Les 5 commandements de la finance personnelle

Mon expérience en matière de finance personnelle est récente. Mais je la crois suffisante pour vous donner quelques conseils. Les mêmes que ceux que j’ai appliqué pour rembourser mon prêt immobilier, créer un fond de précaution de 6 mois et alimenter une assurance-vie et un PEA.

commandements-finance-personnelle

Vous rêvez de retraite anticipée? D’être libre de tous prêts, hypothèque et autres dettes ? Vous rêvez d’indépendance financière ?

Moi aussi !

Cela étant, avant de rêver d’indépendance financière, il faut avoir des finances personnelles saines …

La lecture de quelques livres et blogs m’ont donné les bases nécessaires pour justement assainir mes finances personnelles et envisager des investissements. J’ai ainsi réussi à changer quelques unes de mes habitudes financières, à me constituer un fonds de précaution et une réelle épargne.

De cette courte expérience, et de mes lectures, j’en ressors quelques commandements incontournables en matière de finance personnelle.

Personne ne se soucie autant de votre argent que vous

Le schéma habituel est de confier son argent et les décisions à un banquier, un gestionnaire de fonds ou un investisseur.  On s’imagine que, ayant plus de formation, d’expérience ou d’outils à leurs disposition, ils seront forcément plus efficaces. Parfois oui, mais parfois non. La vérité est qu’ils ne se soucient pas vraiment de votre argent en particulier …

On ne peut pas se passer intégralement d’une banque. Mais lui céder complètement le contrôle de vos finances personnelles n’est pas une bonne chose.

Formez-vous, familiarisez-vous avec les rouages du système financier et devenez pleinement responsable des décisions concernant votre argent. Être capable de prendre des décisions éclairées est l’une des meilleures choses que vous pouvez faire pour votre avenir financier.

Dépensez moins que ce que vous gagnez

Cela semble assez évident. Mais pour beaucoup, ce n’est tout simplement pas le cas.

La méthode la plus simple pour, tout à la fois, rembourser ses dettes, ne plus en avoir et améliorer son épargne est : dépensez moins que ce que vous gagnez.

Ne cherchez pas plus loin.

Payez-vous en premier

Surement le meilleur conseil qu’il m’ait été donné de recevoir en matière de finance.

Avant de payer quoi que ce soit d’autre, payez-vous vous. En premier. Et mettez ce montant de côté en épargne.

Initialement, ce ne sera peut-être pas une grosse somme. Aucun problème. L’important est de commencer et de ne jamais s’arrêter. Et c’est toujours mieux que rien. Puis, si vous pouvez augmenter le montant, faites-le à votre rythme. A défaut d’avoir rapidement une épargne significative, vous pouvez vous constituer un fonds de précaution.

Attention, il ne s’agit pas pour autant de se priver complètement. Il faut quand même savoir se faire plaisir de temps en temps.

Faites un budget

Le mot qui fait peur …  Et pourtant … Comment progresser et réussir à augmenter son « salaire personnel » sans un budget ?

Ne commencez pas à l’envers. Ne sortez pas de votre chapeau un budget difficile à tenir et figé. Votre budget doit être réaliste et reflèter vos habitudes de consommation et de dépenses.

Notez d’abord toutes vos dépenses pendant 2 mois. Cela vous aidera à voir en un coup d’oeil où va votre argent.

Puis analysez et réduisez vos dépenses, en supprimant des postes de dépenses ou en réduisant leur montant. Cella vous permettra d’augmenter votre « salaire personnel ».

Ne confondez pas besoins et désirs

En réalité, il ya très peu de choses dont nous ayons vraiment besoin.

Les seules dépenses réellement nécessaires sont celles liées à la nourriture, au toit, aux vêtement et à la santé.

Le reste (une télé plasma, un système audio-vidéo HD, un téléphone dernier cri avec abonnement 3G, des vêtements à la mode, une belle voiture, … ) ne fait pas partie des besoins. Ce sont des désirs.

Certes, là dedans, il y a des outils ou des incontournables, telle qu’une voiture ou un accès Internet. Mais distinguez l’outil, réellement pratique, du superflu et du décoratif, inutile.

Lors d’un achat, posez-vous ces quelques questions simples:

  • Est-ce un besoin ou un désir ?
  • Puis-je reporter cet achat, puis voir s’il est vraiment nécessaire ?
  • Puis-je obtenir cette article moins cher ailleurs (bibliothèque, occasion, emprunt, …) ?

Conclusion

Le chemin est long pour obtenir son indépendance financière, ou une certaine « insouciance financière » (dans le sens « ne plus avoir se soucier »). Et il n’y a pas de recettes miracles.

Ces quelques conseils de finance personnelle sont un bon point de départ.

Auriez-vous des conseils à donner à quelqu’un qui souhaite améliorer ces finances ?

[box type= »tick » size= »large » style= »rounded » border= »full »]Visitez Vivre Riche, mon nouveau blog dédié à vos finances personnelles.
Parce qu’il vaut mieux Vivre Riche que mourir riche :-)[/box]

Crédit photo : Images_of_Money

Vous aimez ? Partagez !

Click Here to Leave a Comment Below