4 fondamentaux pour tous vos projets

Viser un objectif  peut sembler intimidant. Et l’atteindre bien difficile. Car la réalisation d’objectifs et de projets est un long chemin. Pourtant, pour réussir et accomplir de grandes choses, et atteindre tous vos projets et vos rêves, il suffit de ne pas perdre de vue ces 4 règles fondamentales.

Ne perdez pas de vue ces 4 règles fondamentales et vous réussirez tous vos projets.

Ne perdez pas de vue ces 4 règles fondamentales et vous réussirez tous vos projets.

Je vous propose 2 situations.

Imaginez un arbre. Un bel arbre. Un arbre énorme. Que vous devez abattre. Rien que de penser à l’ampleur de la tâche, cela vous abat …

Maintenant, imaginez que vous êtes équipé d’une hache bien affûtée et que, tous les jours, vous mettez quelques coups de cette hache à cet arbre énorme.

Que va t’il se passer ?… Et bien un jour, tout énorme qu’il soi, cet arbre va s’effondrer. Et vous aurez fini par l’abattre.

Imaginez que vous ayez 42 kilomètres à parcourir. Un marathon en fait … Rien que de penser à cette distance, cela vous cloue sur place.

Maintenant, imaginez que vous êtes équipé de chaussures de randonnées confortables et que, tous les jours, vous marchez 1 petit kilomètre.

Que va t’il se passer ?… Et bien un jour, vous aurez englouti les 42 kilomètres.

Ces situations sont simples. Voire simplistes. Pourtant, il y a quelques leçons que vous devriez en tirer …

Décomposez vos projets en sous-projets puis en actions

Un projet ou un objectif peut sembler intimidant.

Pourtant, ce ne sont que des voyages. Tout voyage commence par un premier pas. Et se poursuit par d’autres pas …

Décomposez vos projets en pas. En simples pas. C’est à dire en sous-projets, en étapes et en actions unitaires.

Tout d’abord, vous supprimez l’aspect intimidant. Il ne reste plus qu’un chemin tracé et praticable et l’excitation de réaliser ce qui vous transcende.

Ensuite, quelques soit l’ampleur de ces projets, vous les accomplirez forcément. Car vous avancerez. Étapes après étapes. Pas après pas.

Soyez ambitieux

Le niveau supérieur du conseil précédent … Et en fait le tout premier conseil à appliquer.

Pourquoi vous limitez à des objectifs quelconques ? Voyez grand et loin. Plus loin que vous ne pouvez voir !

Ce qui importe, ce sont les premiers pas, l’excitation et l’envie. Peu importe la destination : vous l’atteindrez forcément un jour.

Fixez-vous des objectifs ambitieux. Un objectif qui n’est pas ambitieux n’est pas un objectif. C’est une simple étape.

Soyez patient et persévérant

Les résultats immédiats de vos actions ne sont pas toujours à la hauteur de vos espérances. En fait, ils ne le seront jamais.

Tout comme ces quelques coups de haches quotidiens.

Mais ces quelques coups de hache quotidiens cumulés abattront tout arbre sur votre route.

Persévérez et patientez : le fruit finit toujours par tomber de l’arbre.

Agissez tous les jours

C’est l’accumulation des actions et de la pratique qui fait la différence.

C’est comme déplacer tous les jours quelques poignées de sables. Au quotidien, cela ne fait pas une grande différence.

Mais comment croyez-vous que se sont formées les plus belles plages du monde ?

Déplacer tous les jours vos poignées de sable. Et vous construirez les plus belles plages. Ou les plus grands châteaux. Selon votre goût.

De plus, la pratique régulière, toute pratique régulière, vous permet d’apprendre et de vous améliorer. Il n’y a pas d’autres chemins.

Mon exemple : ce blog

Je vais prendre un exemple simple que je connais bien : ce blog.

  • Par étape. En commençant ce blog, je ne connaissais ni tout ce qui devait être fait, ni toutes les étapes, ni même les bonnes pratiques. J’ai simplement commencé, en me concentrant sur les premières étapes et en apprenant au fur et à mesure.
  • L’ambition. Je vise loin et haut : vivre de ce blog et des quelques autres que je possède. Hier, je perdais de l’argent. Aujourd’hui, je rentre largement dans mes frais. Mais tout cela, ce ne sont que des étapes. Car, pour demain, je vise plus …
  • Patient et persévérant. Cela fait 2 ans que je me suis lancé sérieusement lancé dans l’aventure du blogging. Initialement, il n’y avait que des charges, un trafic faible, et aucun abonné quelque soit le support. Aujourd’hui la tendance est bien différente.
  • Tous les jours. J’agis pour ou sur mes blogs tous les jours. En écrivant ou en publiant du contenu, en le promouvant, en le maintenant, en le retravaillant, … Peu importe la tâche ou le temps. Tous les jours, je leur consacre au moins 30 minutes et 1 action. Pas moins et bien souvent plus.

Conclusion

Quel que soit l’objectif que vous assignez, ne dérogez jamais à ces 4 règles :

  • soyez ambitieux ;
  • décomposez en étapes et puis en actions ;
  • soyez patient et persévérant ;
  • agissez et pratiquez tous les jours.

Et je vous assure que vous abattrez tous les arbres, parcourrez des kilomètres, bâtirez des plages et des châteaux. En fait, vous viendrez à bout de tous les obstacles et accomplirez tous vos objectifs, vos projets et vos rêves.

email
photo by: Belzie

Tags:

14 Responses to “4 fondamentaux pour tous vos projets”

  1. Baptiste@LeaderInfo 12 juin 2012 10 h 42 min #

    Totalement d’accord avec toi concernant la décomposition en étapes puis en actions, seulement, je ne suis pas trop certain que l’ambition est une bonne chose. Bien sur, il en faut, mais il faut se fixer des limites, pour ne pas avoir une surcharge d’étapes/actions à réaliser, qui pourrait mettre fin à votre futur projet.. Il faut d’abord faire le minimum, pour ensuite évoluer vers d’autres idées, mais pas se fixer un planning d’un coup, ça peut complétement démotiver.. ;)

  2. Jean-Yves 12 juin 2012 11 h 43 min #

    Découper les grands objectifs est effectivement l’une des bases lorsque tu veux atteindre de grands projets.

    Maintenant, quel est ton truc à toi pour avoir « la force » de donner ton coup de hache tous les jours est ce que les lecteurs seront peut-être amenés à te demander un jour ;p

    Je ne savais pas que tu avais d’autres blogs ?

  3. Gregory 12 juin 2012 15 h 32 min #

    Merci pour cet article. J’ai bien aimé la métaphore de l’arbre car elle permet de bien intégrer les propos qui ont suivis. Cet article va vraiment me permettre de me rebooster sur certains projets, car j’ai tendance à tout vouloir tout de suite et à me décourager si je n’y arrive pas dès la première fois. En divisant mes projets en petites étapes cela me semblera plus facilement atteignable.

  4. Marie 12 juin 2012 17 h 23 min #

    Bonjour Grégory,

    J’adore ta façon de pensée, exactement comme la mienne !

    Ce guide est particulièrement redoutable puisqu’on peut l’appliquer sur tous les domaines dans lesquels on exerce dans la vie, que ce soit en sport, en chant, en cours, au travail…

    On peut l’appliquer partout, c’est ça qui est magique ! :p

    J’ajouterai pour conclure qu’il faudrait (selon moi) aussi mentionner l’apprentissage de la défaite, celle-ci est importante si l’on veut évoluer, car elle permettra de reconnaître ses erreurs, les assumer et trouver des solutions pour repartir de plus belle !

    Merci encore pour cet article qui m’inspire beaucoup !

    Marie

  5. Jean-Emmanuel 13 juin 2012 14 h 10 min #

    Je voulais rebondir sur ce que vient de dire Marie. Dans chaque projet de vie, tout n’est pas toujours rose, même lorsque l’on y va pas à pas.

    Il faut apprendre à échouer, pour analyser les erreurs, les comprendre, et pouvoir rebondir et s’améliorer de nouveau. Sans échec, on finit rapidement par stagner. Et nul doute que si tu en es là aujourd’hui c’est parce que tu en as bavé. Comme tu le dis, au début peu de trafic, pas d’argent qui rentre. Et « viser loin », c’est ne pas s’arrêter à la moindre barrière.

    Ca parait évident, mais je pense que beaucoup voient encore la progression comme une courbe linéaire, voire exponentielle. Alors que c’est tout sauf ça ;)

  6. jacques@navette aéroport 13 juin 2012 14 h 34 min #

    Salut Gregory. Si je comprend bien vaut mieux faire un petit peu tous les jours que de se précipiter et tout faire d’un coup. Tout à fait d’accord, cela rejoins un peu l’idée de patience et de persévérance.

  7. Thomas@blog santé 13 juin 2012 18 h 10 min #

    Il est toujours bon de rappeler ces quelques règles qui, en théorie, sont simples et logiques. En pratique, en revanche, c’est une tout autre chose, rester motivé au quotidien et perseverer est loin d’être facile, mais en si tenant on obtient de bons résultats (tu en es même la preuve !).

  8. DavidB_iRiche.com 13 juin 2012 23 h 04 min #

    Ce sont bien les fondamentaux, merci pour ce rappel, c’est vrai que l’on voit tant de gens qui veulent brûler les étapes et qui s’étonnent de ne pas réussir.
    Ca doit être l’époque qui veut ça: le haut débit etc. et de temps à autres ça bugge et on se demande pourquoi… ;-)

  9. Kelly@peintre contemporain 14 juin 2012 18 h 50 min #

    Salut Grégory, je pense comme toi que l’un des facteurs qu’il faut absolument acquérir est d’avoir une ambition dans la perspective de mener un projet. En effet, ce comportement m’a permis de gagner de la confiance dans quelques unes de mes entreprises mais aussi de voir plus au delà : du point de vue de la finalité. C’est un excellent boost l’ambition.

  10. Julia@méthode minceur 15 juin 2012 18 h 12 min #

    Hello Grégory. Merci pour ces conseils pertinents. Il est vrai que le fait de vouloir tout faire vite. J’ai bien apprécié l’exemple de ton site, parce que quand on est jeune, on manque souvent de patience :-)

  11. Grégory 20 juin 2012 14 h 17 min #

    @Baptiste: Avoir un minimum d’ambition te permet de t’assurer une réelle progression. Réaliser des projets, c’est bien. Mais s’ils sont ambitieux, tu progresses, tu apprends, tu prends confiance. Et c’est tellement gratifiant.

    Tes remarques sont judicieuses : il ne faut pas s’exposer à une surcharge. Je suis complètement d’accord. Et dans cet article, je te dis non plus de faire cela.

    Il ne s’agit pas non plus d’être ambitieux partout, et de multuplier ainsi les sources de déception et de stress. Mais être ambitieux sur un projet en particulier te sera forcément bénéfique.

    Tes arguments sont bons mais il ne faut non plus qu’il justifie de végéter.

    @Jean-Yves: Arf ! Excellente question !

    La réponse serait trop longue et nécessiterait un article. Pour faire court, disons que j’applique la recette motivaition – focalisation – discipline.

    J’ai un autre blog à moi, et 2 autres que j’administre seulement.

    @Gregory: Merci pour ton retour ! Fais-nous part de tes réussites et difficultés ! Cela m’intéresse grandement d’échanger sur ces sujets.

    Et bon courage pour tes projets !

    @Marie: Hello !

    Exactement : ça ne se limite pas à un domaine en particulier.

    Je te rejoins sur l’aspect de l’échec que j’ai zappé sur cet article. J’en ai parlé dans un précédent article expliquant qu’un échec est toujours instructif et jamais définitif. Mais le rappeler ici est judicieux.

    Merci !

  12. Grégory 20 juin 2012 14 h 29 min #

    @Jean-Emmanuel: Tu as bien fait de rebondir, car tu as très bien rebondi.

    Merci !

    Je ne pense pas la progression soit une courbe qu’on puisse schématiser mathématiquement parlant. C’est plus un gros bordel. Un peu comme les montagnes russes …

    @jacques: Hello ! C’est tout à fait ça …

    @Thomas: Effectivement, théorie et pratique sont 2 choses différentes …

    Et bien sur que la pratique n’est pas facile. Car il faut bien comprendre cela : la facilité n’aurait aucun intérêt ! C’est la difficulté qui donne saveur, piment et intérêt à ce que tu entreprend. Sinon, on serait tous riches, beaux, forts, …

    @DavidB: Aujourd’hui, on privilégie rapidité et facilité. On les recherche tous, et cela ma semble normal car humain. Pourtant, Rome ne s’est pas faite en 1 jour …

    Patience et pérsévérance font plus que rage et force, comme disait je-ne-sais-plus-qui.

    @Kelly: Hello !

    Merci pour ton retour. Et d’autan plus que tu me donnes raison concernant l’ambition !

    @Julia: Mais de rien !

    Quand on jeune, on manque de beaucoup de chose (c’est un vieux con qui parle :-) ) mais elle a tellement d’autres atouts. Il vaut mieux voir le verre à moitiè plein !

  13. laure 21 juin 2012 12 h 56 min #

    Je suis au chômage depuis 3 mois et personne ne comprend que le vide qui m’envahit lorsqu’il s’agit de me reprendre en main professionnellement… Et bien, voilà une méthode réaliste, qui rassure à mesure qu’on l’entreprend. C’est de cela dont les gens ont besoin !

  14. Grégory 22 juin 2012 15 h 59 min #

    @laure: Il y aurait encore bien des choses à ajouter. Mais cela fait déjà une première base pour avancer et, surtout, entreprendre. Quelques soient le point de départ et les projets.

    Bon courage !

Leave a Reply

Tout commentaire ne respectant pas ces 2 règles se sera supprimé :
Le champ Nom doit contenir un nom, un prénom ou un pseudo.
Ce site utilise KeywordLuv pour vos mots-clés : entrez VotreNom@VotreMotCle dans le champ Nom pour en profiter.
Merci d'apporter une réelle plus value à la discussion.
Mer remercier, c'est très gentil, mais ça n'apporte rien !

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.