Le business plan ne doit pas être un frein à la création d’entreprise !

Vous avez eu une dizaine d’idées de création d’entreprise mais jamais vous ne vous êtes lancés ? Systématiquement votre business plan vous a découragé ? Vous pensiez avoir l’idée du siècle mais l’étude de marché vous a convaincu que la concurrence étai trop rude ?

Si vous ne vous êtes pas lancé dans l’entrepreneuriat, ce n’est nullement à cause du business plan mais c’est à cause de vous ! Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi il faut toujours se lancer, sans trop réfléchir, se mettre en action puis analyser son cas dans un business plan. Vous comprendrez pourquoi le business plan suit l’action et non l’inverse et pourquoi tout entrepreneur doit d’abord créer avant de réfléchir. En suivant cette méthodologie, nous sommes certains que vous vous lancerez et nous vous expliquons ici les raisons.

Ceci est un article invité, rédigé par Gaëtan Baudry du site www.my-business-plan.fr.

Le business plan ne doit pas être un frein à la création d’entreprise !

Le business plan ne doit pas être un frein à la création d’entreprise !

Combien de personnes déclarent vouloir se lancer dans la création d’entreprise pour finalement garder leur emploi salarié et abandonner ce projet ? Beaucoup ! Une des principales raisons de ce phénomène : Le business plan. Pourtant, même si un business plan est utile pour lever des fonds, vous ne devez pas décider de créer ou non une entreprise en fonction de ce document. Lancez-vous et adaptez votre projet en fonction des feedbacks du terrain. Le business plan ne doit pas être un frein mais un catalyseur pour vous !

Le business plan ne doit pas vous pousser à rester chez vous

La plupart du temps, les personnes souhaitant créer leur entreprise vont passer du temps chez elles à rédiger leur business plan et finalement se décourager au fur et à mesure que le temps passe. En effet, enfermée chez elle, passant des heures sur la rédaction de ce document technique, elles en perdent le goût pour l’action. Or, un entrepreneur n’est pas un théoricien. Un entrepreneur est dans l’action. Pour un projet au stade d’idée, le business plan est parfaitement inutile. Ecrivez un simple résumé du projet sur une feuille puis passez à l’action.

Donnez des coups de fils, présentez votre projet à des prospects, à des fournisseurs. Tentez de démarcher des clients. Lancez un blog, rencontrez un maximum d’experts, allez voir vos concurrents et affinez votre projet. Le terrain vous en apprendra bien plus que la rédaction du business plan depuis chez vous. Surtout, l’action vous permettra de faire des rencontres et de modifier votre projet. C’est ce que l’on appelle le phénomène de sérendipité. Cela se provoque en étant sur le terrain et non chez soi !

L’étude de marché : allez voir vos clients et modifiez votre projet

Un des principaux freins à la création intervient au moment de l’étude de marché et de la prospection. L’entrepreneur se prend beaucoup de « non » au téléphone. Il a l’impression que l’on n’aime pas son projet. Mais il doit comprendre que le plus difficile, c’est le début. Un client sera d’autant plus enclin à acheter un produit de votre entreprise que d’autres clients ont déjà acheté vos produits. Dès lors, c’est dans la phase d’étude de marché et lors des réponses négatives de vos prospects que se forgent finalement les succès de demain. Utilisez les réponses négatives comme un moyen d’améliorer votre discours, votre produit. Ne prenez pas ces « non » comme une critique personnelle mais plutôt comme des conseils pour améliorer votre projet. Si malgré tout vous ne parvenez pas à trouver de clients, tentez de modifier votre offre. Il faut garder en tête que l’on réussit rarement avec son premier projet ou sa première idée mais que votre projet va évoluer.

Bref, ne faites pas une étude de marché pour confirmer votre projet mais pour l’affiner !

L’analyse des risques : comprendre votre tolérance et adapter vos investissements

Un bon business plan est censé analyser les risques. Le problème d’une telle analyse est qu’elle pousse l’entrepreneur à se poser parfois trop de questions et apporter de mauvaises réponses voire abandonner son projet. Pour une création ex nihilo, l’entrepreneur doit uniquement se demander :

  • Quelle somme maximum suis-je prêt à investir et à perdre ?
  • Quel temps maximum suis-je prêt à investir dans mon projet avant d’atteindre la rentabilité ou arrêter ?

L’entrepreneur doit donc poser la question de l’analyse des risques non pas par rapport à son projet mais par rapport à lui-même. En fonction des réponses qu’il aura apportées à ces deux questions, il adaptera son projet et son plan d’actions. Ainsi, vous ne lancerez pas un projet nécessitant 2 ans avant d’atteindre la rentabilité si vous ne disposez vous même que de trois mois de trésorerie. Il vous faudra être moins ambitieux dans vos investissements et penser plus petit pour atteindre une rentabilité plus rapidement. Un projet entrepreneurial c’est une personne qui identifie un besoin de société. Plusieurs solutions sont alors possibles. Ce n’est pas une solution unique et définitive. Dès lors adaptez vos investissements à votre situation vous permettra de durer et passer le cap fatidique des deux ans d’existence.

Conclusion

Le business plan ne doit donc pas être un frein. Je recommande à toutes les personnes souhaitant se lancer dans l’entrepreneuriat de rapidement passer à l’action puis revenir au business plan quand il leur faut lever des fonds ou convaincre des partenaires. S’il s’agit de se convaincre soi même, alors le business plan peut s’avérer complètement contre productif.

Gaetan Baudry My-business-planÀ propos de l’auteur : Gaëtan Baudry.

Gaëtan Baudry a lancé le site www.my-business-plan.fr un site pour aider les entrepreneurs à créer leur entreprise, à rédiger leur business plan, à convaincre leur banquier et lever des fonds efficacement. Passionné d’entrepreneuriat, il a coaché de nombreux entrepreneurs classiques et sociaux dans leur stratégie de génération de revenu et leur levée de fonds, du stade d’idée au stade de développement.

Click Here to Leave a Comment Below

Samuel

Salut Gaëtan,

le business plan est effectivement l’un des points important dans la création d’une entreprise.

Bien qu’il puisse nous permettre soit de réussir ou d’échouer, pour moi je ne l’utilise pas.

Je préfère utiliser l’adage qui dit: « soyez imparfait; mais agissez quand même ».

Ceux qui prennent pour prétexte que leur business plan n’est pas encore parfait pour créer leur entreprise veulent être parfait. Or le meilleur moyen(à mon avis) pour être parfait c’est de faire des fautes et de les corriger ensuite.

Amicalement,
Samuel

Reply
tim

Je suis d’accord pour dire que ça ne doit pas être un frein a la création d’une entreprise, mais le buisness plan est indispensable pour savoir si le projet que l’on lance a des chances d’être viable ou pas ! Donc moi je suis pour, mais si on rencontre des barrières il fait trouver une solution pour les contourner et pas baisser les bras.

Reply
Adam@maigrir

Sur internet on peut débuter doucement sans business plan mais dès qu’on veut décupler ses chiffres il devient nécessaire. En dehors du web on doit avoir un BP tout de suite. L’avantage du web !

Reply
Leo

Le business plan donne une idée sur la viabilité d’un projet. Comme Tim, je pense qu’il est préférable d’avoir un BP avant de remettre sa démission à son patron.

Reply
maryam@ross jeffries

Bonsoir Grégory,

Très bon article ! « Ne prenez pas ces « non » comme une critique personnelle mais plutôt comme des conseils pour améliorer votre projet. » C’est surtout au niveau de ce refus que beaucoup abandonnent. Il faut toujours voir un « non » comme une opportunité de faire mieux.

Merci pour cet article, bonne soirée !

Reply
Mathilde

Je rejoins les autres commentaires, ceux de Tim et Leo notamment. Je pense quand même que le business plan est important avant de démissionner, il faut quand même savoir si son projet est viable ou non.

Reply
Mikie

Je vais moi-même dans le sens des autres commentaires. Un business plan doit être réalisé, mais il faut savoir quand. Si l’idée n’en est qu’à ses prémices, « tâter le terrain » dans un premier temps peut être favorable. Ensuite, quand le projet est peaufiné, je pense qu’il faut passer au business plan en tant qu’outil mettant en avant des imperfections à corriger, pas en tant qu’outil de validation.

Reply
kim

Je suis entièrement d’accord avec les autres, car le buisness plan est la première choses a faire quand on veut se lancer dans une affaire peut importe le secteur d’activité !! Une personne qui monte ça structure sans le faire a beaucoup plus de chance d’aller droit dans le mur.

Reply
Aymeric

Ce qui est important au tout début comme vous le dites c’est de se mettre en route et non d’éternellement rester à un projet sur papier. Donc il faut trouver le juste milieu à mon avis, peut être pas le business plan ultra complet pour débuter, mais un peu plus qu’un simple résumé du projet. Mais c’est vrai que si on ne se lance pas, on n’ira nulle part…

Reply
Daniel

En effet le business plan n’a pas pour de convaincre soi meme.C’est un outil de communication. Comme tout outil de communication, il est utilisé auprés des partenaires que vous devez convaincre de travailler avec vous (financeurs, réseau de distribution, franchiseur…).

Reply
Philippe

Bonjour Gaëtan et Grégory,
Il y a certains des points du début qui m’ont fait tiquer : il faut se lancer sans trop réfléchir… le business plan suit l’action…
Pourtant dans cet article très intéressant je comprends qu’il ne faut pas considérer le business plan comme autre chose qu’une aide pour l’entrepreneur.
Certains ont besoin de réfléchir avant d’agir quand d’autres ont besoin d’agir et d’analyser. Ce qui est certain c’est qu’un entrepreneur n’a pas toutes les billes avant de se lancer.
A mon sens, il est nécessaire de se préparer avant de créer. Mais je suis d’accord pour ne pas rédiger le business plan avant d’avoir une expérience terrain de son projet. D’aller au devant de ses clients et de ses fournisseurs et de ne pas rester chez soi est une très bonne suggestion.
Le business plan ne doit pas être là pour vous déprimer ou vous faire renoncer mais au contraire pour approfondir vos idées et trouver des solutions.
Pour aller dans le sens de Gaëtan, pourquoi ne pas tenir un journal de bord de ses idées et de ses actions et le transformer plus tard en business plan?

Reply
gaetan de my-business-plan

Bonjour Philippe,

Je suis tout à fait en phase avec votre propostion de journal de bord. C’est d’ailleurs une des propositions de claude Ananou sur la méthode Synopp.
Ce que j’ai voulu souligner dans l’article c’est qu’un business plan purement théorique n’est pas plus utile que l’absence de business plan.
L’information terrain doit nourrir le business plan et non l’inverse. Et surtout, il faut proportionner l’effort et le temps passé à la rédaction du business plan au risque pris.

Reply
Julie@Rencontre végé

Je suis d’accord sur le fait que le business plan n’est pas « tout » mais qu’il est nécessaire d’en réaliser un.
En fait, le business plan va réellement tester la capacité de l’entrepreneur à bien formuler son projet et expliquer quelle valeur il va créer. C’est un bel exercice, tout comme le fait de devoir expliquer son projet en une phrase.

Reply
Philippe

Bonjour Gaëtan,

oui, le coeur du message est clair est je suis tout à fait d’accord.
Pour rebondir sur ce que dit Julie, le business plan est un outil de communication. « Ce qui se conçoit clairement s’énonce clairement » et le travail sur le BP favorise la prise de conscience de ce qui n’était pas clair jusque là. Ce qui permet ensuite d’expliquer son projet de façon plus convaincante.

Reply
JC

Le business plan ne sera pas le même suivant le marché visé, la connaissance de ce marché, les supports de vente, et plus la société sera innovante plus ce sera difficile mettre en place, puis à faire comprendre. Le business plan c’est une aide pour que les dirigeants se rendent mieux compte des contraintes et il est souvent amené à beaucoup évolué les premières années.

Reply
gab

l’analyse de julie est très pertinente,elle a vraiment compris la fonction première du Business Plan.

Reply
karyn

Merci pour cet article! Il est sur que chaque entreprise varie en fonction de la nécessité d’un plan d’affaires, il est difficile de lever pour un businesss plan à tous les niveaux face a des centaines d’autres entreprises, mais il est indispensable pour la création et la formalisation d’un projet .

Reply
sylvie

Il est sur qu’un plan d’affaires va certainement nous garder de marcher sur un chemin avec le moins de risques surtout lors du démarrage d’une entreprise.
Néanmoins, la planification va prendre un certain temps mais, une façon de minimiser les risques est de garder le contact avec les gens qui sont vraiment mis à jour dans votre secteur d’activité car un plan d’affaires sera également contribuer à la réalisation ultime des buts et des objectifs.

Reply
pao

La première chose a faire quand l’on veut savoir si un projet est réalisable c’est une étude de marché et un bon buisness plan, sans quoi vous aurez beaucoup de chance de finir dans le mur. Apres si il y a des points qui bloque votre projet vous pourrez toujours trouver une solution alternatives au problème et ça fait parti du jeu…

Reply
amandine

Je suis d’accord avec vous. Un plan d’affaires est très importante car il contribue l’évaluation du rendement par rapport aux objectifs fixés, mais des fois, je sens que je perds mon temps à le faire.

Reply
bruno

Très bons conseils. Merci pour le partage, je suis d’accord avec vous. Un business plan est très importante pour fixer nos objectifs, savoir le marché bien défini et réceptif aussi les produit bien ciblé, l’équipe de gestion solide et un plan qui transmet une proposition commercialement viable, car c’est important de décider quels sont les produits qu’on va accueillir.

Reply
sylvie@formation coaching

Merci Gaëtan pour cette inté­res­sante contri­bu­tion, effectivement l’élaboration d’un business plan est une étape indispensable dans toute création d’une entreprise puisqu’il est un outil axé sur une approche finan­cière du pro­jet.

Reply
Pierre

Bonjour , un très bon article qui démontre l’importance de la réalisation d’un business plan. Il est vrai que lidée de rédiger un business plan n’est pas soutenu sur le marché, personnellement je trouve que cette étape est primordiale pour se lancer dans un projet sans oublié qu’un business plan se créé aussi tous au long du projet et aussi durant l’activité de l’entreprise.

Merci pour votre attention et votre contribution!

Reply
marilisa

Faire ce que l’on aime est le choix de tous les créateurs d’entreprises, mais il faut savoir comment faire un business plan solide qui permettra à l’entreprise de se positionner sur la voie de développement de manière fiable et durable.

Reply
Gerard

Lorsqu’on a la volonté et la motivation d’y arriver, c’est vrai que le business plan ne doit pas être un frein.. Mais je reste persuadé qu’il est tout de même important car cela permet d’anticiper la situation à laquelle l’entreprise sera confronté dans les mois et années à venir…

Reply
Simon

La première étape n’est effectivement pas le business plan mais l’évaluation de projet. Contrairement au BP elle va vous permettre d’avoir une estimation du potentiel de votre idée mais aussi de connaitre les points d’améliorations possibles. Elle n’est pas un frein et permet d’avancer dans votre projet sans vous brider. Si votre projet est cohérent alors la rédaction d’un business plan sera indispensable pour par la suite convaincre les investisseurs du potentiel de votre projet de création d’entreprise.

Reply
Martin@Modèle de business plan gratuit

Sinon, il est également possible de réaliser un business plan avec l’aide d’un intermédiaire : ce sont généralement des personnes habituées à travailler avec les investisseurs, et surtout conscients de l’attente de ces derniers en ce qui concerne le projet. Si on manque d’expérience dans le domaine de entrepreneuriat, ça peut également être une solution qui permet aussi d’apporter un autre regard neuf et pertinent sur le business plan et l’ensemble du projet.
Après, reste évidemment à s’entourer des bonnes personnes…

Reply
Leave a Reply:
felis lectus libero Nullam mattis suscipit facilisis Donec ipsum dapibus neque.