Chronologie d’un article : quand le hasard s’en mêle

Quand le hasard s'en mêle ...

Quand le hasard s'en mêle ...

Mardi 21 février : je reçois un mail d’Olivier, du blog Euklide, dans lequel il me propose de participer au premier événement organisé sur son blog : que des blogueurs écrivent sur le thème du hasard en racontant une anecdote, une histoire les concernant, ou en donnant leur avis sur ce sujet. Tous les blogueurs participant gagneront un lien vers leur article, le tout étant peut être compilé dans un livret numérique. À moins qu’il n’y ait de vainqueurs …

Rien que du très classique, soyons honnête, mais le sujet est intéressant. Quelques échanges de mail plus tard, je remercie Olivier et note la date limite de cet événement dans mon planning.

Le thème est intéressant mais aucune idée ne me vient spontanément en tête. Si ce n’est raconté de nouveau ce que j’ai raconté il y a peu : comment un événement malheureux, survenu par le plus grand des hasards (la maladie de ma compagne), a eu de fortes conséquences sur ma vie : mon réveil, l’arrêt du pilotage mode automatique, la création de ce blog, mon congé sabbatique, …

Donc pas d’idée nouvelle mais la réflexion tourne en tâche de fond dans ma tête.

Jeudi 23 février : toujours pas d’idée pour l’événement d’Olivier. Et toujours pas d’idée non plus pour mon article du lundi 27. Enfin, si j’ai des idées et même des brouillons mais rien qui m’emballe.

Vendredi 24 février 19h00 : la soirée s’annonce tranquille. Tout comme le week-end. C’est pas plus mal, la semaine a été assez occupée (si, si, DavidB, je t’assure :-) … ) Et toujours aucune idée en vue.

Vendredi 24 février 19h30 : changement de programme ! Ce soir on mange avec une amie … Sympa :-) Et toujours aucune idée en vue.

Vendredi 24 février 20h30 : on reçoit l’amie au restaurant. Salutations, bises, installation, commande d’apéritif, … La soirée s’annonce bien :-) Et toujours aucune idée en vue.

Vendredi 24 février 21h30 : l’amie se confie : « Je ne vois pas le jour, j’ai toujours des trucs à faire … Pourtant, je fais des listes. Scrupuleusement … » Et toujours aucune idée en vue.

Pourtant, tout vient de se jouer ici, messieurs dames. Vous l’avez peut-être vu (ou lu). Mais moi, à ce moment-là, je suis resté aveugle (ou sourd). On me tend une idée d’article au bout d’une perche mais je n’attrape rien. Elle est passée en dessous de mon radar. Pourtant, en tâche de fond, ça travaille toujours autant. Rien n’est donc perdu …

Samedi 25 février 10h30 : petit déjeuner avec ma compagne. On se repasse le film de la soirée de la veille. Et là, j’ai un flash. Sa phrase me revient : « Pourtant, je fais des listes. Scrupuleusement … ». Ça y est, je la tiens mon idée d’article. Mais je n’ai toujours pas la moindre d’idée pour ma participation à l’événement d’Olivier :-) …

Dimanche 26 février 11h00 : l’article du lendemain est écrit. Je ne suis pas mécontent. Je me dis à moi-même : « Et dire qu’à 19h00 vendredi, on devait rester au chaud à la maison. Le hasard fait parfois bien les choses. » Mais toujours aucune idée pour ma participation à l’événement d’Olivier …

Dimanche 26 février 11h01 : je me dis de nouveau à moi-même : « Mais que je suis con ! Elle est là mon idée d’article ! C’est Olivier qui va être content ! » :-)

Moralité : une soirée organisée au tout dernier moment, par hasard, une phrase lâchée au détour d’une conversation, par hasard, 2 articles sur ce blog dont une participation à l’événement d’un blog.

Certes, on pourrait estimer que la phrase qui a fait tilt dans ma tête doit moins au hasard qu’à l’inadvertance ou à l’alcool. Mais, en se confiant sur sa surcharge de travail actuelle, notre amie n’était pas obligée de parler de ses listes. Car c’est cela qui m’a interpellé. Et il n’en reste pas moins que l’organisation du repas avec cette amie, ce vendredi soir-là, et pas à un autre moment, n’est du qu’au hasard.

J’ai déjà eu l’occasion, sur ce blog, de dire ce que je pense de la chance, cet heureux événement, cette heureuse conjecture qui vous apporte la félicité. La nuance avec le hasard n’est pas bien grande. Mais il y en a une.

La chance, c’est de trouver 100€ par terre. Qui irai s’en plaindre ?

Le hasard n’est pas forcément heureux. Que dire en effet de la maladie de ma compagne ? Ou encore de l’anecdote de ma soirée du vendredi 24 ? Au mieux elle est neutre, au pire elle est insignifiante.

Il ne tient qu’à vous de savoir tirer le meilleur du hasard, même si cela vaut moins que les 100€ de la chance.

Le hasard n’est jamais que cette multiplicité d’événements que vous vivez au quotidien desquels vous saurez tirer plus que l’évidence.

De cette opportunité saisie pourrait bien arriver plus que les 100€ de la chance. Que quiconque irait qualifier de chance. Alors qu’il ne serait que le fruit de votre attention, de votre intelligence, de votre travail et de votre attitude.

Tout se joue dans votre attitude.

Soyez attentif, laissez votre radar à opportunité activé, recensez les 2CV de votre vie. Et accueillez le hasard.

Une petite citation ?

Le hasard bavarde, le génie écoute.
Victor Hugo – Ecrivain et poète français (1802-1885)

Creative Commons License photo credit: fred_v

Click Here to Leave a Comment Below

Olivier@entreprendre

j’adore ce genre d’histoire !
Merci de ta participation …
Bonne chance !

Reply
Cedric

Je trouve sympa cette petite plage de vie qui expose comment l’inspiration a pu être provoquée !

J’aime bien la citation :-)

Reply
Tony@escalier nord

Bel article et belle « morale ». Hasard, Synchronicités… On a parfois l’impression d’être les jouets du Destin, de voir des « signes » un peu partout. Je suis d’accord, restons « ouverts » au hasard, car comme disait Einstein : « Le Hasard, c’est le déguisement que prend Dieu lorsqu’Il veut passer inaperçu » !

Reply
Laurent

J’aime beaucoup cette idée de reprendre le cheminement d’une pensée et de retrouver la petite étincelle qui lui a donné naissance. C’est souvent de petits évènements qui amènent de grands changements…mais encore faut-il les saisir ! Pour ma part, j’ai toujours de quoi noter sur moi, histoire de capter l’idée lorsque’elle passe sur mon radard et de la conserver avant qu’elle ne disparaisse.

Reply
Pierre-Antoine

Salut Grégory,

Excellent, j’étais surpris du titre de l’article au départ mais celui-ci prend tout son sens :)

Plusieurs idées d’articles, de projets peuvent subvenir à la suite d’une simple rencontre faite « par hasard ». Il faut être réceptif et ouvert au bon moment pour en tirer profit!

Bonne soirée,

Pierre-Antoine

Reply
Michael

Quand on est passionné par un thème, il nous vient pleins d’idées de sujets de réflexion tout au long de la journée. Ces idées peuvent toutes se transformer en sujet d’article.

Les idées d’article j’en trouve pleins quand je marche (1h/jour). J’ai découvert, grâce a ton blog entre autre, l’importance d’avoir toujours un carnet sur soi. Cela me permet de ne plus perdre aucune idée (et par la même occasion à mieux l’ancrer dans mon cerveau en l’écrivant). Après, il faut les trier et les transformer en action… c’est une autre histoire! :)

Reply
Ashley

Je viens de découvrir votre blog donc pas encore lu la plupart des articles.

Le hasard existe ? Vous croyez donc au hasard ?
Certains de mes amis ne croient absolument pas au hasard…
Quant à moi, ben pfiou… Bonne question !

Quoi qu’il en soit, j’ai adoré votre article :)

Reply
Hervé

Article très sympa, à lire un vendredi après midi pendant les heures de boulots :)
Il m’inspire je vais visiter le reste du site.

Reply
Axel

Ce que je trouve étonnant parfois, et j’ai pu demander à des gens proches s’il en était de même pour eux, c’est que les bonnes chose nous arrivent souvent par blocs tout comme les mauvaises.

Après je pense qu’une part de hasard est « engendrée » par nous-même et notre façon d’agir. En effet, si tout va bien, on va avoir tendance à avoir de la chance car on a tendance à être pro-actif alors que quand tout va mal on a tendance à déprimer et avoir l’impression que tout continue à aller mal.

Reply
Philippe Santini

« Le hasard n’est jamais que cette multiplicité d’événements que vous vivez au quotidien desquels vous saurez tirer plus que l’évidence. »
Tellement vrai, il faut savoir provoquer sa chance !

Reply
Michaela

waw, tout le début je me suis dit, bon OK mais il est où le hasard là-dedans ?!! Et bien pas de hasard, paf dans la tête la comparaison à la chance mais voilà la différence O_o j’aime beaucoup l’analyse courte et précise de la fin… Et si on comparait le hasard à la coïncidence ??

Reply
Arnaud

Grégory,

Cette petite histoire est agréable à lire.

Il faut savoir tirer parti du hasard de la vie, ce que tu fais très bien.
Un évènement malheureux peut-être le moteur d’une succession de belles choses, à nous d’en être le chef d’orchestre.

@ Bientôt

Reply
Jacques

Bonjour à tous. Sur le thème du hasard tout d’abord je n’aime pas trop ce mot, je parle plus de destiné. Dans le même sens je n’aime pas trop le mot chance. La chance n’existe pas, un évènement nous est destiné et c’est tout.

Reply
Grégory

@Olivier: Merci pour l’invitation :-) Accessoirement, cela m’a permis d’essayer un nouveau style d’article :-)

@Cedric: La citation m’a beaucoup plu !

@Tony: Très sympa, cette citation ! J’aime bien :-)

@Laurent: J’ai toujours de quoi noter sur moi. Mais si tu n’as pas un flash, tu n’as rien à noter :-) Ca a été mon cas. Le tilt s’est fait plus tard et j’ai alors dégainé mon petit carnet …

@Pierre-Antoine: Sur le coup, je pense avoir été réceptif et ouvert, oui.

J’ai hésité pour le titre. Mais je n’avais pas beaucoup d’idées :-( Je suis ravi qu’il t’ait intrigué.

@Michael: Effectivement … Quand on est passionné, il y a toujours une tâche en fond qui scrute la bonne idée. Ou le début du commencement de la bonne idée …

Merci pour ton petit retour d’expérience (et la référence à mon blog :-) ) …

Reply
Grégory

@Ashley: Hello ! Bienvenue et bonne lecture : il y a 179 articles :-)

Je ne crois pas à la chance. Ou du moins elle ne m’intéresse pas. Je laisse aux autres le soin d’écrire une thèse à ce sujet …

Je ne crois pas vraiment au hasard non plus. Il y a hasard si je suis ouvert d’esprit et reconnait une opportunité.

En fait, tout ça, ce sont de belles questions qui n’amènent à rien. Je me concentre sur ce que je peux influencer et sur mes actions. Le reste …

@Hervé: Je ne veux pas avoir de problèmes avec votre employeur :-)

Bienvenue et bonne lecture !

@Axel: Je suis d’accord. C’est aussi une question d’état d’esprit. Si ça va pas, le verre est à moitié vide. Si ça va, le verre est à moitié plein, voire il va déborder !

@Philippe: Merci d’apprécier ma prose et de me lire avec attention :-)

@Michaela: Je commence à être le Stephen King du blogging :-)

Rajouter la coïncidence au thème ?… Ca va faire beaucoup ! Déjà que hasard et chance lancent bien les débats !

@Arnaud: Merci :-)

J’aime beaucoup la comparaison avec le chef d’orchestre. Bon, ui, il a déjà tous les instruments sous la main. Il sait avec quoi il part. Nous, on improvise au fur et à mesure.

@+

Reply
Thierry@blog marketing

Très sympa comme article. Mais est tu réellement sûr des horaires ? :)

Quoi qu’il est soi, le hasard fait bien les choses (pas toukours, mais bon). Te voilà rentré dans la blogosphère.

PS: spéciale mention à ta femme qui j’espère à retrouver une bonne santé.

Reply
Nassim

Bonsoir,

J’aime beaucoup l’article, et surtout la citation à la fin.

Bonne continuation, en espérant que les choses rentrerons bientôt dans l’ordre.

Reply
Chafik

Bonjour,

Beaucoup de choses que nous accomplissons dans notre vie, sont dues à des coïncidences et à des concours de circonstances. Mais on en a pas toujours conscience sur le coup.

Ça serait intéressant de faire de temps en temps une réflexion rétrospective sur les moments les plus importants de sa vie, et essayer de retrouver les événements clés qui ont fait que les choses se passent de telle ou telle manière !

Un bel article à lire, merci. :)

Chafik

Reply
Hand

Très intéressant cet article, la chance est de savoir la saisir c’est clair !

Reply
samuel

Salut gregory,

bravo pour l’article.

Bien que l’on sente que le hasard ne soit pas une de tes aspirations, tu arrive cependant à en profiter!

samuel

Reply
Grégory

@Thierry: Merci :-) Concernant les horaires, c’est sur, c’est à la louche. Mais grosso modo, c’est ça !

Ma compagne va bien mieux, même si tout n’est pas réglé. Merci :-)

@Nassim: Hello !

La situation m’a beaucoup plu ! Quand je suis tombé dessus, j’ai arrêté de chercher. Je savais que j’avais trouvé la bonne :-)

Ca va nettement mieux. Merci :-)

@Chafik: Hello !

Il y a un certain mythe du contrôle. Tout n’est pas aléatoire, loin de là, mais il y a un coté coïncidence et circonstance indéniable.

Personnellement, je me concentre sur 1/ ce que j’ai à faire, 2/ le faire et 3/ le faire bien. Pour le reste …

@Hand: Exactement :-)

@samuel: Le hasard, la chance, les coïncidences … Ce sont des sujets qui provoquent toujours de grands débats. J’essair d’amener ma pierre à l’édifice. Etant pragmatique, j’en reviens à l’essentiel …

Reply
Gaëtan

Bonjour Grégory,

Cet article me fait penser que le hasard est le reflet de nos pensées qui peuvent être aussi bien destructives que constructives !
J’aime bien le sens de cette article.

Amicalement,
Gaëtan

Reply
Grégory

@Gaëtan: Hello !

Ton commentaire est une autre formulation de ce que je veux dire. Ou du moins est-il complémentaire.

Merci !

Reply
Leave a Reply:
quis, adipiscing Curabitur ut risus porta. odio