Etes vous victime de la loi de Parkinson ?

Cet article est un article invité. Il a été écrit par Jean-Yves, l’auteur du blog Potion de Vie, passionné de mémoire, et des pouvoirs du cerveau.  En même temps que Jean-Yves écrit sur mon blog, moi, j’écrit sur son blog. Un genre d’échange de clés de blogs, quoi :-) Rendons à César ce qui est à César : l’idée et la proposition sont de Jean-Yves. Un  grand Merci ! Ah oui … Mon article vous expliquera comment lire activement et mémoriser efficacement un livre.

2 articles pour le prix d’un :-) Bonne lecture !

Vous n’allez pas vous mettre à trembler de partout, rassurez-vous. Mais il y a de grandes chances pour que vous soyez victime de la loi de Parkinson quand même.

Cette loi date de 1958 et a été exprimée par Cyril Northcote Parkinson en 1958. La loi est la suivante :

Le travail s’étend de façon à occuper le temps disponible pour son achèvement.

Qu’est ce que cela veut dire ?

Vous êtes victime de la loi de Parkinson? La procrastination n'est pas loin ...

Vous êtes victime de la loi de Parkinson? La procrastination n'est pas loin ...

Et bien que si vous avez 6 mois pour accomplir un travail, celui-ci vous prendra 6 mois. Si vous êtes étudiant(e) et que vous avez 8 mois pour faire un mémoire, cela vous prendra exactement 8 mois.

Si vos profs vous donnaient 12 mois pour faire le même mémoire, celui-ci vous prendrait exactement 12 mois.

Si vous vous donnez une semaine pour mettre à jour une base de données, vous allez inconsciemment étendre votre travail sur une semaine, même si un ou deux jours auraient suffit.

Si vous vous donnez 15 ans pour apprendre le mandarin, cela vous prendra 15 ans, peu importe votre organisation.

Ce principe s’applique également à la technologie informatique :

Si vous vous dotez d’un disque dur de 2TO (terra octets) , vous arriverez à le remplir. Plus vous prenez des appareils avec de grandes capacités de stockage, plus vous stockerez de choses inutiles.

Acquérir d’avantage de mémoire informatique encourage à utiliser des techniques gourmandes en mémoire.

Difficile de ne pas succomber. Si vous prenez l’exemple d’un baladeur MP3, lorsque vous avez le choix entre un appareil avec 150 chansons mémorisables et un autre à 250, vous allez sans doute préférer celui à 250 chansons, que vous allez garnir à fond.

Tout ca pour tourner sur une playlist de vos 20 titres préférés en boucle de toute façon.

Pourquoi la loi de Parkinson vous est néfaste ?

En fait, être victime de la loi de Parkinson, ça veut dire que vous vous mettrez à faire à la dernière minute quelque chose pour lequel vous aviez beaucoup de temps administré.

Comme vous le savez, le temps n’est pas infini. Vous avez en moyenne moins de 30 000 jours à vivre sur terre. Si à chaque fois que vous voulez vous lancer un projet, vous vous accordez 80% de temps inutile, vous risquez de manquer de temps pour atteindre vos rêves (la belle maison, le job de rêve, etc.)

Si 80% de votre temps est victime de la loi de Parkinson, vous allez avoir un autre problème qui va pointer le bout de son nez : la procrastination.

Vous l’avez compris : Plus vous êtes victime de la loi de Parkinson, plus votre tentation à la procrastination sera énorme.

Comment ne plus être une victime de la loi de Parkinson, et de toute forme de procrastination ?

Tout se rejoint finalement. Il s’agit de faire barrage au plaisir immédiat pour se concentrer sur le plaisir à long terme.

Tout est plaisir immédiat : regarder sa page facebook avant d’aller travailler sur son dossier, écouter de la musique avant de sortir faire les courses (juste une dernière chanson après fini, promis) etc.

La dernière clope avant d’arrêter (cette fois définitivement !)

Le problème c’est que c’est facile à dire mais dur à faire.

C’est là que 90% des gens tombent dans un autre piège :

Les gens cherchent une solution définitive à leurs problèmes d’inattention, de procrastination, de fainéantise et de travail à la dernière minute.

Or, il n’existe pas de remède définitif à ces tendances car elles sont humainesL’être humain recherche le plaisir et évite la douleur. Le plaisir à long terme peut prendre la forme d’une douleur car il nécessite du travail à accomplir.

Le plaisir immédiat, ce n’est que du fun.

Le choix est vite fait non ?

Vous pensez vraiment qu’une technique infaillible existe une fois pour toutes ?

La réponse est non.

J’ai tout essayé, et je suis persuadé qu’il vaut mieux mettre son énergie à se constituer un ensemble de petites techniques de pro-activité plutôt que de chercher un système rigide rempli de dates limites, d’agendas et de rappels téléphoniques.

Votre cerveau n’est pas sans mémoire. Si vous utilisez toujours la même technique, il va s’en souvenir et trouver des stratagèmes pour court-circuiter vos plans, quelle que soit votre détermination.

D’ailleurs plus vous êtes déterminé, plus les enjeux émotionnels augmentent et moins il sera facile de vous en remettre si vous échouez à avancer un jour.

Vous avez fait le tour des blogs, vous avez vu une multitude de conseils pour réaliser les corvées en s’amusant ou pour gérer son temps de façon efficace.

Bonne nouvelle : Jusqu’à présent, à titre personnel, je n’ai jamais trouvé de conseil mauvais. Tout est bon !

Peut être vous n’en n’êtes pas convaincu(e), parce que ca a marché « une fois il y a longtemps » mais plus après.

Justement il est là le truc.

Vous ne pouvez pas adopter toujours la même stratégie d’efficacité. Vous devez « tourner » sur plusieurs.

Votre plan d’attaque

Dans un premier temps, vous allez devoir correctement évaluer le processus nécessaire à votre tâche ou votre projet, ainsi que la durée estimée. Pas de panique, je vais faire l’exercice avec vous avec une tâche qui me tient en horreur : le ménage.

Listez toutes les étapes dans la réalisation de votre corvée/projet ou idée et notez le temps réellement nécessaire à leur réalisation.

N’essayez pas d’exagérer la compression du temps, ça ne marchera pas.

Exemple : Ménage :

  • Cuisine (Frigo + évier + nettoyage plaques) 30 minutes
  • Chambre (lit + draps + poussière + sol + rangement bibli) 30 minutes
  • Pièce à vivre (rangement + poussière + tri dans les posts-its et les idées d’articles qui traînent partout + sols + vitres) 1 h
  • Salle de Bain (WC + glace + baignoire + sol + serviettes) : 30 minutes

J’aurai donc besoin en théorie de 2h 30 pour effectuer le total de cette corvée. Plus je dépasse ce délai, plus je sombre dans la loi de Parkinson. Si je décide que ça me prendra « une demi journée » et bien ce sera le cas. Pareil pour vous.

Le temps correct est évalué. Maintenant il reste le plus dur : vaincre la procrastination. Et pour cela, vous allez avoir besoin d’une boite à outil de micro-techniques qui vont vous aider justement à éviter durablement la procrastination.

Vous allez maintenant lister toutes les petites techniques que vous avez déjà utilisées (ou envie d’utiliser et que vous avez lu quelque part) pour vous aider à relier votre tâche à quelque chose de fun. Toutes les astuces pour gagner du temps, toutes les « optimisations » etc. Tout peut servir dans votre boite à outil.

Exemple :

  • Méthode Pomodoro (travailler durant un timer sans s’arrêter, puis faire une pause de 5 mn etc.)
  • Travailler super vite (mais bien, pas bâclé hein) pour se lancer un défi de compétition
  • Faire ma tâche en musique
  • Faire ma tâche en écoutant un podcast
  • En écoutant un programme en langue étrangère
  • Faire mon ménage habillé comme pour aller au travail (j’ai lu quelque part que ca rendait la tâche plus efficace, je dois tester)
  • Faire ma tâche en procédant à des défis mémoire
  • En faisant du sport (quelques étirements par ci, quelques tractions par là entre deux coups de balais)
  • En me « forcant » à trouver trois idées d’article (généralement pas besoin de forcer, mais bon, cela ouvre parfois de nouveaux horizons de réfléchir à nouveau)
  • Etc.

Le but est d’utiliser ce début de boite à outil et de fixer chacune de ces micro-techniques à chacune des mini-tâches décomposées plus haut.

Bien entendu, variez l’ordre de passage d’une semaine sur l’autre, enrichissez votre boite à outil des excellents conseils que vous lisez un peu partout sur vos blogs préférés, virez les éléments que vous trouvez chiants, remplacez les par des trucs que vous avez toujours eu envie de tester.

Et vous ? Quels sont vos trucs pour réussir vos projets ou pour lutter contre la tendance à remettre les choses au lendemain ? Avez-vous déjà utilisé ce concept de « boite à outil anti-procrastination » ? Les notez-vous sur un papier ?

Cet article a été rédigé par Jean-Yves, du blog Potion de Vie, qui s’est donné un an pour obtenir un cerveau vif, créatif et efficace grâce aux techniques utilisées depuis l’Antiquité.

Vous aimez ? Partagez !

Click Here to Leave a Comment Below