À propos de la prédiction de fin du monde des Mayas …

Depuis le temps qu’on en parle, vous êtes surement au courant de la prédiction de fin du monde d’après les Mayas. Ou plutôt d’après les interprétations du calendrier des Mayas. Je vous rassure, je ne vais pas vous expliquer que tout cela est vrai :-) Pourtant, sans parler de la fin globale, générale et définitive du monde, chaque jour peut être la fin en ce monde pour chacun d’entre nous.

À propos de la prédiction de fin du monde des Mayas …

L’article que vous lisez est peut être le dernier que j’écrit sur ce blog.

Non pas que je décide d’arrêter d’alimenter ce blog. Mais je n’ai pas le choix.

Le 20 décembre 2012 est le tout dernier jour que nous aurons à vivre. Car le 21 décembre 2012, c’est la fin des temps et la fin du monde.

Je suis désolé de vous l’apprendre de façon aussi abrupte. Mais pour certaines nouvelles ou informations, il ne faut pas tourner autour du pot.

Cette information, je la tiens des Mayas.

Personnellement, depuis que je suis tout petit et que j’ai été abreuvé par Les mystérieuses cités d’or, j’ai un grand respect pour les Mayas, les Incas, les Aztèques, les Toltèques, … Une grande crainte aussi.

Il savent de quoi ils parlent. Alors, si ils annoncent la fin du monde, …

Ah … Excusez-moi …

 

Euh …

Et bien, en fait, non, pas de fin des temps ou de fin du monde … Non, rien de tout cela. Il s’agit simplement de la fin d’un cycle dans le calendrier Maya .

Donc, finalement, pas de quoi s’alarmer …

Ouf ! C’est pas passé loin …

 

Pourtant …

Pourtant, cette histoire de fin du monde, annoncée par un calendrier Maya ou interprétée comme telle par des scientifiques auto-proclamés, a quelques chose à nous rappeler.

Je ne parle pas du rappel à se méfier des profiteurs de tout crin qui vont abuser de la crédulité et de la naïveté de certains, sans parler de la connerie des autres, et vont vous refourguer un bunker en carton pâte ou un abri anti-atomique. Même en double épaisseur, je ne suis pas sur que ce soit très efficace contre la fin du monde.

Non.

Je parle plutôt de cette triste réalité que nous perdons de vue régulièrement et pour laquelle, malheureusement, il n’y aura pas de contre-indication avant la fin de cet article.

Demain ?

La fin du monde, cela arrive tous les jours à certains d’entre nous.

Pour être plus clair, nous allons tous mourir un jour.

Moi, ça peut être demain. Et ma stupide prédiction de « dernier que j’écrit sur ce blog » sera vraie. Vous, ça peut être le 21 décembre prochain. Histoire d’être dans les clous de la « prédiction » maya. Je ne vous le souhaite pas. Mais c’est une réalité.

Le constat est simple : chaque journée peut être la dernière que chacun de nous vit sur cette terre.

La réponse à cette réalité n’est pas de tomber dans des extrêmes. Qu’il s’agisse d’apathie, de sinistrose et de dépression, ou d’abus, d’excès et de conneries en tout genre. Parce que, de toute façon, demain ne viendra pas.

En fait, demain peut très bien venir. Vous n’en savez rien et moi non plus.

Aujourd’hui !

Une chose est sure : aujourd’hui est là.

Alors profitez-en. Vivez-le pleinement et respectueusement. Respectueusement de vous, des autres et de demain.

Prenez dès aujourd’hui le bonheur et le bien-être auquel vous avez droit, sans attendre demain, une circonstance favorable ou la bénédiction de qui que ce soit. Et faites cela tous les jours.

  • Goûtez chaque situation et chaque instant avec intensité.
  • Dites plus souvent à ceux que vous aimez combien ils comptent pour vous.
  • Exprimez votre gratitude, votre contentement et votre émerveillement.
  • Changez ce qui peut l’être, acceptez ce que vous ne pouvez pas changer.
  • Portez les lunettes du positif et non celles de la critique et du dénigrement.

Quelques citations

Je rajouterai 3 citations, pour compléter mon propos.

Hâte-toi de bien vivre et sache que chaque jour est à lui seul une vie.
– Sénèque

Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours.
– Gandhi

Ne juge pas chaque jour à la récolte que tu fais mais aux graines que tu sèmes.
– Robert Louis Stevenson

Ailleurs sur la toile …

Dorian, du blog Plateforme Bien-Être, vous suggère lui aussi de ne pas s’inquièter outre-mesure pour cette fin du monde et plutôt voire grand pour 2013. Je ne peux que plussoyer ces dires !

Conclusion

Je vous souhaite de bien belles journées :-)

Click Here to Leave a Comment Below

fabrice

Tu as bien raison de rappeler cela! Ne pas attendre la fin du monde pour en profiter!

Reply
DavidB_iRiche.com

Pffff…. Jusqu’aux trois quarts de l’article j’étais au bord du suicide… ;-)

Reply
Dorian

Hello Greg,

J’ai écrit ma contribution à l’évènement aussi ^^
Profitons chaque jour de cette belle vie. Je suis persuadé qu’il y aura encore beaucoup de lendemain dans ma vie avec tous les projets que j’ai envie de réaliser. Il ne peut en être autrement ! Mais tu dis tout de même vrai quand tu dis que l’on ne peut savoir réellement.

A mort la fin du monde !
Dorian

Reply
nadine

Ah oui enfin quelqu’un qui relativise, merci. j’aime beaucoup la maxime de Stevenson. Très important de concentrer son regard les choses actives, pleines d’espoir.
Bonnes fêtes

Reply
gildas

Moi, (histoire de rire) sur cette fameuse fin du monde, je me suis fait une to-do list du tonnerre au grand désespoir de ma compagne. sinon, les principes que tu énonces sont pour moi des principes de vie que j’applique au quotidien. La vie est bien trop courte et on en a qu’une seule… il faut en profiter tous les jours.

Ma citation préférée dans celles ci dessus, celle de Séneque avec un faible certains pour celle de Ghandi.

Reply
Sylvie Laflamme

Excellent article ! ;-)

J’ai cru à un moment que tu croyais réellement à la fin du monde mais à la fin de ton article je ne peux que te féliciter pour avoir tourné cette « nouvelle » pour en faire un article qu’il fait bon lire et réfléchir.

Merci beaucoup

Sylvie

Reply
Edwige

Tout à fait d’accord, il faut vivre chaque jour intensément et en toute conscience.
Par contre je ne me dis jamais qu’aujourd’hui peut être le dernier jour de ma vie. Je me projette dans une vie longue et heureuse. Et si ce n’était pas le cas, je ne regretterais pas de ne pas avoir fait ça ou ça, puisque de toute façon je serais morte et par conséquent ne posséderais plus cette faculté.

Reply
Sophie@mon blog bijoux

Un peu comme Sylvie, j’y ai cru au début (de l’article).

Mais, comme tu le dis chaque journée peut être la dernière que chacun de nous vit sur cette terre. C’est vraiment ce qu’il faut en retenir.

Carpe diem

Reply
Amélie

La vie est courte et parfois injuste, alors il faut la vivre intensément et profiter à fond de chaque chose dont ont peut jouir, on ne sait jamais si une occasion se reproduira. Très joli article qui rappelle l’essentiel sur la vie, il faut la vivre tout simplement tant qu’on en est capable :-)

Reply
Argancel

Dans 5 heures, nous serons sauvés !

Quand j’étais ado, j’étais passionné par Nostradamus, je me disais : mais comment tout le monde peut ignorer ce qu’il va se passer ?

Aujourd’hui, davantage de monde en discutent, mais apparemment la prédiction n’est pas encore au point.

Il faudra alors trouver encore une date de plus pour une prochaine fin du monde… :)

(j’aime beaucoup ta citation de Robert Louis Stevenson !)

Reply
Mathilde@Calendrier 2013

Bien écrit ce début d’article ! En tout cas je suis bien contente de ne plus avoir à subir les infos sur la fin du monde, ça commençait à être pesant, surtout que les chaines télévisées s’y sont mises toute l’année avec des téléfilms catastrophes…

Reply
Pierrick

et dire que ça a marché dans a tête de gens qui ont peur, qui ont investi dans bunker … tout ça est parti d’un buzz autour d’un film (mauvais au passage) et les médias ont grossi le truc à l’extrême…

Reply
Grégory

@Fabrice: Un p’tit rappel, de temps en temps, ça ne fait pas de mal. Même pour un basique !

@DavidB: Je m’en serais voulu :-(

@Dorian: Hello !

Belle conclusion ! On en parle bien trop, de cette fin du monde …

@nadine: Je me suis dit que quelques citations bien senties éleveraient le débat et nous changeraient des discours habituels :-)

@gildas: Ce qui serait sympa et marrant à la fois, ce serait de partager cette to-do list :-)

@Sylvie: Merci :-)

Donc, à toi aussi, j’ai réussi à te faire peur ?… Je vais peut-être m’orienté vers la rédaction de fiction …

Reply
Grégory

@Edwige: Effectivement, il n’est peut être pas nécessaire de se dire tous les jours qu’aujourd’hui peut être le dernier jour de ma vie.

Pour se miner le moral et ne plus s’investir, ça doit pas être mal …

Par contre, pour relativiser nos angoisses, nos craintes et nos problèmes, ça me semble pas mal …

@Sophie: Carpe diem aussi !

@Amélie: La vie n’est pas injuste : c’est juste notre ressenti. Bon, OK, c’est facile à écrire …

Mais tu comprends ce que je veux dire.

@Argancel: Sauvé !

Enfant, j’ai vécu des années à coté de Salon de Provence, ville de Nostradamus. J’ai été abreuvé de ses prophéties et de sa légende. J’ai été aussi passionné par le personnage …

@Mathilde: Mon astuce : ne regarde pas les infos. Ainsi, elles ne seront pas pesantes du tout !

@Pierrick: Quoi ? Tu n’as pas aimé le film ? OK, les ficelles sont grosses et les américains sauvent le monde … Mais c’est quand même un bon film. Moi, j’ai bien ri :-)

Reply
Leave a Reply:
ut libero. dictum fringilla non commodo et, lectus at ipsum Aliquam dolor