Allégez-vous avant de ranger : éliminez

Dans un précédent article, je vous ai proposé toute une gamme de méthodes pour ranger facilement et simplement vos affaires, que ce soit chez vous ou à votre bureau.

Elles vous permettront, sans effort et sans que vous vous en aperceviez, d’ordonner votre vie, de simplifier votre quotidien, d’améliorer votre efficacité et votre sérénité.

En matière d’efficacité, n’oubliez pas cette maxime : l’ordre économise le temps et soulage la mémoire. Elle sera un excellent rappel de l’utilité et de la nécessité d’avoir un minimum d’ordre et d’organisation.

Toujours en matière d’efficacité, il faut aussi ne pas perdre de vue que ranger des affaires inutiles ou obsolètes, c’est faire preuve d’une manque certain … d’organisation et d’efficacité.

Un comble !… Comble auquel nous allons remédier dans cet article …

Allégez-vous avant de ranger : éliminez. Mais pas le chat, quand même ...

Allégez-vous avant de ranger : éliminez. Mais pas le chat, quand même ...

La solution au problème évoqué au dessus est toute simple et tient dans une maxime piochée dans le livre L’art de la simplicité.

Organisez-vous de manière à ne plus avoir à organiser : éliminez.

Dominique Loreau

Éliminez !

En éliminant vos possessions et en allégeant leur poids, vous n’allez certes pas éliminer pour autant tout besoin d’organisation. Mais les bénéfices n’en seront pas moins multiples :

  • moins d’effort pour ranger et conserver ce rangement ;
  • plus de temps libre ;
  • moins d’encombrement matériel ;
  • plus d’espace et de volume libre ;
  • moins de coût d’entretien et de stockage ;
  • plus de fonds libérés pour vos passions ;
  • une organisation simplifiée, une efficacité améliorée, un esprit libéré, une sérénité retrouvée.

Avouez qu’il serait quand même dommage de se priver de tant d’avantages ? Et de continuer, par la même occasion, de vous assommer à coups de possessions inutiles et de rangements envahissants pour maintenir un semblant d’ordre dans votre capharnaüm ?

La solution est donc toute trouvée : il suffit de vous débarrasser de vos possessions obsolètes, inutiles, cassées, ou encore vous apportant plus de désagrément que de services.

Comment éliminer ?

Je vais vous décevoir : cet article n’apportera pas de réponse définitive à cette question. Pour la simple raison que des articles utiles et didactiques ont déjà été écrit à ce sujet. Une petite recherche chez votre ami Google vous permettra d’en trouver plusieurs.

Plutôt que de réécrire ce qui a déjà été écrit par ailleurs sans apporter plus de valeur, je vous suggère de les lire car ils vous donneront quelques principes de bases.

Je vous en conseille un en particulier : l’art du désencombrement, par Judith, du blog Maman s’organise.

Cela étant, la plupart de ces articles vous suggèrent de procéder à des grandes messes de désencombrement. Un peu comme le ménage de printemps est la grande messe du nettoyage et du rangement.

Or, ces grandes messes ne se suffisent pas à elles même … Pour la simple raison qu’entre chaque grande messe, si vous ne faites pas de petites séances de rappel, vous perdrez tout le bénéfice du travail accompli.

Plutôt rageant non ?

Enfin, ces grandes messes sont plutôt rébarbatives. Certes, en alternant les méthodes de mise en train et en ajoutant une touche de fin, je ne doute pas que vous mènerez à bien ces grandes sessions.

Mais autant faire plus simple et plus agréable, non ?

Je vais donc vous prodiguer 3 conseils pour réussir votre désencombrement sans douleur.

Désencombrer au quotidien

Ce premier conseil est la conséquence logique de ce que je viens de vous expliquer.

Concernant l’organisation, je vous ai suggéré de faire cela au quotidien.

Et bien, il en de même pour le désencombrement ! Faîtes des petites sessions de désencombrement tous les jours.

  • Vous venez de finir une activité et tout est rangé ? Prenez 5 minutes pour faire le tri !
  • Vous avez 10 minutes à perdre ? Ne les perdez pas et faites du tri !
  • Vous constatez un goulet d’étranglement dans vos activités ? Résolvez-le et faites du tri !

Intégrez cette habitude de tri dans votre quotidien. Cela fera des miracles.

Pour une arrivée, un départ

Ce second conseil prolonge le conseil précédent : il intègre l’habitude du désencombrement dans votre quotidien.

Il ne permet pas de diminuer vos possessions. Il vous évite seulement d’augmenter vos possessions. Mais si vous avez du mal à vous débarrasser de vos affaires, ce sera déjà un bon début et une première habitude très profitable.

Pour tout nouvel arrivant dans votre contingent d’objets, débarrassez-vous d’un objet.

Les 2 objets peuvent être de même nature : cela simplifie le processus et la réflexion. Mais ce n’est pas une obligation : si vous avez déjà un volontaire en tête, pourquoi chercher plus loin ?

Quelques exemples personnels :

  • J’ai acheté un ordinateur portable, afin de pouvoir travailler où et quand je veux, et sans squatter l’ordinateur principal de la maison. Suite à cet achat, je me suis débarrassé du petit netbook qui m’a suivi pendant 3 ans dans les transports. Mes besoins avaient changé, et il n’y répondait plus. D’où cette opération achat & revente.
  • Depuis le début de l’année, je cours nettement plus régulièrement. Je me suis équipé de quelques tenues spécifiques à cet usage. En contrepartie, j’ai revendu quelques chemises en bon état.

Cette méthode a plusieurs bons cotés : vous faites le tri au quotidien et régulièrement, et vous ne jetez qu’un seul objet, ce qui est plus facile et moins traumatisant.

Pour un incontournable, un départ

Ce troisième conseil va plus loin et fera clairement diminuer vos possessions.

Il est par ailleurs parfaitement adapté aux petites sessions de désencombrement que vous pouvez menez : un tiroir, un meuble, une étagère, une boite, … une pièce !

Ne choisissez pas seulement ce dont vous voulez vous débarrasser, choisissez également ce que vous voulez garder. Et alternez vos choix : je garde cet objet, je jette cet objet, je garde cet objet, je jette cet objet, …

En gros, pour chaque objet à conserver, vous choisissez un objet à jeter. Ou l’inverse …

Idéalement, il faut procéder ainsi jusqu’à ce tout soit passé en revue. C’est ce que je vous conseille très fortement.

Cela étant, si vous êtes indécis pour certains objets, ce n’est pas grave tant qu’un choix a été fait pour la moitié des objets : un quart jeté, un quart conservé, une moitié à revoir.

Pour certains objets, vous pouvez appliquer la méthode de la boite-trou-noir : vous mettez tout dans une boite, vous la fermez en mettant la date dessus, et vous la stockez. Si dans 1 an, vous n’y avez pas recherché le moindre objet, c’est qu’aucun d’entre eux ne vous a manqué : jetez-donc moi tout ça !

Vous pouvez aussi décider de faire cela ponctuellement : si un objet vous semble incontournable, choisissez un objet à jeter.

J’adore cette méthode car elle est positive (vous choisissez des objets à garder) et elle fait un grand tri très rapidement.

Quelques exemples personnels :

  • Je fais un peu plus de jardin depuis le début de l’année. Et clairement, certains outils sont incontournables. Les autres attendent la prochaine brocante avant une destination finale à la déchetterie.
  • Depuis quelques années, j’ai lu pas mal de bouquins : organisation, productivité, développement personnel, … Certains sont des trésors que je relis régulièrement. Les autres sont en cours de partance sur PriceMinister.

Pour l’anecdote, ce conseil m’a été inspiré par un gag du Petit Spirou :-) La maman du Petit Spirou, n’en pouvant plus de la montagne de peluches possédées par son rejeton, le met en demeure d’en jeter certaines. Devant son incapacité à se décider, elle lui prodigue le conseil dont je vous ai faire part au dessus.

Comme quoi, l’inspiration peut venir de n’importe où. Qu’il s’agisse d’une idée d’article ou d’une méthode d’organisation :-)

Mais avant de vous la proposer, je l’ai testé et adopté :-)

Vous pouvez faire plus que jeter

Tout au long de cet article, je parle de jeter …

Je suis un grand adepte du classement vertical, qui est une autre désignation de « mise à la décharge » :-)

Mais en cette période de développement durable, il y a d’autres alternatives que je pratique régulièrement : le don, la vente et le recyclage.

Il va sans dire, mais ça va mieux en le disant, que vous êtes fortement invités à y penser.

Conclusion

L’ordre sera d’autant plus simple à installer et à conserver que vous aurez moins d’objets à gérer.

Et cet ordre sera votre premier allié pour une organisation efficace et un quotidien simplifié et serein.

Pour diminuer vos possessions et désencombrer, il n’y a de secret mais 3 techniques :

  1. faites le tri au quotidien ;
  2. pour chaque nouvel objet, débarrassez-vous d’un vieil objet ;
  3. lors de vos sessions de tri, choisissez un objet à garder et un objet à jeter.
Vous aimez ? Partagez !

Click Here to Leave a Comment Below