L’essentiel de l’efficacité personnelle en 8 règles simples

L’efficacité personnelle, c’est accomplir ce qui doit être accompli en optimisant l’usage de ses ressources : temps, attention, énergie. Être efficace, c’est aussi faire simple. Et l’efficacité personnelle est affaire de simplicité. Voici l’essentiel de l’efficacité personnelle en 8 règles simples.

L'essentiel de l'efficacité personnelle en 8 règles simples

L’essentiel de l’efficacité personnelle en 8 règles simples

J’aime ce qui est simple.

Ça me permet d’aller à l’essentiel.

Quel domaine autre que la productivité pourrait mieux profiter de ça ?

Car, en terme de productivité, la simplicité mène à l’efficacité.

En fait, pour être plus précis, je devrais plutôt écrire que la simplicité mène à l’efficience. En effet, être efficace, c’est simplement réaliser ce qui a été prévu. Être efficient, c’est réaliser ce qui a été prévu en consommant le juste nécessaire de ressources, en les optimisant. Mais, entre nous, on va rester simple, une fois de plus  :-)

Donc, en terme de productivité, la simplicité mène à l’efficacité.

Aujourd’hui, je vous propose l’essentiel de l’efficacité personnelle en 8 règles.

Elles sont simples. Elles sont efficaces. Elles vous permettent d’aller à l’essentiel.

Que demander de plus ?

Avant de commencer, demandez-vous « pourquoi ? »

Toute tâche a un objectif. En plus de celui de vous rapprocher de la réalisation complète de votre projet.

  • Assurez-vous que la tâche est toujours nécessaire. Sinon, supprimez-la et passez à la suivante.
  • Définissez clairement le juste nécessaire de ce qui doit être accompli. Oubliez le reste. Rappelez-vous la loi de Pareto, ou des 80/20 : 80 % de vos résultats proviennent de 20 % de votre travail. Déterminez les 80 % que vous voulez obtenir, ne faites que les 20 % absolument nécessaires.

Pendant la tâche, restez concentré

Votre seule obsession : cette tâche. Supprimez tout ce qui peut vous en détourner.

  • Coupez tout ce qui peut vous distraire : web, réseaux sociaux, téléphone, notification, musique, … Et coupez-vous du reste du monde. Pour les autres, vous ne devez plus être disponible.
  • Ne gardez sous la main que ce qui vous est nécessaire à la réalisation de la tâche. Retirez tout ce qui pourrait vous distraire ou vous encombrer.
  • Concentrez sur une seule et unique tâche. N’essayez pas d’être multitâche, cela jouera contre vous. Le multitâche ne peut avoir du bon que pour des tâches vraiment simples et faciles. Sinon, laissez tomber !

Après avoir commencé, terminez !

Vous voulez que cette tâche soit réalisée ? Alors maintenant que vous l’avez commencé, terminez-la !

  • Déterminez à l’avance le temps nécessaire pour réaliser la tâche. Puis tenez-vous à ce temps ! Sinon, vous traînerez, vous prendrez plus de temps que nécessaire et vous gaspillerez cette précieuse ressource non renouvelable.
  • Si la tâche est trop longue pour être traitée en une seule fois, décomposez-la en plusieurs sous-tâches. Tout comme vous avez décomposé votre projet en étapes intermédiaires et en tâches. Puis traitez cette sous-tâche comme une tâche standard.
  • Faîtes des pauses régulières. Entre chaque tâche et durant une même tâche si elle est longue. Ceci n’est pas une perte de temps. Ceci est la gestion saine de ressources : votre énergie et votre attention.

Conclusion

L’efficacité, c’est simple. Par de fioriture, tout à l’essentiel. C’est ce que vous proposent ces 3 règles.

Veillez à les appliquer, et vos projets avanceront vitesse grand V. Si vous travaillez avec régularité et persévérance, bien sur :-)

Click Here to Leave a Comment Below

Tina

Merci pour ces conseils. Je vais me focaliser surtout sur le point concernant la concentration.

Reply
Alienor

Je suis vraiment étonnée sur l’aspect de la pluralité des tâches : moi qui essaye toujours d’être multitâche sans y parvenir, maintenant on me conseille de ne plus faire plusieurs choses à la fois… Haha me voilà enfin décomplexée!

Reply
sylvie virginie

je vais chérir ces astuces et je vous essayer de les mettre en pratique! RDV dans qq semaines pour faire le point?

Reply
Marine

Effectivement, le conseil qui est le plus vrai à mon avis c’est de couper tout ce qui peut nous distraire (messagerie, facebook twitter) et rassembler chaque tâche en lui déterminant un temps limité. Plus j’en fais, moins j’arrive à chiffrer le temps par tâche et à établir des priorités

Reply
No

Tellement simple en principe, mais si compliqué à mettre en place.
Les sous tâches, c’est vraiment pas mal pour le coup, au moins on sait où on va!

Reply
Ginyard

Personnellement, dès que je m’attelle à une tâche je suis presque automatiquement « sourde » : je n’entends plus rien, j’écoute plus rien…Bref, littéralement coupé du monde! Je n’aime pas me disperser et je fonctionne en terme de priorité. Pas toujours facile mais avec de une pratique régulière, çà paye!

Reply
sophie

Ce n’est pas chose aisé de devenir efficace en allant directement à l’essentiel quand on a tendance à être perfectionniste.
En effet on peut perdre beaucoup de temps à rectifier des détails qui sont surement visibles pour soi-même uniquement.

Reply
adam@ici

La concentration est le point essentiel mais évidemment si on ne se demande pas pourquoi on fait quelque chose on risque pas d’aller bien loin voire de perdre toute motivation. Bon lien entre ces deux nécessités.

Reply
Victor

Bonjour,
J’ai remarqué que passé trois heures concentré sur une même chose, je n’arrivais plus à être très efficace, donc depuis quelques temps je m’autorise des petites pauses de 5 minutes toutes les deux ou trois heures histoire de me rafraichir l’esprit et ça va tout de suite mieux ensuite. Je ne saurais donc que conseiller des pauses comme vous l’avez fait dans votre article.

Reply
Edwige

Moi je mise sur le fait d’avoir toujours une liste de tâches « à faire », dans tous les domaines. Comme ça je trouve toujours quelque chose à faire qui correspond à l’envie du moment. Du coup j’avance, peu importe mes humeurs.

Reply
Edwige

Moi je mise sur le fait d’avoir toujours une liste de tâches « à faire », dans tous les domaines. Comme ça je trouve toujours quelque chose à faire qui correspond à l’envie du moment. Du coup j’avance, peu importe mes humeurs.

Reply
Julien @Acheter un parking

Simple comme bonjour ;-)

Le plus dur reste de passer d’un mode complexe à un mode simple !

Souvent ce sont les collèges, l’entourage, le regard d’autrui qui nous empêchent de faire simple, de faire différemment.

Pas facile de passer outre…

Julien

Reply
Mima

Je pense maintenant à la définition du temps nécessaire pour chaque tâche.

Reply
Jérôme

Bonjour
« Faites une pause », je crois que trop de gens opposent pause avec productivité. Mais ils oublient que nous avons tous une limite, et qu’après, nous perdons du rendement.
Perso, je sais d’expérience que j’ai une capacité de concentration de 45 minutes. Ensuite, je fais une pause.
L’important est de se remettre au travail après la pause et de ne pas se mettre à procrastiner.

Reply
Marie@coque personnalisée

Bonjour,

Comme Jérome, je pense qu’effectivement il faut s’avoir s’imposer des pauses pour rester productifs. Prendre une pause de quelques minutes peut avoir plein d’effets positifs sur la productivité dans la journée.

L’important c’est de ne pas perdre son « focus » après la pause et tout se passera bien.

Reply
madeleine

Bonjour,
J’ajouterai quand même que l’important pour être efficace est qu’il faut se créer des objectifs, clairs, simples et réalisables.
Sans objectif, il n’y a pas d’efficacité car on ne sait pas ou l’on va!

Reply
Leave a Reply:
Phasellus risus. ut Aenean mattis nec risus vel, nunc porta. elit. dolor.