Pourquoi j’en suis là aujourd’hui …

Cet article est ma contribution au festival « À la croisée des blogs» proposé par le site de la communauté de développement personnel. Ce mois-ci, l’organisateur est Jean-Yves, du blog Potion de vie. Il nous propose le thème « Les trois tournants de votre vie ». J’essaie d’y apporter ma modeste contribution …

Ma vie était un long fleuve tranquille ...

Ma vie était un long fleuve tranquille ...

J’adore cette phrase : la vie est un long fleuve tranquille.

Parce qu’elle a cette touche de poésie et d’ironie qui fait les belles phrases.

Mais il est bien des cas où la vie ressemble plutôt à des rapides endiablées. Parfois, il y a même une belle cascade au bout.

C’est dur, mais c’est ce genre d’épisodes qui nous fait le plus progresser.

J’en ai eu quelques uns dans ma vie. Heureusement je n’ai pas avancé ou eu un déclic uniquement à ces occasions.

Je vous propose 3 tournants de ma vie qui m’ont amené là où j’en suis aujourd’hui, c’est à dire en blogueur amateur en vacances pour 1 an avec des rêves de grandeur.

Une maladie

Voila l’un des épisodes de ma vie les plus douloureux.

La maladie de ma compagne.

Aujourd’hui, ça va mieux. Tout n’est pas parfait mais pour l’essentiel, ça l’est. Je ne sais qui remercier. Mais j’adresse malgré tout un merci. De cette épreuve pas complètement conclue, je suis reconnaissant.

Reconnaissant parce que cela aurait pu plus mal tourné.

Reconnaissant parce que cela m’a réveillé.

Sans cela, je serais sûrement encore endormi et enfermé dans mon train-train métro-boulot-ordi-dodo sans plan global ou ambitions affichées.

Il y a des belles phrases tout faites, du genre « tout peut s’arrêter » ou « la vie est fragile ». Vous en trouverez sûrement sur ce blog.

Mais 1/ on ne comprend vraiment que lorsque cela nous tombe sur le coin de la gueule et 2/ putain, c’est vrai. Et encore, c’est pas moi qui ai été touché …

Dans ce genre de situation, on apprend sur soi et sur l’autre. En l’occurrence ma compagne. Cela ressert les liens et la confiance mutuelle. On s’interroge aussi et on fait le point. Un genre de rétrospective. Qui a initié tout le reste et me donne un supplément de motivation.

Un blog

Dès j’ai découvert Internet, j’ai été accroc. Des sites et des blogs, j’en ai vu passé.

Je pense qu’un bon site peut avoir autant d’impact qu’un bon livre. Si ce n’est plus car 1/ le blog est mis à jour régulièrement et 2/ derrière le blog se cache une personne avec qui correspondre. Mais j’arrête ici cette digression.

Suite à la maladie de ma compagne et aux interrogations suscitées, forcément, j’ai cherché des réponses. Et pas seulement médicale. Je me suis tourné vers Internet. Très honnêtement, je ne me souviens plus vraiment de ce que j’ai pu chercher, les mots clés sous Google ou ce genre de chose.

Je me souviens clairement avoir trouvé un blog : Zen Habits de Léo Babauta.

Son défaut : il est en anglais. Mais un anglais simple, ça va.

Pour le reste, à mon goût, il n’y a que des qualités : pertinent, perçant, simple, précis. Inspirant.

On y parle de développement personnel. Organisation et productivité,certes, mais aussi attitude, philosophie de vie, minimalisme, objectif et ambition. Et aussi de pragmatisme et de simplicité. Moi qui avait besoin de revenir à l’essentiel, quelle aide précieuse.

Ce blog n’est pas le seul que j’ai pu trouver. Grâce à lui, j’en ai trouvé d’autres. Mais, en terme d’impact sur ma vie, il est le plus important et le plus durable.

Tout d’abord par ce que j’ai pu y apprendre et y découvrir dans ces billets.

Ensuite par la découverte d’un blog simple, dans la forme et le fond, jusqu’à son auteur.

Pour Deviendra grand, humblement, le blog Zen Habits est une inspiration et un exemple.

Un livre

Là où un blog aura eu un impact tout en douceur, un livre m’aura fait l’effet d’une claque.

Pas dans le genre bottin qu’on se prend en aller-retour en pleine face.

Plus dans le genre « tiens, je t’explique encore ça ».

Ce livre, c’est « La semaine de 4 heures » de Tim Ferris.

Tout à la fois livre de développement personnel, d’organisation, de productivité, d’attitude de vie, de marketing, d’entrepreneuriat, il faut reconnaître qu’il n’est réellement bon dans aucun de ces domaines.

Pourtant, il y a une espèce de magie qui se dégage de ce livre. Pas de celle qui fait apparaître une jolie colombe. Ce serait plutôt l’inverse : la colombe disparaît. Elle devient du vent …

Ce livre vous met face à votre propre suffisance et à votre propre inconsistance.

Il m’a fait autant l’effet d’une claque, qui réveille, que d’un coup de pied au cul, qui met en mouvement. Tout y est passé : mes (non) choix de vie, mon manque d’ambition et d’objectifs, les possibilités ratées. Et celles encore possibles.

Ce n’est pas là où j’ai trouvé un plan de bataille. Mais c’est là où j’ai trouvé l’impulsion initiale.

Et c’est là que je retourne quand je ressens le besoin d’un nouveau de coup de pouce.

Conclusion

Voila 3 tournants de ma vie qui se sont enchaînés. Ils m’ont emmené à tenir ce blog aujourd’hui et, surtout, à décider de reprendre ma vie en main et à y remettre au centre les 2 personnes les plus importantes : moi et ma compagne.

La vie n’est donc pas un long fleuve tranquille. Un fleuve commence petite rivière, creuse son lit doucement, et connaît parfois des revirements brutaux ou des crues.

Il en est de même de nos vies qui nous offrent ainsi l’opportunité de grandir.

Creative Commons License photo credit: New Brunswick Tourism | Tourisme Nouveau-Brunswick

Click Here to Leave a Comment Below