Rangement & Organisation : quelques boites et le tour est joué !

Selon moi, le fait d’être ordonné est le début d’une organisation qui sera réellement utile. Être ordonné implique un début d’organisation. Un bon rangement ne fera pas tout mais vous sera d’une grande aide pour 1/ commencer à vous organiser et 2/ rendre pérenne votre organisation.

Les bénéfices sont nombreux et pérennes. Pour autant, la mise en place d’un rangement pratique est relativement : 3 boites suffisent pour bien démarrer !

Un chat dans une boite. Il squatte !

Rangement & Organisation : quelques boites et le tour est joué !


Les bénéfices d’un rangement efficace sont :

  • des gains d’espaces et de volume : tout stocké dans des volumes restreints et maîtrisés ;
  • des espaces et une vue dégagés : reposant et beaucoup moins distrayant ;
  • un sentiment de maîtrise : savoir où sont les choses, retrouver facilement et rapidement ce dont vous avez besoin quand vous avez besoin ;
  • la sérénité

Maintenant, voyons ces quelques boites …

Les boites de réception

Dans un précédent article, je vous ai présenté le concept de la boite de réception, popularisé par la méthode GTD de David Allen.

Une boite de réception est un réceptacle pour tous les éléments, matériels ou immatériels, qui vous sont destinés et que vous estimez digne d’intérêt. Tout ce qui traverse votre attention et que vous souhaitez traiter plus tard doit aller dans une boite de réception. Vous pouvez y déposer des courriers, des informations, des notes, des factures, des rappels, des listes de course, … Et le petit carnet que vous avez toujours dans votre poche est aussi une boîte de réception !

Une boite de réception n’est pas nécessairement un réceptacle matériel, car vous ne manipulez pas que des éléments matériels ! Cela peut être votre boite mail, votre lecteur RSS, vos notes Evernote, votre répondeur téléphonique, vos SMS, Facebook, Twitter, …

Vous n’avez bien sur pas 1 mais plusieurs boites de réception, selon le lieu et la nature des éléments reçus. Une bonne gestion de ces boites de réception implique de les avoir recensé et limité, de les consulter régulièrement et de traiter leur contenu afin de les vider.

La boite de dépôt

Lorsque je rentre chez moi, j’évite de vider le contenu de mes poches n’importe où. J’évite aussi de laisser mes papiers, portes-cartes et clés dans les poches de ma veste ou dans mon sac-à-dos  (oui, j’utilise un sac-à-dos pour aller bosser : moins classe qu’une mallette mais plus pratique …). Pourquoi ?

Parce que, quand je les cherche, je ne sais plus forcément où je les ai laissé pour la dernière fois : j’ai autre chose à me rappeler ! Et me triturer les méninges, fouiller partout, ne m’amuse pas non plus. Contrairement à ma compagne et à sa mère … Comment résoudre ce problème ?

J’utilise une boite de dépôt. Quand je rentre, je ne réfléchis pas: je dépose tout dans cette boite de dépôt. Quand je dis tout, c’est tout ce que contient mes poches (veste, pantalon, …) et les papiers rangés dans mon sac-à-dos (identité et voiture). Accessoirement, j’y dépose le courrier que je récupère le soir en rentrant.

Quand je pars, je ne réfléchis pas plus qu’en rentrant : je sais que tout est dans cette boîte ! Et je prends ce dont j’ai besoin.

L’avantage de cette méthode est simplicité et rapidité. Et en tant qu’habitude, je ne réfléchis pas longtemps pour savoir quoi faire et où chercher !

A quoi ressemble ma boite de dépôt ? Actuellement, il s’agit d’une vraie boite, au format A4, un tantinet jolie pour ne pas trop choquer dans le paysage (et c’est important pour Madame), et pas trop haute pour ne pas être trop encombrante (je n’ai pas non plus 10kg à vider :-) ). Mais il est fort possible qu’à terme j’investisse un tiroir du joli secrétaire qui encombre notre salon.

Les boites en vrac

Je pense être ordonné. Mais je n’en suis pas moins humain. Et la perfection n’est pas de ce monde, et certainement pas de chez moi.

Même si je m’efforce de respecter certaines règles, de faire régner l’ordre (un genre de dictateur, quoi) et de faire tout de suite ce qui peut l’être en moins de 2 minutes, et malgré la bonne volonté de ma compagne, il n’en reste pas moins que le bordel s’invite régulièrement chez nous.

Comment restreindre le désordre et limiter l’encombrement ?

Chaque étage a sa boite en vrac, au format A3 maximum, dans laquelle on entasse tout ce qui n’est pas à sa place.

Ces boites sont alimentées :

  • au quotidien, dès que, pour une raison ou une autre (laxisme, fatigue, pas envie, mauvaise volonté, pleine lune, …), on ne souhaite pas traiter correctement un objet quelconque qui traine ;
  • lors de la séance de remise en ordre de la maison.

Comment se passe une séance de remise en ordre de la maison ? En 2 étapes :

  1. remplissage de la boite : on parcours chaque pièce de la maison et tout objet qui traine est ramassé et est déposé dans cette boite ;
  2. vidage de la boite : chaque object est ensuite retiré de la boite pour être traité : jeter, laver, ranger, classer, activer, …

La première étape permet de retrouver des pièces désencombrées : rien que cela est appréciable. La seconde étape peut éventuellement être faite un peu plus tard.

Une alternative est de remplacer la boite en vrac par la poubelle. Tout aussi efficace et plus rapide !

Pour les habitués de Getting Things Done, ou GTD pour les intimes, une séance de remise en ordre ressemble curieusement à la méthode préconisée par David Allen pour mettre en place GTD. Et c’est normal vu qu’elle en est directement inspirée ! Ne manque plus que le mind-dump et c’est du copier-coller !

Les pièces à bordel

Je l’ai dit plus haut, la perfection a déserté la maison. Des passe-droits existent !

2 pièces de la maison ont reçu l’autorisation d’être en friche perpétuelle, avec, ponctuellement, des petits espaces ordonnés : le bureau et la chambre d’amis. Elles sont dans un espace-temps parallèle où les lois de la physique sont inversées !

Le bureau fait aussi de bibliothèque et d’atelier pour le scrapbooking de Madame. Le bordel ambiant favorise sa créativité sans pour autant perturber son sens de l’orientation. Contrairement à moi. Mais ce lieu de débauche est aussi mon petit lieu de relâche où tous mes égarements sont pardonnés ! Le seul lieu où règne un semblant de rangement est le poste informatique. Parce que ça, c’est mon domaine ! Non mais.

La chambre d’amis est souvent désertée. On a bien des amis mais ils ne dorment pas tous les soirs à la maison. Cette pièce est donc très souvent une énorme boite en vrac. Mais pas suffisamment non plus pour ne pas retrouver rapidement le lit qui trône au milieu, pour un ami de passage ou dans le besoin.

Ces 2 énormes manquements à un bon rangement peuvent sembler aberrants. Et ils le sont sûrement. Mais ils existent pour 2 bonnes raisons :

  • Tout d’abord pour une bonne cohabitation entre Madame et moi. Je suis naturellement plus ordonné et plus perturbé par trop de bordel. À l’inverse, Madame a presque besoin d’un léger désordre ambiant ! Ce mode de fonctionnement est notre concession réciproque.
  • Enfin trop de rigueur et trop de discipline épuise, fatigue, lasse. Ces 2 pièces sont nos exutoires, nos faces cachées et sombres …

Ces 2 pièces ont cependant régulièrement droit à leur séance de remise dans le droit chemin.

Conclusion

Voilà ma méthode :

  • 3 boites : boites de réception, boite de dépôt et boite en vrac ;
  • 1 soupape de sécurité : 2 pièces à bordel quasi-permanent ;
  • un soupçon de GTD …

Je vous avait dit que ce serait simple. Tout n’est pas encore là pour avoir un rangement réellement opérationnel : ce n’est qu’un début. Mais cela reste simple, pratique et rapide.

Cet article se voulait initialement être un article de fond. Finalement, il y a une touche de vie et d’expérience personnelles …

Quelles sont vos méthodes et outils pour faire perdurer un semblant de rangement ?

Cet article a été écrit le 10 août dans le RER vers Paris. Préparation: 15 minutes. Rédaction: 100 minutes.

Creative Commons License photo credit: Stephanie Booth

Click Here to Leave a Comment Below

Michael

Bonjour Grégory,

Vous êtes vachement organisé a la maison. Je retiens l’idée de la boite a bordel à chaque étage.

Tu as raison de ne pas être trop ordonné et de trouver un compromis avec Madame. Sinon le rangement et l’ordre peuvent devenir oppressant.

Comme toi, je suis un adepte de la boite de réception. A la maison, nous avons un petit panier a l’entrée pour déposer le courrier. Ensuite chacun le range dans sa bannette. Normalement on est censé vider les bannettes une fois par jour mais dès fois ça traine. Alors quand le courrier déborde (donc on ne peut plus en rajouter), la séance de tri est lancée!

Reply
Grégory

@Michael: Hello !

Je ne suis pas sur que « gérer du bordel » (avec nos boites/pièces à bordel) soit synonyme de « être vachement organisé ». Mais on y travaille :-). En tout cas, le bordel est contenu, et c’est un bon début :-).

Merci pour partage d’expérience de la boite de réception. Comme quoi il n’y a pas que moi qui dit que c’est efficace !

Reply
Judith@Maman s'organise

Bravo pour cet article génial ! Flylady serait fière de toi !

Reply
DavidB_iRiche.com

Moi le problème c’est que ne retrouve pas les boites au milieu du reste… :-)
Non je rigole, c’est une bonne idée mais qui demande déjà d’être assez rigoureux pour ne pas empiler tout plutôt que de ranger.
Je préfère faire en temps réel autant que possible parce que sinon, ce qui doit être fait plus tard… Enfin, quand je dis en temps réel, c’est relatif, hein ;-)

Reply
Grégory

@Judith: Merdi !

Euh … C’est qui Flylady ?… Ça me dit vaguement quelque chose mais sans plus (pardon pour mon ignardise) …

@DavidB: Ben justement, l’astuce, c’est de tout mettre dans les boites :-) !

L’idée de la boite en vrac, c’est justement pour pallier au moment où rigueur, discipline et volonté te font défaut … Elle est bien moindre mal et évite de laisser se répandre le mal sous la forme d’un bordel infâme.

Le temps réel, c’est l’idéal … Mais, concernant la boite de réception, cela veut dire tout traiter au fur et à mesure que ça arrive. Que d’interruptions !… Avec le boite de réception, rien de tout ça : tu stockes tout dans cette boite, et tu traites quand tu le décides ! Dans l’intervalle, tu restes concentré sur la tache en cours !

Mais je dis tout ça bien mieux dans cet article GTD.

Reply
yokitap

hihi, moi, c’est ma boîte à bordel qui déborde !! Un moment que je devais mettre un peu d’ordre, ton article me donne l’occasion de m’y mettre pour de bon !

Merci ;)

Reply
Grégory

@yokitap: Arf ! Forcément, si la boite à bordel déborde !… Mais tu en as une, c’est déjà bien !

Mon article aura au moins eu le bon gout de te mettre le dernier coup de pouce !

Reply
Camille

Mon problème ce n’est pas la volonté de ranger, c’est juste que dès que je range, je ne retrouve plus rien ! :-)

Je crois qu’en fait le bordel est la méthode de rangement des esprits tordus !

Reply
Grégory

@Camille: Je ne saurais juger de ton esprit, tordu ou pas :-).

Mais l’important, c’est que toi, tu t’y retrouves … Si tu peux faire sans boite, et sans que qui que ce soit d’autres s’y retrouve, après tout :-) …

Reply
fred

Pour les bordéliques comme moi. Une seule solution : la numérisation.
Je m’explique : faites ctrl + a sur windows faites glisser dans un dossier créé pour l’occasion et vous avez rangé vos affaires…
En fait, il faut faire surtout attention aux papiers important et créer une hiérarchie dans son bordel. Du genre un bulletin de salaire, ne doit pas traîner avec les derniers magazines.
Donc hop on numérise et terminé. (sans oublier la sauvegarde)

Reply
Grégory

@fred: L’explication est sommaire :-) mais le conseil est tout à fait pertinent.

Je pratique de même :-) Après, certains scans vont dans Evernote ou Dropbox, et d’autres non. Mon coté un peu parano fait que je préfère conserver et archiver certains documents sensibles par moi-même.

Reply
Leave a Reply:
dolor. consectetur risus commodo in quis