Comment un café peut changer votre vie

Savez-vous que vous pouvez changer votre vie avec un café ? Ou bien un thé, si vous préférez ? Savez-vous que cela marche aussi avec un muffin, un croissant, une cigarette, un magazine ou le programme de télévision (mais vous ne regardez plus la télévision de toute façon:-) ) ?

Savez-vous que tous ces effets sont cumulables ?

MY CAFE ... 2,30€

Comment un café peut changer vos finances et votre vie.

À vrai dire, je devrais plutôt écrire que vous pouvez améliorer vos finances avec un café … Mais dans des proportions que vous n’imaginez pas !

Se payer en premier

Lors d’un précédent article, je vous ai rappelé cet excellent conseil : se payer en premier. Afin de se constituer rapidement un matelas de sécurité financière. Puis de commencer à épargner pour de réels investissements.

Je vous ai aussi fourni un plan d’action simple comme bonjour. En 2 étapes seulement :

  1. ouvrir un Livret A ;
  2. programmer un versement automatique.

Voilà un bon début de fait. Parce que vous avez tout cela, n’est-ce pas ?… Sinon, faites-le maintenant ! Vous reviendrez lire cet article après.

Le niveau suivant consiste à augmenter le montant de ces versements automatiques.

2 options s’offrent à vous.

Gagner plus ?

La première option est sûrement la première qui vient en tête : augmenter ses revenus. Ce n’est pourtant pas la meilleure option :

  • Tout d’abord cela ne dépend pas que de vous : cela dépend en partie du bon vouloir de votre patron, de votre DRH (ce qui est bien pire …), de vos clients, … Je ne dis pas que vous ne pouvez rien y faire mais vous n’êtes certainement pas le seul à décider.
  • Ensuite ce n’est pas la solution la plus rapide ! Sur du long terme, vous pouvez très bien mettre en place des actions. C’est même conseillé ! Mais il y a plus rapide …
  • Enfin parce qu’augmenter ses revenus sans acquérir plus de discipline financière, c’est comme quitter une maison trop petite pour une maison plus grande : la maison plus grande sera tôt ou tard trop petite ! Vous aurez continué à accumuler des inutilités et vous devrez de nouveau changer de maison.

Même si vous gagnez déjà beaucoup d’argent, vous n’accumulez pas nécessairement une grande fortune. Parce que plus nous gagnons d’argent, plus nous avons tendance à en dépenser !

Dépenser moins !

La seconde option n’aura pas d’effets immédiats impressionnants. Mais elle est bien plus simple et rapide. Quelle est cette option miraculeuse ?

Tout simplement diminuer vos dépenses.

Cette option a autant d’avantages que la précédente cumule les inconvénients :

  • cela ne dépend que de vous ;
  • c’est simple et rapide ;
  • vous vous disciplinez.

Donc apprenez d’abord à dépenser moins en prêtant attention à vos dépenses régulières.

Comment diminuer ses dépenses

C’est là qu’interviennent les café, thé, croissant, … dont je parlais plus haut.

Vous avez forcément des dépenses quotidiennes insignifiantes. Autant par leur montant que par leur intérêt et leur utilité … Plutôt que de continuer à dépenser ces quelques euros ou cents quotidiens, que se passerait-il si vous coupiez court à ces achats inutiles ?

Vous pourriez facilement économiser 2€ par jour soit 50€ par mois. Soit 600€ par an et 6000€ dans 10 ans.

Pas renversant mais déjà de quoi financer un achat plus significatif que votre croissant quotidien:-). Mais allons un peu plus loin …

Que se passerait-il si vous placiez ces 50€ mensuels ? Et bien vous pourriez obtenir :

  • 3156€ dans 5 ans avec un placement à 2% ;
  • 3320€ dans 5 ans avec un placement à 4% ;
  • 6641€ dans 10 ans avec un placement à 2% ;
  • 7359€ dans 10 ans avec un placement à 4% ;
  • 14736€ dans 10 ans avec un placement à 2% ;
  • 18252€ dans 10 ans avec un placement à 4% ;

Imaginiez-vous pouvoir constituer un tel capital en rognant vos dépenses quotidiennes de moins de 2€ ?…

Personnellement, non !

En cherchant bien, vous pourriez même faire plus que ces 2€ par jour … Vous jouez au Loto ou à un quelconque jeu de hasard ? Vous fumez ? Vous buvez de l’eau en bouteille ? Vous regardez la télé ? Vous lisez Gala ou Voici ?… Et bien voilà ! Vous êtes passé à 5€ en 5 secondes de réflexion !

Dépenser 5€ par jour pendant 20 ans, c’est perdre définitivement 36500€. Économiser 5€ par jour pendant 20 ans et les placer à 4%, c’est se constituer un capital de 54755€.

Vous pouvez aller un peu plus loin et automatiser tout cela : tous les jours, programmez un versement automatique de 2, 3, 5 voire 10€ ! Dans un premier temps, vous virez cet argent sur votre Livret A ou sur un livret rémunéré. Puis, tous les mois, ou lorsque la somme est plus conséquente, vous investissez dans votre assurance-vie, votre PEA, votre PEL, … Vous pouvez aussi trouver mieux que 2% (disponible sur un Livret A) ou 4% (avec n’importe quelle assurance-vie).

Comme toujours en finances, plus vous commencez tôt, mieux c’est ! Donc agissez dès aujourd’hui ! Et si vous avez moins de 25 ans, ne vous dites que vous avez le temps. Si vous prenez le temps, vous perdez ce temps, irrémédiablement et définitivement !

Mais toujours se faire plaisir

Je n’ai jamais dit qu’il fallait se priver de menus plaisirs.

J’ai simplement parlé de dépenses quotidiennes insignifiantes et inutiles. Cela marche aussi pour toutes les dépenses récurrentes, à la semaine et au mois !

Vous avez bien raison de vous faire plaisir, ou de faire plaisir. C’est important et en aucun cas inutile. Donc continuez !

Mais 1 café par jour ou 1 ticket de Loto par semaine, cela rentre t-il dans la catégorie des menus plaisirs ?… Plutôt des placebos, non ?

En fait, vous pouvez vous accorder de vrais plaisirs, menus ou plus significatifs, sans dépenser ces quelques euros. Un repas entre amis où chacun amène un plat, un bon DVD au vidéo-club du coin, une partie de cartes ou d’un jeu de société, un pique-nique, …

Et ces petites dépenses inutiles que vous avez supprimées, vous pouvez ponctuellement céder et y revenir. Pour vous faire plaisir … Il n’y a aucun mal à ça.

Mon cas personnel

J’ai pratiqué cet exercice il y a un plus d’un an … Et j’en ai parlé dans 2 articles :

J’y explique comment j’ai pris conscience de mes habitudes de dépenses quotidiennes.

En gros, en taillant dans des achats de revues inutiles et les cafés quotidiens, j’ai ainsi économisé 50€ par mois.

Conclusion

Je vous ai écrit tout un long article alors qu’il aurait suffi que je vous donne seulement ce bon conseil : dépensez moins que ce que vous gagnez.

Vous pouvez simplement reprendre en main votre gestion financière en vous efforçant de réfléchir à vos dépenses et d’identifier celles que vous jugez vraiment importantes. Il s’agit du « facteur latte » : toutes les petites dépenses quotidiennes non nécessaires qui, une fois éliminées, peuvent libérer quelques euros. Sur la durée, ces quelques euros peuvent devenir un montant bien plus important. Ce principe a été synthétisé par David Bach dans ce qu’il a appelé le « facteur latte », ou « latte factor » dans la langue de Shakespeare. « L’effet latte » est une autre formulation moins commune.

Tout son intérêt n’est pas seulement de renoncer à un café une seule fois. C’est le renoncement régulier à ce café couplé à l’effet multiplicateur de l’investissement. C’est la base d’une bonne retraite, que vous pourriez perdre pour le confort d’un petit caprice quotidien.

Quels sont les dépenses que vous avez ou allez tronquer ? Comment placez-vous cet argent ? Quel est votre organisation ?

Cet article a été écrit le 22 juillet dans le train depuis Paris. Préparation: 10 minutes. Rédaction: 100 minutes.

Creative Commons License photo credit: VOiDTEK

email

Les recherches courantes

  • comment remplacer le cafe (3)
  • depenser moins café (2)
  • plan financier personnel (T Harv Eker) (2)
  • comment changer votre vie (2)
  • comment épargner 1 euro par jour (2)
  • depenser moins pour epargner plus (1)
  • la meilleure epargne est depenser moins (1)
  • le café qui a changé ma vie (1)
  • les secrets dun esprit millionnaire témoignage (1)
  • MOINS DEPENSER ET EPARGNER (1)

Tags:

21 Responses to “Comment un café peut changer votre vie”

  1. Robin from porte de garage - devis 26 juillet 2011 18 h 12 min #

    Ce genre de calculs est toujours aussi impressionnant…

    Reste qu’ils se fondent sur un principe de privation pas toujours évident.
    Si le café est en soi une dépense que l’on peut juger inutile, le fait d’y lire son journal et de discuter avec son voisinage ne l’est peut-être pas.

    En fait, si je suis d’accord sur le principe des petites rivières, il n’en reste pas moins que cette limite entre utile et inutile ne sera jamais objective mais fixée par chacun, en fonction de son mode de vie et de ses priorités.
    Robin @porte de garage – devis a récemment posté Porte de garage sur-mesureMy Profile

  2. Grégory 27 juillet 2011 13 h 48 min #

    @Robin: Et oui ! On n’y pense pas forcément mais le résultat être intéressant !

    Dans mon article, je ne parle pas de privation ! Je parle « dépenses quotidiennes insignifiantes » car peu voire pas utiles. Pourquoi les conserver ?… Et je parle aussi de continuer à se faire plaisir ! La contrainte et la privation seules ne mèneront pas loin. Ou bien le prix peut être trop lourd ! Un peu comme pour un régime alimentaire :-)

    Il est vrai que boire un café dans un café, dans un bar, a un aspect social évident. Et même au bureau … Mais d’un autre coté, il ne faut pas laisser cet aspect social devenir une obligation qui implique forcément une dépense.

    Après, comme tu l’as dit, c’est à chacun de positionner le seuil et de faire ses choix … en toute conscience et en toute responsabilité.

    Personnellement, je sais que ce genre de méthode, sur les petites dépenses quotidiennes et sur les plus grosses dépenses, me permet aujourd’hui d’avoir un an de visibilité devant moi. Plus de boulot ? Congés sabbatiques ? Aucun problème, je peux tenir un an !

    Il est vrai qu’il ma fallu faire plus qu’un supprimer un café par jour. Mais le jeu en vaut la chandelle !
    Grégory a récemment posté 33 techniques simples pour être plus productifMy Profile

  3. joe 29 juillet 2011 10 h 19 min #

    bonjour,

    perso je préfère 100 fois me faire un petit plaisir du matin à 2€, boire un café au coin d’une terrasse avec le soleil matinal, peinard avant d’attaquer la journée, que d’envisager d’avoir 54755€ dans 20 ans et tirer la tronche tous les matins.
    Comme le dit si bien un certain tim ferriss, on va pas attendre la retraite pour commencer à vivre..?

  4. Grégory 29 juillet 2011 10 h 54 min #

    @joe: Bonjour ! Merci de donner ton avis.

    Se faire plaisir plutôt que de faire la gueule ?… On est bien d’accord ! Ne pas attendre la retraite pour commencer à vivre ?… Là aussi, on est bien d’accord !

    Je n’ai pas dit qu’il fallait se priver. Je dis d’ailleurs exactement le contraire en fin d’article.

    Le café n’est qu’un exemple. Il s’agit surtout de trouver les petites dépenses inutiles et régulières que l’on peu supprimer. Et réinvestir l’argent économisé. Et je suis sur que tu dois pouvoir en trouver …

    Avoir 54755€ dans 20 ans, voire plus en étant malin, je ne trouve pas ça négligeable. Ne serait-ce que pour avoir de quoi financer les études de ses chers bambins.
    Grégory a récemment posté Comment consulter Internet dans les meilleure conditionsMy Profile

  5. badstef 30 juillet 2011 23 h 07 min #

    Bonjour,

    Je suis totalement en accord avec votre article et crois beaucoup aux « petites rivières ».
    Savoir traquer les petites dépenses inutiles est indispensable pour dégager les quelques dizaines ou centaines d’euros que l’on pourra épargner et investir progressivement.
    Cela reste vrai même avec un très bon salaire : dans « Les secrets d’un esprit millionnaire » de T. Harv Eker, l’auteur nous explique que les gens qui ont construit leur fortune regardent chaque dépense. Le but n’étant pas de devenir pingre, mais d’en avoir pour son argent.

    En l’occurence, le café du matin apporte-t-il toujours la satisfaction escomptée. Personnellement j’aime le café, mais pas celui que l’on trouve dans les bars. Payer 1,50 euros ou plus pour cette espèce de goudron, non merci. Avec 4 euros chez un excellent détaillant dont je tairai la marque, je peux me faire des dizaines de café dans une bonne vieille cafetière. Car c’est cela aussi que l’on peut faire. Pas seulement traquer l’inutile ou l’insignifiant, mais aussi conserver un plaisir mais en le rendant moins onéreux (et meilleur même !).

    Pour répondre à Joe, cela m’intéresse de prendre du plaisir maintenant, et d’avoir un gros capital dans 20 ou 30 ans. Pourquoi les deux seraient-ils opposables ? Le défi est de concilier les deux objectifs. Quant à l’histoire du café ce n’était qu’un exemple. Dans notre « joyeuse société de consommation » (hum) chacun a ses dépenses inutiles et insignifiantes.

    Par contre j’aurais apporté un dernier point à l’article. Attention à ne pas anéantir des tas de petits efforts par une erreur malencontreuse ! Je me souvient avoir pris un PV de 90 euros pour un excès de vitesse de 2 km/h… Combien de cafés vais-je devoir zapper pour compenser ? Là encore ce n’est qu’un exemple. Laisser son robinet fuir, ne pas entretenir son véhicule, ne pas comparer les offres avant de s’engager, sont autant d’erreurs qui peuvent contrecarrer tous les efforts préconisés par cet article :-)

  6. Gilles (Objectifs Liberté) 31 juillet 2011 19 h 34 min #

    Comme tu le soulignes il y a deux leviers d’actions pour économiser : gagner plus et/ou dépenser moins. Dépenser moins est la solution la plus facile car on peut agir dans la minute alors que gagner plus ne dépend pas que de nous. Si le calcul que tu fais est imparable, il ne faut pas pour autant se priver des petits plaisirs du quotidien.

    Se focaliser sur les petites dépenses peut rendre aveugle et empêcher de se concentrer sur les grosses dépenses. Pour ma part je n’ai pas de voiture mais une carte de transport ! Et je prends donc mon petit café de temps en temps. Tu vois l’idée.

    De même à moyen terme, il n’est pas idiot de chercher un meilleur emploi.
    Gilles (Objectifs Liberté) a récemment posté SCPI Scellier, à étudierMy Profile

  7. Judith from s'organiser 1 août 2011 22 h 44 min #

    Grâce à ton article, j’ai décidé d’économiser 1 € par jour sur le chocolat que j’avale sans même en profiter. Des petits pas ! ;-) Bon, je ne sais pas encore comment je vais m’organiser, 1 € dans une tirelire et puis virement sur compte épargne ou directement 31 € sur mon compte épargne…
    Judith@s’organiser a récemment posté ZTD Habitude #4 – AgirMy Profile

  8. Pierre Choisir 8 août 2011 17 h 10 min #

    Mon avis est mitigé et a soulevé un paradoxe intérieur.

    Je ne gagne pas beaucoup d’argent et je ne viens pas d’une famille aux revenus confortables. J’ai donc été habitué à compter, à chercher le moins cher et le blog et les sites pour lesquels je travaille reflète cette volonté d’aider les autres à réduire leurs dépenses quotidiennes.

    Sans cesse, je ne peux m’empêcher de me restreindre… Pourtant, je me fais des plaisirs qui n’ont rien d’insignifiants comme le fait de fumer. Actuellement, je ne peux épargner (j’ai interrompu mes virements permanents il y a quelques mois) et il est vrai que si j’arrêtais, je pourrais économiser jusqu’à 150€ par mois. Mais si je ne vis pas ces petits plaisirs (car oui, fumer est un plaisir), et bien j’ai l’impression de ne pas vivre le temps présent. Capitaliser sur l’avenir alors que je peux mourir demain me paraît un peu fou…
    Finalement, tout est question de notre conception de la vie… Épargner, est-ce vivre le temps présent ?

  9. Grégory 11 août 2011 14 h 55 min #

    @badstef: Bonjour !

    Merci pour la référence à « Les secrets d’un esprit millionnaire » de T. Harv Eker.

    Concernant ton point final, tu as raison : gacher ces beaux efforts par de bêtes et évitables erreurs est rageant ! Mais ces erreurs peuvent très bien être faites malgré tout … Donc autant se féliciter de faire ces (petits) efforts au quotidien et se dire qu’ils ont contribué limiter les conséquences de ces erreurs (en aidant à se constituer un fonds de précaution).

    Je rebondis aussi sur ton exemple du robinet : il s’agit bien là d’un geste simple qui peut nous faire économiser quelques euros. Comme les lumières qu’on éteint … Et en plus, ce genre de gestes est bon pour la planète !

    @Gilles: Tu as raison : il faut aussi considérer les grosses dépense. Mais j’en parlerais un peu plus tard, dans un autre article …

    Un petit plaisir quotidien ne coute pas forcément … Même si le soleil est un peu timide en ce moment, un petit bain de soleil, visage bien en face et yeux fermés, est un vrai petit plaisir.

    Cependant, il y a une balance que chacun doit trouver. Moi, c’est fait !

    @Judith: Comme ton commentaire me fait plaisir !

    Non seulement car il semble indiquer que l’article t’a plu. Mais surtout parce qu’il t’a aidé à changer ta perception des choses et, encore plus, à agir !

    As-tu choisi une organisation ?… Si tu trouves d’autres leviers d’économie, le plus simple est peut être le virement automatique en début de mois, non ?

    @Pierre: Donc toi aussi, ça t’a inspiré et fait réfléchir ?… Tes noeuds à la tête ne me réjouissent pas en eux-mêmes. Mais j’avoue que cela me fait quand même plaisir :-) !

    Je pourrais me risquer à un peu de psychologie de comptoir … Genre « tu as toujours connu la restriction ou l’attention à apporter à ces dépenses au quotidien et maintenant tu rejettes en bloc » … Mais non. Pour autant, il y a surement un peu de ça.

    En tout cas, ça illustre bien que, comme pour beaucoup de domaines, il faut savoir trouver le juste milieu sous peine de se lasser, voire pire, et de tout envoyer ballader.

    Capitaliser sur l’avenir alors que tu peux mourir demain te paraît un peu fou. Mais si à la fin de ta vie, que je te souhaite longue, tu t’aperçois que tout n’a été que plaisirs faciles et futilités, ne te traiterais-tu pas de fou ?
    Grégory a récemment posté 12 raccourcis vers une vie réussieMy Profile

  10. Cadopix 11 août 2011 16 h 21 min #

    C’est vrai que dépenser moins est peut être la meilleur solution. C’est comme avec l’énergie, la meilleure énergie c’est celle qu’on ne dépense moins et bien là c’est pareil. Et en effet, avec parfois un tout petit effort, on arrive à récolter des montagnes.
    Cadopix a récemment posté Gamme arracheuses de pommes de terreMy Profile

  11. banque 13 août 2011 14 h 36 min #

    Ce calcul est en effet assez incroyable, mais ne pensez vous pas que la frustration régulière risque d’encourager des comportements de compensations et réduire votre économie? Par exemple, à force de se priver, on risque d’avoir envie de se payer un resto une fois par mois, et là, c’est tout l’économie qui est perdue…

  12. Pierre dalle 14 août 2011 0 h 28 min #

    Bonsoir,

    je ne sais pas pourquoi mais ton article m’a fait penser au système des retraites, plus on en est loin, moins on se sent concerné, donc placer de l’argent pour en profiter dans quelques années restent difficiles à faire surtout quand on est pas économe de nature.
    Ma foi m’exhorte à ne pas planifier les choses trop loin dans le temps. Mon éducation et mon origine sociale font que même si aujourd’hui financièrement je dispose plus que d’une bourse d’études pour assurer le quotidien, dépenser des sous reste quelque chose de mesuré et contrôlé et souvent limité…Quant au café, je n’en ai pas bu depuis presque 15 jours maintenant et p….. comme je me sens bien sans lol.

  13. Grégory 18 août 2011 12 h 43 min #

    @Cadopix: C’est une autre façon de le dire …

    @banque: A trop vouloir en faire, le risque est présent …

    Notez que, dans mon article, je précise bien qu’il faut continuer à se faire plaisir.

    Et je ne parle non plus de se priver. Mais plutôt de bien réfléchir à ses « petites dépenses » régulières, tellement petites qu’on n’y prête pas attention. Alors que de vrais gisement d’économies sont présents !

    @Pierre: Tu as raison, on parle de résultats sensibles dans quelques années seulement. Il n’est pas donc simple de concrétiser et maintenir attention et discipline.

    Il convient donc d’abord d’avoir des objectifs en tête, un but. Le mien ? Financer mon année sabbatique qui arrive sous peu ! Et ça a marché. Je parlerais surement de ce point important dans un autre article.

    Ne pas planifier les choses trop loin dans le temps ne signifie pas non plus tout gaspiller à court terme pour du futile :-).
    Grégory a récemment posté Quelques boites et le tour est joué !My Profile

  14. Valh 30 août 2011 8 h 03 min #

    Bonjour
    Encore un article qui fait réfléchir… Habituée toute jeune à un budget serré, mes dépenses ont augmenté plus rapidement que mes revenus (les habituels crédits, maison, factures…plus les « il faut bien se faire plaisir »).
    Votre article me fait réfléchir à mes dépenses quotidiennes: je ne fume pas, je ne bois pas de café, je ne gratte aucun jeu… mais je prends parfois des sandwichs le midi, et j’accumule les revues déco. Je viens de réaliser que cela représente presque 10 euros par semaine alors que je sais très bien préparer moi-même un sandwich (et meilleur!) et que ma voisine de bureau aime les mêmes magazines que moi: si on s’entend, on peut diviser notre dépense par 2 facilement…
    Par contre, je ne renoncerai pas à mon perrier en terrasse du dimanche midi après le marché, un vrai petit luxe qui me fait toujours plaisir (tant qu’il fait beau!)
    Valh a récemment posté Le mystère des chaussettes disparues….My Profile

  15. Grégory 5 septembre 2011 12 h 54 min #

    @serial demenageuse: Hello !

    Et bien voila une première mise en application de ce petit conseil, et déjà quelques économies en vue ! En réfléchissant encore un peu, tu devrais pouvoir en trouver d’autres :-) !

    Mais l’important est de commencer.

    Concernant le perrier en terrasse du dimanche midi après le marché, je te comprends : c’est un petit plaisir bien sympa. Avec madame, on se l’accorde de temps en temps !
    Grégory a récemment posté Un sous-marin est insubmersible. Et vous ?My Profile

  16. Arnaud 6 octobre 2011 9 h 43 min #

    Bonjour Grégory,

    Je découvre ton site, que je vais mettre dans mes favoris. Je blogue sur le même thème que toi et lis souvent le blog plusriche.
    Je suis complètement d’accord avec le contenu de cette article. Il est vrai qu’il ne faut pas prendre au pied de la lettre le titre.
    Il faut prendre conscience que supprimer une petite dépense futile peut vous permettre à terme de financer des projets plus importants qui vous tiennent à coeur. (voyages, retraite…).
    Il est même essentiel de se fixer des objectifs pour pouvoir garder la motivation dans cette démarche.

    C’est simple et le résultat est visible rapidement.

    Merci Grégory,

    Arnaud

  17. Grégory 7 octobre 2011 15 h 41 min #

    @Arnaud: Bonjour !

    Merci pour ta visite et pour ton commentaire. Je vais moi-aussi faire un petit tour sur ton site :-).

    Fixer un objectif est l’étape d’après,. Et elle est très importante, comme dans beaucoup de choses. J’ai fait un article à ce sujet. A lire ici : le point de départ de tout effort financier.

    En tout cas, merci de plussoyer mon propos !
    Grégory a récemment posté Connaissez -vous le point de départ de tout effort financier ?My Profile

  18. Camille from stand expo 8 novembre 2011 0 h 23 min #

    Plus de clopes, plus de cafés, mais de l’argent… N’oublie pas que tous ces petits plaisirs quotidiens (le croissant, la clope, la baguette bien fraîche du matin,…) sont les petits choses qui nous permettent d’apprécier la vie. Je ne m’en priverai pour rien au monde !

  19. Grégory 8 novembre 2011 11 h 00 min #

    @Camille: A chacun ses choix :-).

    Si ces menus plaisirs te sont importants, voire essentiels, il n’y a aucun problème. Mais cela devient un choix conscient et non plus une dépense automatique.

    Et cela peut toujours déboucher sur un tri.
    Grégory a récemment posté « L’art de l’essentiel » de Dominique LoreauMy Profile

  20. zenie 26 janvier 2012 9 h 30 min #

    Bonjour, je suis d’accord quand tu dis que plus on gagne de l’argent, plus on en dépense, c’est une spirale perverse qui nous pousse toujours à gagner plus, j’ai connu !

    La vie m’a sortie (et je la remercie) de cette spirale en diminuant mes revenus de moitié et je peux dire que je suis bien plus heureuse car je prends le temps de vivre. Je ne manque de rien mais je ne suis plus accroc à la consommation comme avant.

    zenie
    zenie a récemment posté Quand la vie vous parleMy Profile

  21. Grégory 4 février 2012 11 h 56 min #

    @zenie: Tu mets le doigt sur un effet de bord très important de cette pratique : ne pas laisser ces dépenses s’enflammer malgré des revenus en hausse.

    Ton témoignage illustre aussi parfaitement qu’on peut être heureux, voire même plus heureux, malgré des revenus diminués. Se connaitre me semble important pour cela.

    Merci beaucoup !
    Grégory a récemment posté Ah ! Mes très chers lecteurs … Vous me manquez !My Profile

Leave a Reply

CommentLuv badge

Tout commentaire ne respectant pas ces 2 règles se sera supprimé :
Le champ Nom doit contenir un nom, un prénom ou un pseudo.
Ce site utilise KeywordLuv pour vos mots-clés : entrez VotreNom@VotreMotCle dans le champ Nom pour en profiter.
Merci d'apporter une réelle plus value à la discussion.
Mer remercier, c'est très gentil, mais ça n'apporte rien !

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.