Gardez le contrôle ou changez tout : le pouvoir de la pause

Une pause permet de relâcher la pression et de se rasséréner afin de retrouver un haut niveau de concentration, d’attention et d’énergie. Une pause est aussi le bon moment de veiller à rester productif, efficace et aligné sur ses objectifs et projets. En se se posant quelques questions.

Progress (1 of 2)

Gardez le contrôle : le pouvoir de la pause.

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir débordé ? Débordé par le nombre de tâches à effectuer, par les imprévus à gérer, par les projets à traiter, par les demandes à répondre. Pour finalement ne plus savoir où donner de la tête, ne plus savoir quoi traiter en premier, ne plus savoir où vous en êtes ?…

Ne me répondez pas, je sais que oui.

Le conseil classique, et donc la solution la plus simple, consiste en faire des listes et établir des priorités.

Voila un conseil de bon sens.

Pourtant, ce conseil doit être précédé d’un autre.

En fait, la pratique que je vous suggère rendra la création de listes et de priorités plus efficace et facile. Surtout, elle pourrait même alléger le besoin de faire cela en urgence.

Le pouvoir de la pause

Allez … Une situation toute bête : vous regardez la télé ! Si si, vous regardez la télé ! Un bon film ou une émission intéressante enregistrée. Parce que vous ne regardez plus la télévision en direct.

Vous êtes plongé dans l’action, les explications. C’est prenant …

Et là … Patatras ! Vous perdez le fil ! Ça a été trop vite, on vous a dérangé, vous avez pensé à autre chose … Peu importe. Vous perdez le fil de ce que vous regardez.

La solution ? Vous dégainez votre arme fatale : la télé-commande. Et vous appuyez sur le bouton « Pause ». Tout ce qu’il faut tout recaler et repartir de plus bel !

La pause, c’est utile et efficace.

C’est un moyen simple de ménager votre énergie, de contrôler le rythme, de veiller à votre attention et à la pertinence de vos actions.

Faites des pauses !

Je vous conseille 2 types de pause :

  • la micro-pause ;
  • la macro-pause.

La micro-pause

La micro-pause, c’est une pause de 1 à 15 minutes que vous faites régulièrement et plusieurs fois dans vos journées.

Prenez soin de votre concentration et de votre efficacité

Pour qu’une micro-pause soit utile, vous devez :

  • faire une activité autre que la précédente ;
  • changer de place et bouger ;
  • vous distraire.

Vous ne pouvez pas maintenir votre concentration et votre attention au même niveau trop longtemps. Elles s’étiolent et s’affaiblissent. La micro-pause vous permet de remettre ces compteurs à zéro.

De même, votre énergie et votre attention passent par votre organisme et votre corps. Vous devez donc le réveiller et le booster de temps en temps, en bougeant, en vous étirant, en buvant.

Avec une micro-pause, vous régénérez vos énergies, physique et psychologique, pour continuer vos activités et maintenir votre efficacité.

En parlant d’activité …

Prenez soin de vos activités

Pour qu’une micro-pause soit efficace, vous pouvez aussi faire le point sur votre activité.

Posez-vous ces 3 questions simples :

  • ce que je faisais correspond-il à ce que je dois faire ?
  • quelles sont les prochaines actions importantes à traiter en priorité ?
  • quels sont les résultats essentiels à livrer ?

Avec ces questions, vous vous assurez de ne pas perdre le fil, de rester dans les clous dans ce que vous aviez prévu ou, au pire, de répondre le plus efficacement possible aux derniers évènements.

Malgré le meilleur des plans et la meilleure des volontés, nous pouvons vite nous égarer ou accorder trop de temps à certaines actions. La micro-pause vous permet de casser cette tendance, et ces quelques questions vous permettent de recadrer la situation. Pour rester productif, efficace et aligné sur vos objectifs et projets.

Les bienfaits d’une telle pause sont donc multiples. Ne vous en privez pas !

La micro-pause parfaite

En fait, il faut surtout que vous vous connaissiez et que vous connaissiez votre rythme. Et c’est par la pratique que vous trouverez ce qui vous convient le mieux.

Traditionnellement, on conseille 5 minutes de break toutes les 25 minutes puis jusqu’à 30 minutes toutes les 2 heures.

Grosso modo, c’est ce que je fais car cela me convient.

La macro-pause

La macro-pause, c’est une pause de quelques jours à une semaine.

C’est comme une micro-pause. Mais en plus long !

  • Vous faites des activités que vous ne faites pas au quotidien.
  • Vous changer de lieu.
  • Vous vous distrayez et prenez du bon temps !

Un week-end prolongé est une très bonne macro-pause.

L’intérêt de la macro-pause est le même qu’une micro-pause : se poser des questions, faire des choix et prendre des décisions. Pour agir utilement et efficacement.

Autant les questions d’une micro-pause restent dans l’action et la journée, autant les questions d’un macro-pause s’élèvent au niveau des plans, des projets, des objectifs et de l’organisation. Ce sont des choses auxquelles on n’accorde que peu, voire pas, de temps au quotidien ou, pire, à la semaine.

Mon premier conseil est de faire des revues hebdomadaires. Ces revues devraient être faites durant un week-end, idéalement en seconde partie ou en fin de week-end, l’idée étant de d’abord décompresser.

Mon second conseil est de faire une revue équivalente lors d’une macro-pause, c’est à dire un week-end prolongé ou une semaine de vacances. Vous pourrez ainsi résoudre des problèmes plus complexes ou récurrents, prendre des décisions plus engageantes, faire des choix plus drastiques. En restant dans le cadre du quotidien, il vous manquera bien trop de choses : le recul, l’énergie, le temps, la volonté.

La méga-pause

La méga-pause, c’est 2 semaines et plus.

C’est d’abord s’amuser, se divertir, se vider la tête, vivre des sensations nouvelles.

C’est après, un petit peu mais un peu quand même, s’autoriser à réfléchir à sa vie : nos habitudes, nos choix inconscients, nos non-choix, nos projets et les grandes lignes de notre vie.

Cette réflexion ne doit pas être formelle, avec des listes ou en s’inquiétant trop de l’existant ou du raisonnable. Elle doit laisser la part belle à vos idées les plus folles. Prendre des notes, à un moment ou à un autre, reste malgré tout préférable. Pour éviter que vos idées les plus folles ne restent pas que des idées ou des rêves.

Une méga-pause peut être le prémisse d’un vrai changement de vie.

C’est au cours d’une telle méga-pause que j’ai initié la réflexion d’un congé sabbatique. La réflexion n’a pas été définitivement prise à ce moment-là. Mais sans cette méga-pause, je n’y aurais peut être même pas songé …

Conclusion

Une pause, qu’elle soit micro, macro ou méga, devrait toujours être composée de 2 temps :

  • se divertir pour relâcher la pression, se rasséréner et retrouver de hautes capacités de concentration et d’attention ;
  • se poser quelques questions pour rester productif, efficace et aligné sur ses objectifs et projets.

Le premier temps est classique, celui auquel tout le monde pense. Mais le second amène un gros supplément d’intérêt à une pause. Pour qu’elle soit aussi le rebond vers une vie maîtrisée, désirée et accomplie.

Pour une micro-pause, ces 2 temps s’enchaînent. Pour des pauses macro ou méga, ces 2 temps alternent pour arriver à des décisions saines, mûries, qui vous engagent et vous impliquent vraiment.

Faites des pauses régulières !

Click Here to Leave a Comment Below

Christine

Tout à fait d’accord! La micro-pause est indispensable pour faire redescendre la pression, prendre du recul par rapport à ce que l’on est en train de faire et remettre ses énergies à niveau. Prendre l’air sur le balcon, se préparer un thé, ranger une bricole…

Je rajouterai une pause intermédiaire entre la micro et la macro: la pause ou le break? Ce temps plus long, temps intermédiaire pour la pause déjeuner, ou bien, plus important encore pour moi du moins, la pause entre la fin de la journée de travail et la soirée.
Je travaille à la maison en free-lance, donc pas de temps de trajet boulot-maison, alors j’ai besoin de sortir quand même, aller marcher un peu, pour séparer une période de la suivante, pour marquer la fin de la journée.

Reply
Céline

Très bonne réflexion sur la pause ! Je me rends du coup que je ne fais pas assez de micro pauses. Allez dès demain je bois davantage de thé ^^

Reply
Melm

Les micro-pauses sont assez innées dans mon cas, puisque je change assez rapidement d’activité dans une journée. Les macros-pauses sont beaucoup trop rares par contre, je me languis de pouvoir en prendre une bientôt ^^ Et pour les méga-pauses, ce sera pour plus tard!

Reply
Christine

Bien vu Céline!

C’est vrai comme je travaille chez moi les micro-pauses sont plus faciles, parfaites pour se changer les idées et faire tout un tas de choses que je ne pourrai pas faire si j’étais au bureau: mettre la machine à laver en route, faire le lit, ranger un peu, préparer des yaourts… le seul danger est de ne pas tomber dans la dispersion et de transformer ma journée en succession de micro-pauses… ;)

Reply
megane

C’est clair que quand le travail devient très prenant et qu’il nous motive il est difficile de s’en décoller, à contrario un travail qui nous plait moins permettra des pauses plus fréquentes.
Les méthodes de micro-pause sont efficaces pour ceux qui arrivent à se décoller du travail complètement mais ce n’est pas évident pour les personnes qui nécessitent beaucoup de temps pour “s’endormir”.

Reply
Mathilde

On oublie souvent de faire des pauses et de s’oxygéner parce qu’on pense qu’on a pas le temps. Grave erreur ! Le manque de pause empêchera une personne d’être efficace. Je suis totalement d’accord sur le fait de partir, sortir, voir autre chose. Cela permet de réaliser une meilleure pause et de mieux se retrouver. Des vacances c’est bien. Rester cloîtrer chez soi pendant les vacances un peu moins.

Je rejoins donc toutes les idées que tu nous donnes dans cet article. Après pour la micro-pause parfaite, je dirais plutôt 15min toutes les deux heures, disons que c’est suffisant à mon sens. Maintenant cela dépend des personnes et surtout de l’endroit où l’on travaille. Quand on travail pour soi, chez soi, il est plus aisé de faire des pauses quand on veut, mais quand on est dans une entreprise, c’est un peu plus délicat.

Mais bon j’avoue, je ne fais pour ma part pas assez de pause, peut-être est-ce un tord ? :)

Reply
Stephanie

Salut, je te remercie pour cet article très détaillé qui comporte de nombreux conseils et astuces :) ! Dans un tout autre registre, le titre me fait penser à une publicité de cet organisme de crédit : https://www.youtube.com/watch?v=0oLqQv7Bo5U . MDR. Je suis certaine que ton blog m’aidera aussi bien dans ma vie professionnelle que personnelle.

Reply
Leave a Reply:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.