Découvrez comment vous pouvez grandir de plusieurs centimètres en lisant cet article

Combien mesurez-vous ? Personnellement, je mesure 1 m 74. Parfois, je trouve cela un peu petit. Je me serais volontiers accommodé de 10 cm en plus. Car quand j’étais beaucoup plus jeune, j’étais vraiment petit !

Or mon nom c’est Grégory… Grand !

Du coup, on m’appelait le « P’tit Grand ». Et je ne le vivais pas très bien.

Mais aujourd’hui ça va.

Si j’y pense sérieusement, cela me va même très bien en fait. Je suis heureux comme je suis.

Que s’est-il passé entre temps ?

Non, ceci n’est pas un article du Grégory habituel qui sévit sur ce blog :-) Il s’agit d’un article invité rédigé par Grégory Grand du blog Virtuose de la Vie, dans le cadre de l’évènement Blogsurfing 2012.

Découvrez comment vous pouvez grandir.

Découvrez comment vous pouvez grandir.

J’ai du grandir.

Grandir… C’est le thème central du très beau blog de Grégory : deviendra grand.

Et quoi de mieux, pour le remercier de sa gentillesse et de l’accueil de ces lignes sur son blog, que de réfléchir à « comment devenir grand ? ».

Car il est fort probable que vous aussi, cherchiez à grandir.

Non plus physiquement bien sûr, mais intellectuellement peut-être.

Ou alors dans vos relations, mais aussi financièrement, émotionnellement, spirituellement …

Alors ? Qu’est-ce que grandir ?

Grandir, c’est être capable d’agrandir son cercle d’influence.

Un peu vague comme définition non ?

Aller, je vous explique.

Histoire de contraintes

Vous aurez beau faire tout le développement personnel du monde, il y aura toujours des contraintes, des imprévus, des impondérables.

Vous ne me croyez pas ?

Demandez à un gars assez développé comme… le Dalaï-Lama par exemple.

Vit il sans aucunes contraintes extérieures ?

Bien sûr que non !

Même un être aussi développé que lui doit faire face à des contraintes.

Lesquelles ?

Allez-voir du côté des chinois…

D’une façon générale, c’est amusant comme bien souvent, dès que l’on décide de se mettre en route pour accomplir un objectif, surgit quasi instantanément … un obstacle.

Pensez à des films. N’y a-t-il pas toujours un « méchant » qui survient pour entraver la quête du héros ?

C’est d’ailleurs cela qui fait l’intérêt du film vous ne croyez pas ?

Appliquée à votre vie, la question est : allez-vous laisser cet obstacle vous détourner de votre route ?

Ou allez-vous vous arrêter à deux petits millimètres de vos rêves ?

De la vertu des contraintes

Les contraintes ne sont pas là pour vous embêter : non, elles viennent plutôt vous permettre de grandir justement.

Car plus vous grandissez, plus vous intégrez facilement tous ces obstacles (qui du coup n’en sont plus) à la manière dont vous vivez votre vie.

Plus vous grandissez, plus vous êtes à même de les gérer facilement.

Devenir grand, ça n’est donc pas savoir éviter toutes les contraintes extérieures, car elles seront toujours présentes.

C’est au contraire les intégrer intelligemment sur notre chemin. C’est apprendre à s’en servir.

Grandir, c’est s’appuyer sur les choses qui semblent ralentir notre chemin pour en faire des ressources.

Une petite citation

Comme le disait souvent Jim Rohn :

N’espérez pas que l’hiver ne vienne pas, vous seriez beaucoup trop naïf ! Recherchez plutôt les compétences pour y faire face

Car c’est grâce à l’hiver que votre cercle d’influence grandira : vous progresserez de façon à avoir de plus en plus d’influence sur votre vie.

Une influence que vous avez choisie bien sûr. Et qui va dans le sens qui vous sert.

Grandir, c’est donc aussi devenir meilleur

Pas meilleur que l’autre dans le sens de compétition. Non.

Devenir meilleur pour vous-même.

Devenir un meilleur blogueur, un meilleur écrivain, un meilleur compagnon, un meilleur ami, un meilleur amant, un meilleur cuisinier, un meilleur lecteur, etc.

C’est toujours plus sympa de faire les choses quand on n’y excelle non ?

Grandir, c’est se servir de la vie pour avancer le plus loin possible sur notre chemin.

Un chemin qui, dans l’idéal, fait le bien.

Grandir, c’est produire le maximum de fruits avec les graines que l’on plante.

C’est se servir de toutes les merveilleuses richesses qui sont à notre disposition dans l’univers pour accroître notre personne.

Et, peut-être même, inspirer les autres. Pour les pousser eux aussi, à devenir grands.

À propos de l’auteur : Grégory Grand

Quelques mots rapides pour que vous sachiez à qui vous avez eu à faire en lisant cet article.

A la base, je suis Docteur en Droit. Après plusieurs années en tant qu’universitaire, j’ai tout changé.

Je voulais évoluer dans un domaine plus proche de mes valeurs.

Ça tombait bien, car en parallèle au droit, je suis adepte du développement personnel depuis tout petit (j’ai fait mon premier séminaire à 12 ans, c’était sur l’ennéagramme).

Aujourd’hui, je suis formé à de nombreuses méthodes. Entres autres, je suis Coach certifié, conférencier et formateur en PNL.

Ma mission de Vie ? Vous accompagner et vous transmettre des outils pour déployer l’excellence qui est en vous.

Mon Blog Virtuose de la Vie me sert à accomplir une partie de cette mission. Vous trouverez quelques bons tuyaux ;-)

Visitez www.virtuose2lavie.com

Click Here to Leave a Comment Below

Grégory @ Virtuose de la Vie

Merci Greg pour la publication :-)

Reply
DavidB_iRiche.com

Grandir c’est vieillir un peu… ;-)

Reply
Ronan @ Auto Entrepreneur

Je crois qu’on a tous une vision de ce que signifie grandir, mais tout au long de sa vie, si on ne « grandit » plus, on finit par se lasser.

Pour moi, grandir c’est me rapprocher toujours plus de ses objectifs, apprendre tous les jours, améliorer mes relations avec ceux qui comptent, rendre mes objectifs de vie plus concrets au quotidien.

Reply
Gilbert

Bonjour Greg,
La vie est ne constante évolution. Rien ne s’arrête, et pour ne pas rester au bord du chemin, il faut sans cesse se former et surtout tenir compte de ses échecs pour ne pas les répéter à l’avenir.

Gilbert

Reply
Samuel@motivation-au-travail

Bonjour les « Grégory »,

Bon, là j’avoue, j’ai été complétement embrouillé en suivant le lien depuis le blog « Virtuose de la vie ». J’ai mis 10mn à comprendre où j’avais mis les pieds.

En résumé (si j’ai bien compris) :

Grégory (Grand) écrit un article invité sur le blog d’un autre Grégory (qui ne s’appelle pas « Grand » mais qui a un blog intitulé « Deviendra Grand »).

Il y a de quoi s’embrouiller, non ?

Je vous suggère d’être plus explicite une prochaine fois. ;-)

Bon, sans rancune, et à une prochaine fois !

Petite citation qui me semble bien en rapport avec cet article :
Devenir adulte, c’est reconnaître que le père « Noël » n’existe pas. C’est apprendre à vivre dans le doute et l’incertitude. (Hubert Reeves)

Amicalement.

Samuel

Reply
Marie

Clairement, pour grandir, il faut augmenter la taille de son entourage, du moins au départ, même si certains se forgent seuls, ce n’est pas la meilleure manière de gagner !

Merci pour l’article et à la prochaine :p

Marie

Reply
Luc

Bonjour Grégory,
Très bon article!
Tout d’abord la taille moyenne des hommes français est de 175cm, donc tu n’es pas petit du tout. Ensuite Coluche disait « la bonne taille c’est quand ses pieds touchent par terre », à réfléchir pour ceux qui seraient vraiment petits. Et puis on ne juge pas la grandeur d’un homme par sa taille, il faut être grand dans sa tête, c’est ça le plus important. Etre grand c’est se donner les moyens d’atteindre ses objectifs, c’est être bon avec les autres et avec soi-même et être juste, la grandeur est ouverte à tout le monde :-)

Reply
Julien Arcin

Anthony Robbins disait que grandir est un besoin quasiment vital qu’on a tous. Moi je suis persuadé que dans la vie, soit on grandit soit on rétrécit. Soit on croît, sont on décroît. On ne peut jamais s’arrêter. C’est en tout cas ma vision de la vie.

Reply
Grégory @ Virtuose de la Vie

Salut David,

Oui, on peut dire ça comme ça : grandir c’est aussi acquérir de l’expérience, et généralement, celle-ci vient avec le temps. Et qui dit temps dit… vieillir un peu mais… dans le bon sens alors !

@ Ronan : certains grands « gourous » (au sens Américain) du développement personnel disent que si tu ne grandis pas, tu meurs. Donc effectivement, ne pas grandir, c’est lassant ;-)

@ Gilbert : oui, on peut même dire que finalement, les échecs n’en sont pas : ça ne sont que des moyens qui ne permettent pas d’aller là où on veut aller. Mais si on en tire des apprentissages, alors ce sont plutôt de belles leçons de vie !

@Coucou Sam : ok, la prochaine fois on essaiera de rendre toutes ces histoires de famille un peu plus clairs :-)
Merci pour la citation de Reeves que je ne connaissais pas. Je suis d’accord pour le début. La fin ne me plait pas trop par contre.. vivre dans le doute et l’incertitude.. hum… je préfèrerai dire vivre dans la paix et la joie par exemple (malgré les contraintes qui seront toujours présentes).

@Marie : merci pour ton commentaire. Pour tout t’avouer, je n’ai pas bien compris ce que tu veux dire par « augmenter la taille de son entourage… » ?

@ Julien : Oui, Tony Robbins dit souvent que dans la nature, « you Grow or you die ». Après, c’est vrai qu’on peut voir la stagnation soit comme une stagnation soit comme un rétrécissement.
Je ne sais pas si on peut dire qu’on « diminue », parce que même si on n’avance plus, on garde quand même toujours avec nous les enseignements qu’on a acquis non ?

Reply
Adrien

Bon si tu me reconnais tu sais que le développement personnel et moi ça fait environ 97. D’un coté si j’ai bien compris on me dit que pour « grandir » je dois m’entourer, mais les contraintes ne vont pas venir de là justement ? Imaginons que tu ais une petite copine, c’est déjà une très grosse contrainte ( Pas taper les filles :p ), si tu en as deux, trois, quatre … Bien sur c’est un exemple un peu machiste de votre cher Adrien Delgado. En tout cas je risque de repasser ici de temps en temps, maintenant que je « voyage », ça me fera pas de mal de me sentir un peu moins timide avec les gens, me sentir à l’aise … Enfin tu m’as compris ! En tout cas moi, ici j’ai plein de contraintes xD

Reply
Chritian

Salut les « Greg »,

Je me rallie à ce que Samuel a dit.
Ca pue l’embrouille cette histoire.

Encore 2 Greg et ou pourra créer une bande de terreurs qui vont dominer (d’une tête?) le développement personnel. On sait déjà qui fera John.

« P’tit Grand »! Très fins, tes copains. Je parie qu’il font du blogging maintenant et qu’ils écrivent des articles débiles.

Point de vue citation, un belge dont je ne me souviens plus du nom et qui tient un blog débile dont j’ai perdu l’adresse avait écrit « une fois » une variante:

« N’espérez pas que l’été vienne, vous seriez beaucoup trop naïf ! Recherchez plutôt les compétences pour faire face à la pluie ».

Allez mon « p’tit Grand » (je fais 1,88m, hé, hé)passe un bon dimanche.

@+
Christian.

P.S:…avec mon nom, quand on allait boire un verre, les copains ne manquaient pas de commander des « grands bock » de bière…et comme j’étais un peu timide, je me faisais tout petit. Maintenant ça va, j’ai relevé la tête.

Reply
samuel

Salut Grégory,

Je pourrais résumer ton article en disant: « Qui n’avance pas, recule. »

Merci pour l’article qui est clair et concis.

Reply
Alexandre

Bonjour Grégory,

Merci pour cet excellent article. Je trouve ta notion de « grandeur » intéressante, car elle implique une certaine sagesse et une patience qui nous font forcément défauts quand on est jeune et donc… Petit! En tout cas bravo, ton article est génial.

Reply
Florian

Grandir pour moi c’est avant tout être majeur et responsable!

Reply
Dorian

Hello,

Sympa le remix entre les 2 Grégory :)
Quoi de plus noble que de vouloir avancer dans la vie. C’est dans l’intérêt de toute personne d’évoluer et de rendre sa vie et celle des autres meilleure.

Dorian

Reply
Samy@emo foot

Tout ce que tu dis est bien vrai et puis de toute façon, petit à petit on devient moins petit. Etre grand, dans le sens personnage, c’est dans sa tête que cela se passe et dans ses agissements. En fait être bon avec les autres, mais aussi avec soi-même, c’est ça être grand.

Reply
fred

Je pense que c’est un excellent article et grandir ici c’est évoluer dans des domaines différents, progresser tous les jours et aussi atteindre nos objectifs tracés tout en apprenant de nos fautes .

Reply
Naomie

Je me disais bien que cet article ne pouvait pas parler de grandir au sens littéral. Il est très enrichissant en tout cas et devrait constituer une ligne de vie. Merci pour cet article

Reply
Andry

Je rajoute une autre citation qui pourrait condenser l’article :
« N’attend pas la fin de l’orage… Apprend à danser avec la pluie »

Et si tu le veux bien, Grégory (non, pas toi, celui qui est grand :)), j’aimerais poursuivre ton article avec l’histoire de la perception…

Qu’ils en soient conscients ou pas, peu de gens sont les écrivains de leur propre histoire. Votre histoire, mon histoire, qui c’est qui l’écrit ?

Si ce n’est pas nous, alors ce sont les autres.

On doit choisir de consciemment de créer la réalité dans laquelle on vit. Grandir, c’est aussi maîtriser sa vie. Concentrer sa perception sur le fait de créer une nouvelle réalité. Une réalité où vous écrivez votre propre histoire.

Soyez le metteur en scène, pas l’acteur.

Tout commence par une simple décision : décider de prendre le contrôle de sa perception de la réalité. Parce que si vous ne le faites pas, les autres ne se priveront pas pour façonner votre perception pour vous…

Et ce n’est généralement pas une bonne idée!

Reply
Dave

Très belle conception de la grandeur !

Le physique ne fait pas tout je suis d’accord, mais on vit dans une société d’apparence et malheureusement beaucoup de personnes jugent encore les autres en fonction de leur paraitre.

Heureusement, dans la vie, il y a des solutions à tout.Comment grandir intellectuellement ET physiquement est tout à fait possible.

Il suffit de savoir ou chercher ;)

Reply
Leave a Reply:
mattis ipsum venenatis, amet, Sed ut Donec ut ut libero diam