La méditation au service du développement personnel

Le domaine du développement personnel est d’une grande diversité. Cela permet à chacun d’apporter aux autres ce qui lui a été bénéfique et permis d’aller au delà de ses limites. La variété d’approches permet à tout le monde de choisir ce qui lui correspond le mieux. J’aimerais dans cet article contribuer à cette diversité en partageant avec vous ce qui a très bien fonctionné pour moi et qui m’a transformé : la méditation.

Cet article est un article invité rédigé par Jonathan Rigottier du blog méditer-pour-être-heureux.com, dans le cadre de l’évènement Blogsurfing 2012.

La méditation au service du développement personnel.

La méditation au service du développement personnel.

Méditer est assez simple, vous n’avez qu’à suivre les instructions d’un enregistrement en étant assis où allongé. Cela n’est même pas obligatoire, vous pouvez simplement vous contenter de rester assis en ne faisant rien. C’est ce « rien » qui perturbe les gens. A quoi cela peut-il bien servir d’attendre en restant assis en ne faisant rien ?

Je me suis d’ailleurs posé la question avant de démarrer la pratique. Ce n’est qu’après avoir compris un peu mieux le fonctionnement de notre esprit et la raison pour laquelle « méditer » que j’ai démarré.

J’ai été bien aidé par la sérénité et la paix de grands méditant comme Matthieu Ricard. Cela inspire le respect et l’envie de pouvoir vivre la même chose. Maintenant je vais essayer de vous éclairer au mieux à la grande question :

Pourquoi méditer ?

Nous fonctionnons au quotidien en répétant encore et encore les mêmes schémas cognitifs. Par exemple, on se sent bien devant la télé, donc on va s’habituer à cela et répéter l’expérience encore et encore. Pour une personne ayant grandi dans un village reculé de la civilisation. Ce qui va procurer l’état de bien être sera différent comme par exemple sortir cultiver son champ. Cela paraît très loin de nous car notre mode de fonctionnement est ancré très profondément en nous.

Ces boucles internes se mettent en place tout au long de notre vie. Par exemple, un enfant se fait mordre par un chien. Son cerveau va associer l’animal avec de la douleur donc immédiatement à la vue d’un chien, il va avoir peur et les images du moment où il s’est fait mordre vont resurgir dans son esprit. Pour un autre enfant qui aura grandi avec un chien très amical, il va associer l’animal avec le plaisir d’être ensemble, de passer de bons moments. A chaque fois qu’il va voir un chien il va se sentir bien et vouloir passer du temps avec l’animal.

Dans un autre registre, un enseignant vous a traité injustement à l’école, vous n’allez pas en garder un bon souvenir et l’école ne va pas vous inspirer. A l’inverse, vous avez eu un enseignant génial et dévoué, vous aimez apprendre. Je pense que vous avez compris le truc !

Notre environnement est très complexe donc notre cerveau, pour nous faciliter la tâche, va créer toutes ces boucles. Une circonstance arrive, et hop le cerveau analyse par rapport à ce qui est déjà gravé en lui et envoie la réponse. Pour un fumeur qui passe devant un tabac, le plaisir de la cigarette remonte directement à la surface et il va avoir envie de fumer. Pour une autre personne devant un tabac, c’est l’envie d’acheter un journal qui sa surgir si c’est ce qu’il a fait dans le passé.

Toute notre vie repose sur de nombreuses boucles de ce type (on pourrait appeler également cela des conditionnements) qui se réveille selon les circonstances. Une dernière illustration : pour reprendre l’exemple de l’enfant s’est fait mordre par le chien. Il vit sa vie tranquillement puis en croisant un chien, ce qui avait été enregistré lors de sa première expérience remonte à la surface et la voilà mal à l’aise.

Méditer est comme mettre un pas en dehors du cercle du schéma cognitif présent en nous. C’est un entraînement de l’esprit pour observer toutes ses tendances pour en prendre conscience et s’en libérer peu à peu.

En étant assis en méditation, on voit ses schémas de fonctionnement s’élever en nous et l’exercice consiste à ne pas les suivre pour revenir à l’exercice. Par exemple en méditant, on verra l’envie de voir la TV si c’est une habitude en nous. Le jeu consistera à simplement observer et prendre note de ce qui s’élève puis de retourner à l’objet de sa méditation.

C’est plutôt facile pour de simple pensée mais cela devient difficile dès qu’une émotion est attachée à la pensée. Celle-ci a de grandes chances de nous emporter avec elle. Plus elle sera forte et plus il sera difficile de simplement observer. C’est là ou l’entrainement est important pour progresser petit à petit.

Le fait d’observer les choses sans se laisser entrainer quand on le fait habituellement va éroder petit à petit le pouvoir de nos conditionnements sur notre vie. Méditer est en un exercice pour reprendre plus de liberté sur soi et ne plus être entraîner aveuglément dans toutes ces boucles inconscientes.

Comme pour un pianiste ou un sportif qui s’entraine régulièrement et devient de plus en plus habile dans son domaine. Il en est de même avec la méditation et la maîtrise de son mental. Au début, il y a assez peu de résultat (certains résultats tout ce même !) puis en continuant, les choses s’affinent de plus en plus. Comme dans tous les domaines, seul la régularité et la persévérance permet d’atteindre de bons niveaux d’expertise.

En ayant atteint un certain niveau de calme et de vigilance, vous verrez plus aisément l’impact de vos décisions sur votre vie et sur celle des autres. En y voyant plus clair, il est alors aisé de prendre les décisions les plus appropriées. Finis alors les longs dialogues internes entre ce qu’il faudrait faire ou ne pas faire.

Pour vous donner une idée plus précise, quand vous êtes au calme et que cela vous permet de prendre du recul et d’arriver à la fameuse prise de conscience et le « ahahahah mais bien sûr, c’est évident ». Vous êtes dans cet instant comme M. Jourdain qui fait de la prose sans le savoir. Voila ce que méditer apporte : du recul et de la clairvoyance au lieu d’être la marionnette qui agit selon ses conditionnements passés.

Maintenant comment méditer ?

Vous pouvez suivre un cours que ce soit à travers un livre ou des enregistrements, aller dans un monastère bouddhiste, pratiquer le zazen ou tout simplement vous asseoir pour observer votre mental. A titre personnel, j’ai suivi la méthode de Bruno Lallement donc je ne peux que naturellement vous la recommander. Maintenant, ce qui a fonctionné pour moi sera peut-être différent pour vous. Il faut tester et voir ce qui est le plus approprié pour vous, ce qui vous parle le plus.

Dans le cas où vous décidiez de pratiquer seul pour essayer. Avant de méditer, définissez un support fixe pour garder votre attention dessus. Ce peut être le souffle ou un objet quelconque. Vous allez voir rapidement comment notre esprit se distrait facilement. En ne méditant pas, c’est la même chose à la différence qu’on ne s’en rend pas compte donc comment se libérer de quelque chose dont on n’a pas conscience ?

Le fait de faire l’exercice seul peut être un peu difficile au début. Je vous recommande dans la mesure du possible de pratiquer avec d’autres personnes mais encore une fois, rien n’est obligatoire. L’important est d’essayer pour tester ce qui vous convient le mieux. Comme dans n’importe quel domaine, c’est seulement en expérimentant que l’on peut apprendre et affiner ce qui marche et ce qui ne marche pas. Il n’y a pas d’autres solutions.

J’espère que cet article vous sera utile et permettra à certaines personnes de passer le cap
et d’essayer la méditation pour voir par elles-mêmes comment cela fonctionne.

Et vous, avez-vous déjà médité ? Comment cela s’est-il déroulé pour vous ?

À propos de l’auteur : Jonathan Rigottier du blog méditer-pour-être-heureux.com.

Pour me présenter rapidement, je n’étais pas très heureux dans ma vie jusqu’ à fin 2010. Je doutais beaucoup du sens de la vie, je voyais bien que quelque chose n’allait pas sans trouver la solution, sans comprendre se qui se passait. C’est la méditation qui m’aura tout appris pour y voir beaucoup plus clair sur moi-même et sur ma façon de fonctionner. Je médite 30 à 40 minutes par jour depuis cette période en suivant la méthode de Bruno Lallement, j’ai également pratiqué le zazen au dojo de Marseille en ayant arrêté comme je suis retourné au Japon d’où j’écris cet article. Chaque jour est une nouvelle aventure pour apprendre un peu plus sur soi en voyant mes propres peurs, mes propres limites afin de m’en libérer progressivement. C’est un long chemin qui en vaut vraiment la peine. C’est pour partager cela avec un maximum de personnes qui pourraient se trouver dans la même situation que moi avant de débuter la méditation que j’ai crée mon blog.

email
photo by: h.koppdelaney

Tags:

32 Responses to “La méditation au service du développement personnel”

  1. pit@Dessin 12 juillet 2012 10 h 38 min #

    La méditation je ne sais pas, mais la zen attitude tous les jours s’il le faut! ;)

  2. Julien Arcin 12 juillet 2012 12 h 41 min #

    Je médite 20 minutes par jour, j’envisage de passer à 40 minutes ou 1h. C’est vraiment dingue les bienfaits de cette pratique, l’esprit devient clair, calme et simple. Et on est plus emporté à droite ou à gauche par le flux de ses pensées/émotions. C’est à mon sens une des clés d’une vie épanouie même si ça peut sembler vraiment trivial.

    Je ne peux qu’abonder dans ton sens.
    Merci pour l’article :)

  3. Thomas@vitalite plus 12 juillet 2012 14 h 22 min #

    La méditation est quelque chose de très bénéfique, mais pas simple à mettre en place car cela demande beaucoup de rigueur. Quand on débute on a souvent l’impression de perdre du temps et on a l’impression que le temps s’écoule lentement … très lentement. Mais sinon je rejoins l’auteur sur l’intérêt de cette activité encore trop méconnue.

  4. sebastien@vers une vie sereine 12 juillet 2012 18 h 57 min #

    Salut Jonathan :)
    La méditation a pour moi aussi eu des bienfaits énormes. Et en plus je ne suis pas très discipliné! Certains jours, je ne prends pas le temps d’en faire mais même avec 5 séances par semaines de 15 minutes, les bienfaits sont impressionnant. Et je partais de loin (crise d’angoisse, anxiété généralisée)… Tout ça c’est loin maintenant et la médiation y est pour beaucoup.
    Sébastien

  5. Régis 12 juillet 2012 19 h 39 min #

    J’aime cette notion de boucle. Jusqu’alors j’imaginai plutôt un système fait ornière dont il est difficile de s’extraire.
    Bel article.
    Régis

  6. Marie 13 juillet 2012 10 h 35 min #

    Salut,

    J’ai pratiquée un art-martial étant plus jeune ou j’ai été initiée à la méditation et c’est vrai que pour la concentration ou pour faire le point je connais pas mieux. ^^

    Marie.

  7. jacques@navette 13 juillet 2012 15 h 15 min #

    Bonjour. Est-ce que se reposer pendant quelques minutes et commencer à essayer de ne penser à rien du tout peut être appelé de la médiation ? Ou bien il doit y avoir un vrai processus antérieur ?

  8. Claude@apiculture 14 juillet 2012 5 h 26 min #

    Bonjour Jonathan,
    Ton article m’a beaucoup plu, et comme j’ai envie de changements dans ma vie et de me sentir mieux dans mes baskets, je vais suivre tes conseils et me plonger dans la méthode de Bruno Lallement. A la base ce n’est pas quelque chose qui m’attire plus que ça, mais après avoir lu ton témoignage, je me dis pourquoi pas, en tout cas je ne risque rien d’essayer.

  9. Jonathan 15 juillet 2012 4 h 18 min #

    Merci à vous tous pour vos commentaires et vos témoignages. Je suis très heureux de voir que beaucoup d’entre vous pratiquent et que cela vous est utile ;)

    @Jacques: Oui cela correspond au fait de méditer. On n’a pas forcément besoin d’un beau coussin et d’encens pour méditer. La méditation formelle est un entrainement pour prendre l’habitude et se familiariser comme pour le tennis où on va faire pleins de service ou autres exercices pour être meilleur pendant le match. On peut méditer dans un train ou n’importe où. Cela consiste à être concentré sur un support (n’importe lequel comme un objet, un enregistrement ou sa propre respiration) sans se laisser distraire. C’est en faite un entrainement de l’attention et de la concentration.
    Par contre, attention avec votre façon de faire, il ne s’agit pas de « penser à rien » et de bloquer les pensées qui pourraient venir mais de noter, d’observer leurs présences avant de revenir sur le support de méditation. Habituellement, quand quelque chose s’élève dans notre esprit, on va l’alimenter et le suivre. La méditation consiste à simplement observer et revenir à son support.
    J’espère vous avoir aidé ;) Au plaisir.

  10. Dimitri 15 juillet 2012 14 h 32 min #

    Tip top la méditation ! En effet, c’est une source de bien être et d’inspiration inépuisable, Je conseil aussi à toute et tous…

    Cependant, attention de ne pas tomber dans des méditations qui n’ont aucun effet, c’est courant de vouloir méditer et de tomber sur des techniques qui sont pas très puissante..

    Moi j’ai eu beaucoup de chance d’apprendre à méditer avec un maître reconnu… Je dois l’avouer ca m’a beaucoup aidé dans ma vie et ca continue à m’aider…

    C’est génial d’utiliser beaucoup plus que les simple – de 10% de son cerveau dans notre vie et ca il n’y a que la méditation qui puisse nous y faire parvenir !

    Merci

  11. Jonathan 16 juillet 2012 11 h 22 min #

    @Claude: Je te comprends car j’étais un peu comme toi à mes débuts en me demandant comment tout cela allait fonctionner. Tu seras entre de bonnes mains avec Bruno Lallement. La méthode est très bien faite avec des leçons progressives et surtout des enseignements et une pratique. Pour avoir essayer d’autres choses, il me manquait les enseignements pour comprendre ce que je fais et y voir plus clair en moi. Maintenant, il n’y a plus qu’à ;)

    @Dimitri: Je ne vois pas ce que tu entends par « techniques pas puissantes ». Pourrais-tu préciser ?
    Je suis tout à fait d’accord avec toi qu’il est important d’être entre de bonnes mains avec une personne qui est passé par là et qui sait donc très précisement comment tout cela se passe pour pouvoir l’enseigner.

  12. Lola@blocage des loyers 17 juillet 2012 10 h 23 min #

    Merci Jonathan pour cet article. J’ai découvert la méditation avec des cours de yoga durant mes vacances (je viens juste de rentrer). Je découvre qu’il y a une multitude de site qui en parle, c’est génial! Je suis aussi réticente que @Claude mais c’est le début, je pense que l’apprentissage est long mais le bien être sera de plus en plus présent dans le temps.

  13. Gilles Trébaol 17 juillet 2012 13 h 45 min #

    Article très intéressant.
    La méditation est sûrement quelque chose qui me manque aujourd’hui. Le monde autour de moi va trop vite, j’ai tendance à me mettre trop la pression et j’aurais bien besoin de faire une pause dans ma journée. Rien que le fait de me poser sans rien faire, je sais que cela est bénéfique pour mon esprit.
    Mais le défi est vraiment d’acquérir une certaine discipline surtout face à des distractions comme la télévision, les jeux vidéo ou internet :-)

  14. Dimitri 17 juillet 2012 17 h 24 min #

    Bonjour jonathan

    Et bien j’ai testé plusieurs méthodes… Il y en a des extrêmement puissantes et il y en a qui ne m’ont jamais fait aucun effet. Le problème c’est que je n’ai jamais continué à utiliser celle qui n’avait pas d’effet sur moi. Donc sur le long terme je ne peux pas dire.

    Mais je pense que certaine méditation procure moins de bien être ou plus… En fait il ne s’agit pas de simplement méditer, il s’agit de méditer avec les bonne méthode :)

    Dès lors que j’ai trouvé celle qui me correspondait vraiment, je l’ai gardé ! Mais il m’arrive parfois d’utiliser d’autres techniques..

    Pranayama, visualisation, mantra…

    Chaque méditation est différente et même sur la même méditation ont peu avoir des effets différents ! :)

    Quel type de méditation utilise tu?

    Au plaisir d’échanger..
    Car dans notre entourage, tout le monde n’est pas branché méditation !

    À bientôt j’espère.
    Dimitri

  15. Lola@blocage des loyers 18 juillet 2012 8 h 40 min #

    @Dimitri, je pense que tu as bien résumé. Je partage ton avis et le plus important est bel et bien la bonne méthode. Sachant qu’elle dépend de chacun en plus. Bonne journée.

  16. Dimitri 18 juillet 2012 9 h 35 min #

    Et oui en effet, chacun aura son type de méthode approprié..

    Par contre je crois qu’il faut retenir un proverbe chinois:

    « Avant la méditation, va couper du bois et après la méditation retourne couper du bois »

    Ce qui veut dire qu’il est important de faire de l’activité physique car si on fait que méditer je pense que l’on n’en profite pas autant que si on médite en ayant une vie complète à côté et physique.

    Lorsque l’on fait de l’activité physique intense, au bout de 45 minutes, le corps se met à fabriquer ce que l’on appelle l’hormone du bonheur: la sérotonine. Je peux vous dire que avec cela les méditations son encore plus favorable…

  17. Enaco@formation à distance 18 juillet 2012 10 h 02 min #

    Pour ma part, j’ai déjà essayé la médiation. Et il est vrai que l’on est vite distrait…
    Je n’arrivais pas à me focaliser sur une chose précise, même sur ma respiration. Du coup, je n’ai pas réessayé. Mais ton article me donne envie de retenter l’expérience ! Mais accompagné cette fois-ci.

  18. Dimitri 18 juillet 2012 10 h 13 min #

    Oui en effet, c’est ce dont je parle dans mon précédent commentaire.

    C’est surement parce que tu n’a pas d’activité physique très intense bien que je peux me tromper. Et justement la méditation sert à maîtriser son mentale bien qu’il ne faille pas le voir comme cela…

    Je connais des tas de techniques qui permette de justement focaliser !!! :)

    Simplement le fait de répéter OM mentalement, cela purifie le mentale et ca aide à ne plus penser à rien. Bien qu’il ne faille pas forcer et même ne pas vraiment le chercher. Ca doit venir naturellement ! ;)

  19. Enaco@formation à distance 18 juillet 2012 10 h 19 min #

    Ce qui est bizarre d’après ce que tu dis, c’est que justement à cette époque, j’étais assez sportif (10h de danse par semaine). Mais bon, il y a peut être l’environnement et la situation personnelle qui joue sur la concentration !

    Maintenant que je suis un sportif du dimanche, peut être que cela va mieux me réussir ;)

  20. Dimitri 18 juillet 2012 10 h 59 min #

    Par expérience je sais que le travail physique joue beaucoup sur la concentration…

    Mais moi ce n’était pas pareil du tout ^^

    Je travaillé parfois jusqu’a 50 heures par semaine dans un hard discount, on été deux dans ce magasin à tout gérer de A à Z j’était adjoint responsable et je déchargeais 4 camion par semaines + 2 à 3 palette de surgelé + la caisse lorsqu’il y avait trop de monde en 1ère caisse…

    Et donc un chiffre d’affaire à 5 chiffres/ jour pour seulement 2 employer à gérer ce magasin… C’est Aldi, lidl vous savez ? :)

    Bref tout ca pour dire que c’est à cette époque que j’ai commencé à méditer..

    Tu sais peut être que la musique, les gens qui s’amusent ca distrait et donc si tu voulais méditer pendant cette période de vie peut être que ce n’était pas facile…

    Mais que cherchais tu au juste dans la méditation ?

  21. Enaco@formation à distance 18 juillet 2012 13 h 18 min #

    Wouah dur le travail dans le hard discount ! Je recherche dans la méditation, la sensation de bien être que peut procurer cette activité, et surtout me permettre de mieux gérer ma lucidité dans les prises de décision (pro ou non). Je marche beaucoup avec les sentiments, etc… En tout cas merci de tes infos ^^

  22. Dimitri 18 juillet 2012 13 h 28 min #

    Coucou !

    Oui intéresse toi au mantra, vraiment.
    Il y a des mantra qui procure une véritable détente.
    D’autre qui sont très stimulant. (Om namah shivaya)
    D’autre qui apporte la paix.. (Om mani padme hum) (Om shanti shanti shanti)

    Mais ceux que j’utilise moi même je ne peux pas te les dires car ceux sont ceux qui sont sacré…

    Si non Om namah shivaya est assez puissant…

    De rien, c’est un plaisir de partager cela avec vous.

    Dimitri

  23. Cédric@méditation 20 juillet 2012 11 h 32 min #

    Salut Jonathan,

    Comme tu le sais déjà, je suis également convaincu des bienfaits de la méditation puisque je prends un moment chaque jour pour pratiquer.

    Je suis entièrement d’accord avec toi sur l’influence de la méditation pour petit à petit éroder nos conditionnements.

    Au plaisir,
    Cédric

  24. Jonathan 21 juillet 2012 9 h 23 min #

    Salut Dimitri,

    Je suis ravis que tu es trouvé ce qui te convient pour pratiquer la méditation. Je suis personnellement la méthode de Bruno Lallement qui me convient très bien. Après je ne prétend pas que ses enseignements sont les meilleurs du monde, peut-être que d’autres ont fait mieux. Pour moi, cela me va très bien, j’ai beaucoup transformé ma vie depuis 1 an et demi donc je l’utilise.

    Pour savoir si une méthode est efficace, observez la qualité de votre vie, la quantité de pensées qui traversent votre esprit. Si vous en avez de moins en moins, c’est efficace. Si ce n’est pas le cas, la méthode n’est peut-être pas très approprié: trop compliqué, trop de concepts, etc…

    Il faut bien savoir que la méditation demande du temps et de la répétition comme tout se que l’on peut apprendre. Vous pouvez avoir n’importe quel livre ou méthode d’anglais, sans persévérer un minimum et faire les exercices, votre niveau d’anglais n’évoluera pas quelque soit le support utilisé.

    Il n’y a plus qu’a maintenant ;)

  25. Dimitri 21 juillet 2012 9 h 58 min #

    Oui tu as raison, je pense aussi
    qu’il faut être un minimum dans une
    démarche d’évolution ou de mieux être.
    Si ce qui nous dirige c’est autre chose,
    il y a de forte chance pour que l’on
    ne puisse apprécier la méditation
    à sa juste valeur. :)

    Bonne méditation à vous,
    si vous avez des questions n’hésitez pas !

    Dimitri

  26. Eric@idn only 23 juillet 2012 12 h 15 min #

    Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis dans ton article, la méditation peut s’avérer d’une extrême efficacité quand il s’agit de conditionner notre vie quotidienne et notre état d’esprit général, c »est l’une des meilleures solution servant pour le développement personnel.

  27. Mathilde 27 juillet 2012 8 h 35 min #

    Je testerai volontiers cette méthode et te dirai ce que j’en ai pensé. Effectivement la méditation peut aider la personne à se sentir mieux. Merci pour cet article, je vais faire un petit tour sur ton blog je pense ;)

  28. Jonathan 27 juillet 2012 11 h 47 min #

    Merci pour vos commentaires très nombreux ;)

    @Eric: La méditation est surtout du déconditionnement plutôt que du conditionnement. C’est une façon de voir les choses de façon objectives et non plus au travers de nos filtres de perceptions ni des étiquettes que l’on peut donner aux autres ou à soi-même.

    @Mathilde: Merci pour ton futur retour d’expérience. A+ ;)

  29. méditation 3 août 2012 21 h 52 min #

    Bonjour,
    La méditation est une technique très efficace pour améliorer votre créativité et votre capacité à résoudre les problèmes.
    Elle est aujourd’hui reconnue comme l’outil thérapeutique le plus naturel de l’esprit, car elle facilite la communication entre le corps et l’esprit, le conscient et l’inconscient.

  30. Julie@Développement personnel 4 août 2012 9 h 28 min #

    Certes, la méditation est sans doute un des meilleurs moyens pour se développer sur le plan personnel. Cependant, le vrai challenge est de pouvoir trouver du temps chaque jour pour la méditation et de la faire régulièrement.

  31. Jonathan 5 août 2012 3 h 05 min #

    Merci pour vos commentaires,

    Je suis ravi de voir que la méditation suscite de l’intérêt et que ceux qui pratique témoignent leur vécu.
    Pour Julie, c’est vrai que nos vies sont bien chargés avec beaucoup d’engagements et d’obligations. Comme on ne peut pas tout faire, la vie devient une question de priorité. Qu’est ce qui a le plus d’importance pour toi ?
    C’est un choix à faire.

  32. Mehdi 18 septembre 2012 13 h 06 min #

    J’ai lu dans un magasine que la méditation augmenter de façon visible les capacité du cerveau humain. Le plus impressionnant est que cette amélioration est visible directement et physiquement sur l’enveloppe du cerveau et cela en un mois de pratique (du jamais vu !!!)
    Il y a plusieurs façon de pratiquer la méditation. Je dirais la version « statique » ou la version « mouvante ». Je suis plus pratiquant de la version « mouvante » à travers le Tai Chi et le Qi Qong. Mais je pense que les vertues sont les mêmes.
    Merci pour cet excellent article.

Leave a Reply

Tout commentaire ne respectant pas ces 2 règles se sera supprimé :
Le champ Nom doit contenir un nom, un prénom ou un pseudo.
Ce site utilise KeywordLuv pour vos mots-clés : entrez VotreNom@VotreMotCle dans le champ Nom pour en profiter.
Merci d'apporter une réelle plus value à la discussion.
Mer remercier, c'est très gentil, mais ça n'apporte rien !

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.