendre le risque d’assumer ce que voulez vraiment, de vous libérer des jugements d’autrui, de reprendre le contrôle de votre existence et de ne pas vous laisser aller.

Si la définition de votre objectif principal (le domaine que vous voulez changer en priorité) vous pousse à vous organiser et à préparer vos réponses face à votre environnement, vous ne pouvez cependant pas vous contenter de ces dernières.

Ce sont les lignes directrices de votre changement, mais elles doivent être complétées par une capacité à prendre des initiatives et à improviser : votre volonté de changement doit être intériorisée de telle sorte qu’elle dicte vos réactions, sans avoir préalablement à les analyser.

5. Embrassez la notion de risque pour changer de vie

Changer de vie représente un risque, c’est vrai. On sait toujours ce que l’on perd, mais jamais ce qu’on va gagner… Mais la définition même du risque est biaisée. On le voit toujours comme quelque chose de négatif, de destructeur.

En revanche bien peu d’entre nous s’attardent sur son apport en termes de nouvelles expériences, des conséquences en cas d’échec, d’élément nous permettant de mieux nous armer face aux obstacles présents dans notre environnement.

On a peur des conséquences en cas d’échec… mais quid de la satisfaction de s’ériger contre l’immobilisme ? De prendre de réelles initiatives pour changer les choses ? Le risque est présent, mais c’est ce qui peut vous permettre de jouir encore plus de la réalisation de vos objectifs !

Changer de vie, c’est d’abord et avant tout une question psychologique. Votre détermination, votre discipline et votre motivation seront mises à rude épreuve.

Rien n’est donné, rien n’est facile. Mais n’est-ce pas là ce qui vous permettra de stimuler votre confiance en vous et votre estime personnelle quand vous pourrez enfin dire : « aujourd’hui j’ai changé ma vie » ?

Cet article est un article invité, rédigé par Jean-Baptiste Marsille.

jean-baptiste-marsille

À propos de l’auteur : Jean-Baptiste Marsille.

Bloggueur spécialisé dans les relations humaines et la psychologie, il est passionné par l’étude des mécanismes sociaux. Enthousiaste, sympathique et disponible, il se fixe comme objectif prioritaire la définition de votre bonheur.

Click Here to Leave a Comment Below

Adam@maigrir

Changer de vie est un rêve pour beaucoup et je pense que ton article peut les aider à faire le point. Cependant je pense que c’est malheureusement souvent un évènement malheureux qui déclenche tout.

Reply
flexman@deguisement morphsuits

Merci pour l’article ultra complet, à,la lecture de cet article j’ai réellement envie de sauté le pas et de changer de pays et de métier mais bon pas forcement évident quand on a une vie bien installée.

Mais bon , j’ai au moins la mérite d’y réfléchir.

Au plaisir de vous lire.

Reply
Jean-Baptiste

@ Adam : Je pense qu’un changement de vie relève du fantasme tant qu’on refuse de prendre les risques qui accompagnent ce désir d’évolution.

En ce qui concerne l’évènement malheureux, certes, cela peut être une des causes menant à réévaluer ses objectifs personnels, mais pas nécessairement. J’ai personnellement bouleversé mon existence après la rencontre de ma partenaire (changement de pays, de métier… de vie!).

@ Flexman : De rien ! Et merci pour ce retour. Changer de vie requiert effectivement une réelle introspection et une prise de risque. Comme on dit, on sait toujours ce qu’on perd, mais jamais ce qu’on gagne.

Mais c’est aussi cela qui fait la beauté du challenge: refuser la prise de risque, c’est conserver ses doutes quant aux résultats potentiels de notre évolution… Il semblerait donc que la matérialisation d’un changement puisse mener à l’apaisement psychologique.

Reply
Michael

Je pense qu’il est possible de changer de vie de manière progressive. Je sais qu’autour d emoi généralement quand les gens en parlent ils évoque plus ce changement de façon brusque, soudaine et irréfléchie!

Reply
Jean-Baptiste

Bonjour Michael. Je pense que les deux façons de voir les choses sont possibles. Le changement progressif s’apparente alors plus à une décision, à l’aboutissement d’une réflexion permettant d’identifier des objectifs précis et un plan de route pour les atteindre.

Le changement brusque est quant à lui subi, mais cela ne veut pas nécessairement dire qu’il soit totalement négatif ou destructeur.

Reply
Valentin

Bonjour,
J’aime beaucoup ce concept de changer de vie pas à pas. C’est vrai que dans la pensé de la plupart des gens, un changement de vie ne peut être qu’une rupture brutale avec sa vie d’avant. Or c’est assez dangereux et c’est souvent assez compliqué à faire. Alors que si on s’y prend par petites touches successives, cela me parait bien plus facilement réalisable et plus facile à gérer aussi. Un concept qui va me faire bien réfléchir je pense!

Reply
Phillipe@etre riche

5 point qu’il est toujours bon de rappeler ou de lire.
Cela devrait être imprimer sur son bureau.
Improviser demande parfois plus qu’une simple motivation, cela demande du temps et de l’expérience. :)

Reply
Jean-Baptiste

@ Valentin : C’est en effet la meilleure option pour changer de vie : appréhender son évolution en la planifiant, étape par étape. Un changement brutal peut être difficile à gérer. Si cela vous fait réfléchir, c’est déjà un bon point :)

@ Phillipe : Merci de votre intervention. Effectivement l’improvisation demande de l’expérience. En revanche, « prendre son temps » va à l’encontre de la définition même de cette notion (agir sur l’instant, en limitant la réflexion au profit de l’instinct). Il faut parfois faire confiance à notre flair :)

Reply
Valérie

Bonsoir,
Je viens de lire votre article et je dois dire qu’il est très intéressant !
Un peu tard pour moi mais je pense qu’il va m’être utile quand même pour la mise à jour de certains points.
Personnellement, j’ai opté pour un changement de vie radical il y a quelques années (changement de ville, changement de travail etc…) et je dois dire que je ne le regrette pas car si je devais changer petit à petit, je ne serais jamais passer à l’action !
Merci pour votre article que je garde sous la main !

Reply
Jean-Baptiste

Bonsoir Valérie.

Merci pour ce retour et le partage de votre expérience :) Ravi que l’article vous plaise !

À bientôt

Reply
Laura

Bonjour, je viens de lire votre article et il est très intéressant, personnellement, j’ai changé de vie une fois en partant à l’étranger sans plan sans sous en sac à dos sur un coup de tête… ou…sur une prise de conscience devrais-je dire, ça a bouleversé ma vie, ma devise aujourd’hui « Une prise de risque vaut milles jours de bonheur »(Marc Lévy) oui car faire le pas, franchir le cap c’est bien prendre un risque ! mais ça vaut tout l’or du monde. J’y ai rencontré mon mari et aujourd’hui de retour en France, c’est bien de façon réfléchi que veut changer notre vie pour être plus en accord avec nos rêves, et là j’établis un plan… un peu à l’opposé de se que j’ai fait il y a quelques années !!
Alors je me dis que les deux façons sont bonnes…. l’important est d’assumer son choix et ses conséquences car je pense qu’une prise de risque quel qu’elle soit à son lot d’imprévu ou de conséquences non mesurées.
Laura

Reply
Leave a Reply:
accumsan dictum venenatis, ut felis consectetur ut porta. risus.