Éloge de la paresse

L’autre soir, nous mangions chez des amis. Et j’ai un peu étonné mon monde en m’exclamant :

Moi, je suis un gros paresseux mais sûrement pas un fainéant !

Silence et regard étonné de l’assistance.

On m’a gentiment fait remarqué :

Euh … Fainéant et paresseux, c’est un peu la même chose, Grégory …

Je me suis insurgé :

Absolument pas !

Et je me suis lancé dans un grand discours (dont je vous fais grâce) pour expliquer qu’elle était la différence entre fainéantise et paresse.

Parce que, oui, je suis paresseux et fier de l’être. Et c’est là une des nombreuses qualités dont je me targue, la modestie en étant donc exclue :-)

Éloge de la paresse, car c'est une vraie qualité.

Éloge de la paresse, car c'est une vraie qualité.


Par acquis de conscience autant que par curiosité, en rentrant chez nous, je me suis précipité sur mon Larousse favori et j’ai cherché la définition de ces mots …

Fainéant : qui ne veut rien faire, paresseux.

Bon, ça comment mal …

Paresseux : qui manifeste de la paresse.

On ne s’en serait pas douté :-) Mais encore …

Paresse : Répugnance au travail, à l’effort ; goût pour l’inaction ; oisiveté, fainéantise.

Hum … OK. Donc, fainéant et paresseux, pour eux, c’est blanc-bonnet et bonnet-blanc …

Au temps pour moi :-(

Pourtant, il y a quelques mots dans la définition de paresse qui attire mon attention : « répugnance à l’effort » … Bingo, nous y sommes !

Pour résumer et faire (trop ?) simple, voire caricaturer :

  • le fainéant ne veut rien faire ;
  • le paresseux répugne seulement à l’effort.

Je confirme donc : je ne suis pas un fainéant, je suis juste un gros paresseux !

Vous allez sûrement me dire que je chipote et que je joue sur les mots.

Mais outre le fait que, effectivement, j’aime bien jouer et chercher la petite bête, il y a pour moi une réelle différence.

Ne soyez pas fainéant !

Le fainéant ne veut rien faire. Et dès qu’il le peut, il ne fait donc … rien.

  • Lire ? Se documenter ? Apprendre ?… Trop fatiguant !
  • Prévoir ? Planifier ?… Trop fatiguant !
  • Agir ? Mettre les mains dans le cambouis ?… Trop fatiguant !

En résumé, le fainéant ne fera que le strict minimum :

  • manger, dormir et les quelques autres besoins biologiques ;
  • aller à son boulot et faire ce qu’il y a à faire mais pas plus ;
  • s’adonner à des plaisirs faciles et rapides.

Faire plus ? Que nenni ! Plutôt rester planté devant la télévision à regarder les émissions culturelles de TF1 et faire un bon jeu vidéo histoire de se reposer les méninges.

Soyez paresseux !

Le paresseux répugne seulement à l’effort. La différence est subtile mais elle est là …

  • Lire ? Se documenter ? Apprendre ?… Bien sur !
  • Prévoir ? Planifier ?… Bien sur !
  • Agir ? Mettre les mains dans le cambouis ?… Bien sur !

Répugnant à l’effort, le paresseux essaiera de le diminuer. Et il fera preuve d’intelligence.

Il fera ce qu’il y a à faire avec la juste dose de travail, d’effort et de temps nécessaire :

  • il lit des livres et des blogs, il apprend des autres ;
  • il planifie et prévoit ce qui doit être fait et quand cela doit être fait ;
  • il supprime le futile et ne conserve que l’utile ;
  • il réalise l’essentiel des tâches essentielles.

Ses 2 plus grands copains sont Pareto et Parkinson.

Pour résumer, le paresseux est productif et efficace !

Vous êtes un super-actif et un travailleur infatigable ?

Et vous vous dites « Faire l’éloge de la paresse ? Quelle idée ! Il ferait mieux de travailler, ce fainéant ! » ?

Tout d’abord, décidément, vous n’avez ni bien compris ni bien lu : je ne suis pas fainéant mais paresseux.

Ensuite, pour me répondre ainsi, vous devez sûrement être le genre de personnes à avoir des listes de tâches à n’en plus finir, estimer qu’une bonne journée de travail est une journée de 25h et, qu’une fois mort, on aura tout le temps de se reposer.

Certes. Votre point de vue se défend. À partir du moment où vous vous éclatez. Et je dois dire que je suis d’accord sur la dernière partie …

Cependant … Vous-même, faîtes-vous la différence entre s’agiter et agir ? Travaillez-vous réellement ou brassez-vous uniquement de l’air ?

Il y a une grosse différence entre « être occupé » et « avoir l’air occupé ».

« être occupé » c’est bien. « avoir l’air occupé » n’est pas forcément mal mais c’est clairement inutile.

Vous devriez clairement penser à faire le tri dans vos engagements et projets, reconsidérer vos croyances et remettre à plat vos habitudes de vie.

Et si j’avais un dernier conseil à vous donner, ce serait celui-ci :

Prenez exemple sur l’animal du même nom

Le paresseux est un animal qui vit et se déplace très lentement. Et dont les activités se comptent sur les doigts d’une main, la principale étant de dormir.

En tant qu’être humain, nous avons besoin de plus que seulement assouvir nos besoins biologiques pour s’épanouir. Ce n’est donc pas sur les activités du paresseux que nous pouvons prendre exemple. Mais plutôt sur sa façon de les accomplir.

En gros, il fait ce qu’il y a à faire et seulement ce qu’il y a à faire, sans se presser ni se stresser, et il le fait bien et de façon consciente (si tant est qu’en paresseux puisse être conscient …).

Voila comment vous devriez envisager d’accomplir toutes vos tâches et activités.

Je suis paresseux !

Le paresseux est productif et efficace (je ne parle plus de l’animal).

Je me reconnais dans cette définition qui, il faut bien le reconnaître, à quelques éléments flatteurs (s’entendre dire qu’on fait preuve d’intelligence :-) …).

Pourtant, dire « je veux en le faire moins possible » n’est ni particulièrement flatteur ni même bien vu.

Mais « en le faire moins possible » ne veut pas dire « ne rien faire du tout ». Cela veut simplement dire « faire ce qui doit être fait pour atteindre ses objectifs, uniquement cela et pas plus que cela ».

Donc je suis paresseux et fier de l’être !

Et vous ?

Ailleurs sur la toile …

On fait aussi l’éloge de la paresse sur Baz’Art. Mais le discours est nettement plus posé, construit et argumenté. Ce que j’aime d’autant plus, c’est la conclusion en forme d’appel à la révolution. À lire absolument !

email
photo by: FaceMePLS

Les recherches courantes

  • eloge de la paresse (252)
  • l\éloge de la paresse (30)
  • léloge de la paresse (17)
  • eloge paresse (12)
  • qualite de la paresse (5)
  • eloge de la fainéantise (5)
  • notion de paresse et de reflexion (4)
  • argument eloge de la paresse (4)
  • la paresse une qualité (4)
  • l\éloge de la parese (3)

Tags :

16 commentaires pour “Éloge de la paresse”

  1. Fabien 16 avril 2012 11 h 42 min #

    Amusante cette réflexion.

    A te lire je peux en conclure que je suis également un paresseux. C’est d’ailleurs souvent comme cela que l’on définit la profession commerciale. Un commercial va souvent être une personne qui recherche le résultat avec un minimum d’effort.

    Je trouve ça bien d’être paresseux réflexion faite…
    Fabien a récemment posté Arrêtez d’être financièrement irresponsable !My Profile

  2. Laurent de Riche Avenir 16 avril 2012 15 h 48 min #

    Comme Fabien, je pense faire partie de la catégorie des paresseux…quoiqu’en ce moment, je serais bien fainéant au boulot !
    Aller hop, j’y retourne…doucement !
    Laurent de Riche Avenir a récemment posté Ce que je teste actuellement pour vous !My Profile

  3. DavidB_iRiche.com 16 avril 2012 22 h 52 min #

    Oufff… je suis rassuré…
    Je suis donc un gros paresseux, seulement fainéant à ses heures avec tout ce qui l’ennuie… ;-)
    DavidB_iRiche.com a récemment posté Mon site a été piraté !My Profile

  4. Jean-Yves 17 avril 2012 6 h 50 min #

    Pareil, paresseux.

    Le problème, c’est que de nos jours si t’es pas ouvrier ou artisan, t’es vite taxé de fainéant.

    On dirait un peu un argument d’un autre âge…

    Pour moi le fainéant n’apporte pas de valeur à la communauté et ne veut rien faire du tout.

    Le paresseux n’a pas envie de bosser. Mais justement le challenge est d’apporter de la valeur sans trop faire d’efforts…
    Jean-Yves a récemment posté [vidéo] Mémoriser les 100 dates de l’HistoireMy Profile

  5. Pierre 17 avril 2012 7 h 38 min #

    Excellent billet ! Très drôle. Je pense qu’on est tous un peu des fainéants en semaine et des paresseux le week-end !

  6. David d'AttitudesGagnantes.com 17 avril 2012 8 h 30 min #

    Quand on est entrepreneur c’est un vrai challenge d’apprendre à se poser.

    J’ai pourtant lu de nombreux livre, sur le power of less, la lenteur, le moment présent.

    Quand on a des idées plein la tête, et envie de les mettre en action, c’est un challenge.

    Personnellement, ce qui m’a aidé c’est faire les choses petit à petit
    David d’AttitudesGagnantes.com a récemment posté Stop à la timidité – 8 clés en vidéoMy Profile

  7. Sonephet from LePertinent 17 avril 2012 9 h 31 min #

    Ma mère me disait souvent que pour être un bon matheux il faut être paresseux. Car sans paresse, aucune élégance dans la recherche efficace de résultats. Ou quand « paresseux » joue les antonymes non pas de « travailleur » mais de « bourrin ».

  8. Christian 17 avril 2012 16 h 26 min #

    Bonjour Grégory,

    Quel bel article sur la paresse et la fainéantise. On pourrait aussi parler d’efficacité et d’efficience. L’efficacité c’est obtenir les résultats que l’on avait prévus. L’efficience c’est d’obtenir les résultats souhaités avec un minimum d’investissement temps et effort. L’efficience, c’est un peu ta définition de la paresse ,non ? Je dirai donc que je suis un paresseux efficient…
    Christian
    Christian a récemment posté 6 outils pour développer votre plein potentiel et réussirMy Profile

  9. lionel 17 avril 2012 16 h 56 min #

    Bonjour Grégory,

    Ce billet est excellent ! J’ai adoré la manière dont le sujet est subtilement traité. Si nous étions moins paresseux ou fainéants, nous serions plus attentifs aux nuances des différentes notions.

    amicalement

  10. Jean-Emmanuel 18 avril 2012 12 h 15 min #

    Je suis tombé par hasard sur cet article, et je dois dire que j’ai trouvé la réflexion intéressante.

    Pour résumer, je dirais que la plupart d’entre nous sommes des fainéants aguerris dès qu’il s’agit de sujets que l’on trouve inintéressants, et au contraire de grands paresseux lorsque l’on se jette dans quelque chose qui nous passionne, ou à défaut nous plait.
    Jean-Emmanuel a récemment posté Le réveil commence comme un autre rêveMy Profile

  11. Grégory 28 avril 2012 8 h 39 min #

    @Fabien: Bien sur que c’est bien d’être paresseux :-) Je suis ravi de t’avoir enfin ouvert les yeux !

    @Laurent: Tu as raison : qui va doucement va surement …

    @DavidB: Comme quoi tu n’avais aucune raison de faire un tel complexe !

    @Jean-Yves: On baigne dans la croyance que le seul bon travail, c’est le travail pénible et acharné des heures durant. Regardez les dernières campagnes présidentielles ou alors les croyances judéo-chrétiennes (sans faire de religion).

    Et d’un autre coté, personne ne veut de travail purement manuel. Ou alors ils ne sont pas bien vus.

    Je tombe peut être dans la facilité ou le cliché …

    @Pierre: Cet article se voulait à la fois une boutade et une réhabilitation de la paresse. Lorsqu’elle est productive.

    J’aime beaucoup ton résumé :-)
    Grégory a récemment posté Le rangement facile : la méthode qui change toutMy Profile

  12. Grégory 28 avril 2012 8 h 48 min #

    @David: Se poser et prendre le temps de la réflexion est une double pratique de la paresse.

    D’abord on semble ne rien faire et se reposer. Ce qui est la définition primaire de la paresse. Bien sur, c’est faux, nous le savons bien …

    Ensuite on réfléchit à comment faire bien pour moins ! Et ça, c’est malin :-)

    @Sonephet: Ta mère avait bien raison … Je suis informaticien au départ, développeur pour être plus précis (je programme, quoi). Un de mes profs tenait un peu le même discours que ta mère. Dans mon cas, cela amène une solution efficace, élégante et réutilisable …

    @Christian: Hello !

    Enfin quelqu’un qui me parle d’efficience :-) ! Quand j’en parle autour de moi, on me demande si je n’ai pas inventé un nouveau mot ou si je suis d’avoir bien compris sa définition …

    Je me définis comme un paresseux productif au départ. Et cette notion d’efficience est inclus dans ma définition de la paresse.

    Merci pour cet ajout sémantique fort intéressant.

    @lionel: Hello !

    Merci :-) Je ne suis pas sur de toujours faire preuve de subtilité. Parfois, c’est de la chipoterie inutile et improductive. Mais là, ça me semble important …

    @Jean-Emmanuel: Le hasard fait-il bien les choses ?… En tout cas, j’espère te retrover sur un autre article :-)

    Ton résumé me plait bien. Je pense que certaisnsont des indécrottables fainéants (j’en connais quelques uns) ou, à défaut, des bourrins, pour reprendre un terme employé par Sonephet …
    Grégory a récemment posté Allégez-vous avant de ranger : éliminezMy Profile

  13. Marie from allocation familiale 4 mai 2012 10 h 07 min #

    Je me retrouve tellement dans cet article ! :) Marie

  14. Grégory 5 mai 2012 10 h 07 min #

    @Marie: Paresseuse aussi ? ;-)
    Grégory a récemment posté Petit recueil de citationsMy Profile

  15. Robin 12 octobre 2012 9 h 32 min #

    Enfin quelqu’un qui a compris le principe même de la paresse et qui l’explique très bien :-)

    Je suis développeur web en agence de com’ et je dis régulièrement à mon entourage que c’est un vrai métier de paresseux ! Pourquoi ? Tout simplement parce que nous bossons quotidiennement à développer des modules pour nous simplifier la vie en automatisant toutes les tâches qui nous paraissent désagréables.
    Mais nous ne sommes pas pour autant fainéant car nous bossons dur pour mettre au point ce genre d’outils !

  16. Grégory 13 octobre 2012 11 h 41 min #

    @Robin: Je suis informaticien. La principale qualité de l’informaticien, c’est d’être paresseux ! C’est à dire créer des outils pour simplifier et automatiser son travail, réutiliser le travail précédent et les outils, livrer le juste travail, …
    Grégory a récemment posté Leçon d’octobre : agissez régulièrement et dès maintenantMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Tout commentaire ne respectant pas ces 2 règles se sera supprimé :
Le champ Nom doit contenir un nom, un prénom ou un pseudo.
Ce site utilise KeywordLuv pour vos mots-clés : entrez VotreNom@VotreMotCle dans le champ Nom pour en profiter.
Merci d'apporter une réelle plus value à la discussion.
Mer remercier, c'est très gentil, mais ça n'apporte rien !

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.